Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

15/08/2018

Témoignage d’une libyenne – 19 avril 2012


Lorsque M. Khadafi était présent, la Libye était un avant goût de ce qu'est le paradis.

Depuis toute jeune, mon plus grand désir était de vivre en Libye, les vraies sources du bien être, en tant qu’humain, puis arabo-musulmane. Le choix d’y vivre et la recherche d’une qualité de vie, je ne voulais plus subir, mais vivre. Le seigneur m’a créé et mes parents m’ont chéri, et cela non pour être conditionnée, esclave d’un système capitaliste, ou les apparences doivent être, courber l’échine, et dire merci à monsieur ou madame trésor public, lorsqu’il ou elle nous accorde un délais du paiement de l’impôt.

Et de vivre ce matraquage sur les immigrés et les musulmans, hors de question de contribuer à entretenir un système, un pays qui sans cesse nous mettait à l’affiche du mal et nous pointait du doigt, parce qu’on est immigré et musulman.

Un ras le bol, et un désir de vivre ailleurs, une vie, Ma Vie, et ne plus vivre par procuration, du style en France, il fait bon vivre, « tu as tout » mais moi je n’avais rien que Marche ou Crève.

Idéaliste et à défendre l’opprimé, en vain je me sentais moi l’opprimée, la France n’était plus pour moi, le pays des droits de l’Homme. Je voulais absolument quitter la France, et cette hypocrisie d’un confort éphémère. Je voulais retrouver mes racines, me retrouver. De beaucoup ont essayés de m’en dissuader sur tous les points de vue : « khadafi dictateur, il y a rien la-bas, le désert » etc etc.., mais j’avais mes arguments, car il venait de mon cœur d’aller vivre auprès des miens, je ne voulais pas d’un pays du Maghreb, arrière cours de la France, mais d’un pays où sont encore encrées les racines des valeurs et le sens de l’honneur, la Libye.

Arrivée Décembre 2010, guerre Mars 2011, je n’ai pas fuie. Où je devais mourir, je mourrais, mais au moins parmi les miens, coincée de Juillet 2011 à Février 2012 en Tunisie, j’ai pleuré les miens, la Libye de M.Khadafi. En janvier 2011 en Libye, une question était « aimes-tu khadafi ? » ma réponse fut « si khadafi n’était pas au pouvoir, je ne serais jamais venue vivre en Libye » car la Libye c’est Khadafi, gardien de nos valeurs ancestrales.

Ras El Djir 7 Février 2012, la douane tunisienne m’a averti du danger que j’encourais avec les rats de Zouaris faisant la milices sur la route du Sahel, qui m’amenait à Jmil, mais les miens me manquaient. « Moujahada en pleine nuit », m’ont ils nommés les douaniers tunisiens.

Douane libyenne pas de problème, mais la milice Zouar, sous prétexte que le livret de la voiture immatriculée en Libye, indiquait  « résidence : Jmil », j’ai vécu l’enfer, sans peur. Les chiens quand vous n’avez pas peur d’eux, ils ne vous mordent pas, mais Dieu était avec moi.

Après, 3 heures dehors dans le froid, 15 rats autours de moi me posant mille questions en même temps, et ma réponse : « je suis venue vivre dans le pays de mes ancêtres, les Nailis, et construire une maison sur la terre de mon grand père, qui vous a protégé et donné cette terre de Zouara, lorsque les vôtres étaient sans terres ».

Ils voulaient ma voiture, sous prétexte que le Guide en avait donné. Les papier de la douane de Zouara prouvaient que je suis arrivée de France en janvier 2011, ils prétendaient vouloir l’amener en vérification à Zouara, mais en réalité, ils voulaient me la voler. Tenant ferme et je n’ai pas donné la clef, en leur faisant part de la honte de leur comportement envers une femme, un libyen ne ferait jamais ça, etc etc.

Les Nailis étaient leurs pires ennemis, et j’étais des leurs, j’ai répondu  « c’est votre problème, allez régler vos comptes avec eux, allez à Jnen », (fief des Nailis, à côté de Jmil).

Tous des soldats de Kadhafi depuis la révolution en 1969, de père en fils, réduit à signer toutes les semaines, alors qu’ils ne sont plus actifs, ou d’autres ne signent plus depuis la disparition de Kadhafi.

Bref ! Permis de reprendre la route à condition d’amener la voiture à zouara le lendemain matin, a 180kms/h direction Rigdalil, puis Jmil. Dieu m’avait sauvé des rats de Zouara à 23h.

Cette route de Jmil, Rigdalil, Jnen (alliés et considérés comme les habitants de Jmil) on ne  l’emprunte jamais pour aller en Tunisie, sous peine d’être égorgé ou brûlé par les rats de Zouara qui y règnent en maître depuis la disparition de M. Khadafi. Obligés de passer par Nelout, douane de Dhibat, à 250 kms. Que comme les miens j’ai pris pour revenir le 12 avril 2012 en Tunisie.

Les bombardements à Jmil, j’y étais, comme avec les Nettos (OTAN) ont vit avec, sans peur, cultivant nos terres et nos oliviers, de février à avril derniers, on doit tous mourir, pourquoi la peur ?

L’amour, de la Libye de Khadafi nous fait tenir, et surtout l’espoir d’une nouvelle ère Khadafi, la délivrance du pays des rats par nos Frères les Loyalistes Verts……. Que Dieu ait pitié de nous.

 

« Nous ne nous rendrons pas ! Nous serons victorieux ou nous serons tués. Ce n’est pas la fin !  Vous allez nous combattre et vous combattrez les génération qui nous suivrons jusqu’à ce que LA LIBYE SOIT LIBRE ! ». Omar El Mukhtar
A lire aussi
Délégation Syro-italienne : Hôpital de Damas, entre les héros et les martyrs
International (LVO) :  Dans un premier témoignage en direct de Damas, nos confrères de "Syrianfreepresse" nous font part de leurs premières constatations et observations concernant la situation sur place à ...
Lire la suite...
Les journaux de l’arc néo-colonial les relaient et amplifient Menaces conjointes du CNT, des experts et de notre presse de l’arc libéral 30-08-2011   Par Mohamed Bouhamidi Les chef militaire du CNT et le ...
Lire la suite...
RDV ce soir dimanche 4 septembre de 21 h 00  à  22 h 30 : Emission radio sur la Libye
DIMANCHE 4 SEPTEMBRE 21 h 00  à  22 h 30 Édition spéciale - Lumière n° 49 : entretien avec le Docteur Oumar MARIKO, 9e Vice-Président de l’Assemblée Nationale du Mali, Fondateur et ...
Lire la suite...
d'un Africain au Président Américain Barack Obama sur sa guerr
Lettre Ouverte d'un Africain au Président Américain Barack Obama sur sa guerre en Libye Jean-Paul Pougala (*)  Monsieur le Président, C’est le cœur saignant de douleur que je vous écris cette lettre pour ...
Lire la suite...
Radio Kanal K : Smaïn Bédrouni : « L’Afrique sait que le Conseil Nationale de Transition en Libye est une supercherie politique »
Fenêtre sur l'Afrique du 27 août 2011 sur Radio kanal k en Suisse a été consacrée à la crise en Libye et à l'actualité politique au Togo Invités : Libye : Smaïn Bédrouni, chercheur, Journaliste ...
Lire la suite...
Qui cherche à détourner l’attention des services de sécurité algériens en les orientant sur de fausses pistes ?
Trois franco-algériens arrêtés en Bosnie en possession d’armes à destination de l’Algérie International (LVO) : Selon l'agence d'information Algérie1, citant des sources diplomatiques, ce serait trois jeunes franco-algériens qui auraient été arrêtés hier ...
Lire la suite...
Le Journal algérien Echorouk publie les échanges entre Merah et son négociateur !
Transcription inédite des deux bandes fournies par l'avocate de Mohammed Merah.   1° La première bande : entre Mohammed Merah et un certain "Jossier," (Jussayer ?) capitaine dans le Renseignement français.... La bande ...
Lire la suite...
L’entrés dans Sabha sans aucune résistance était un piege
Mise à jour à 20h30  Que se passe-t-il à Sabha ?  L’entrés dans Sabha sans aucune résistance était encore un piège.   Sabha (LVO) : Quand les mercenaires sont entrés en profondeur dans la ...
Lire la suite...
Quand la CIA finançait les Frères musulmans
Les services secrets américains ont longtemps soutenu la confrérie, née en 1928 en Égypte. Le fonds E 4320, conservé aux archives fédérales à Berne, concerne Saïd Ramadan, le gendre d'Hassan el-Banna, ...
Lire la suite...
Les troubles en Libye ne visent  pas Kadhafi mais l'unité africaine
Tripoli, Libye (LVO) :  Dans un discours prononcé mardi dernier, devant sa maison qui avait été en 1986 la cible de raids américains, le guide Mouammar Khadafi affirme que la ...
Lire la suite...
Délégation Syro-italienne : Hôpital de Damas, entre les
Menaces conjointes du CNT, des experts et de
RDV ce soir dimanche 4 septembre de 21
d'un Africain au Président Américain Barack Obama sur
Radio Kanal K : Smaïn Bédrouni : «
Qui cherche à détourner l’attention des services de
Le Journal algérien Echorouk publie les échanges entre
L’entrés dans Sabha sans aucune résistance était un
Quand la CIA finançait les Frères musulmans
Les troubles en Libye ne visent pas

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , ,

4 Réponses “Témoignage d’une libyenne – 19 avril 2012”

  1. Ferhat
    25/04/2012 à 19 h 11 min

     Ferhat,
    Bravo jeune femme je suis fière et j’étais toujours fière de Mouamar  Boumenyar est le symbole de la dignité  le courage la bonté un philosophe disait : nous survivrons pas de nos chromosomes mais de notre enseignement   pas de nos enfants mais nos disciples …donc nous et à travers nous l’enseignement de notre guide resteras à jamais d’une génération à une autre ……..je suis Algérien mais je suis profondémment Arabe et libyen …nous combattrons ma soeur mile ans….gloire à Mouamar Libye drapeau vert et la Jamahiriya 

  2. Pacha924
    20/04/2012 à 19 h 49 min

    Merci LVO, d’être.
    Notre Resistance Verte j’espère fleurira ce printemps.

Plus d’histoires deAfrique

About LVO