Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

10/07/2020

Le secrétaire du comite populaire libyen dément…


Le secrétaire du comite populaire général de liaison extérieure et de coopération internationale, a démenti les rumeurs de sa démission et raconte Al-Qaïda en Libye

Le secrétaire du comite populaire libyen dément avoir démissioner, Al-Qaïda en LlibyeTripoli, Libye (LVO) :   Le secrétaire du comite populaire général de liaison extérieure et de coopération internationale, a démenti les rumeurs diffusées par les canaux de la conspiration contre le peuple libyen, selon lesquelles il aurait démissionné de ses fonctions.

   La chaine publique de television libyenne a diffusé dans la soirée de mercredi, une interview en direct avec le secrétaire immédiatement après le lancement de ces rumeurs. Il a réfuté les mensonges des canaux tendancieux issus d’un complot contre le peuple libyen, affirmant qu’"ils s’inscrivent dans le cadre d’une campagne frénétique d’un certain nombre d’acteurs, en particulier étrangers, visant à déstabiliser la sécurité, la paix et la tranquillité du peuple, ainsi que la stabilité de la Grande Jamahiriya, et à diviser les rangs arabes".

   Le Secrétaire a souligné, la place qu’occupe maintenant le leader de la Révolution de la Grande Jamahiriya, qui a permis au pays d’accueillir plus de cinq sommets au niveau mondial cette année, et de devenir le centre du monde, fréquenté par tous les politiciens du monde. Il a ajouté que "ce qui en soi a suscité l’envie d’un grand nombre de parties, que ce soit au niveau des États ou des individus. Aussi, ne vous demandez pas d’ou provient un tel volume de rumeurs et d’informations mensongères."
 
Le frère secrétaire s’est dit "profondément regretter que ceux qui répandent ces rumeurs soient ignorants et ne savent pas exactement ce qu’est la Libye et le peuple libyen, ni même qui est Mouammar Kadhafi."
   Et le secrétaire du comite populaire général de liaison extérieure et de coopération internationale, d’exposer "le sale rôle joué par la chaîne de télévision Al-Jazeera suspectée de servir les plans des services des ennemis de la nation arabe". Le Secrétaire a dit que "la chaîne Al-Jazeera est suspectées depuis le début que son rôle principale soit de servir a créer des arrangements pour le sionisme et, malheureusement, par l’intermédiaire de certains Arabes, en particulier les pays qui vivent déjà sur les miettes des sionistes et ceux qui ont causé la catastrophe de l’Irak, parce que ce sont eux qui ont donné les bases militaires américaines d’ou ils sont parti frapper et tuer plus de 5 millions d’innocents, tous ont été tués à cause de l’utilisation de bases au Qatar".
 
   Le secrétaire à souligné "l’ignorance du monde, en particulier celle des pays occidentaux, sur ce qui se passe actuellement en Libye". Il a souligné "la nécessité d’unir tous les efforts pour dénoncer ce complot odieux contre le peuple libyen, parce que le monde en particulier l’Occident ne sais pas ce qui se passe en Libye et ne sait pas que Al-Qaïda était entrés en Libye après avoir cédé aux pressions qui pesaient sur eux en Afghanistan". Il a dit que "les groupes d’Al-Qaïda se sont rendus en Libye, peut-être aussi à travers le désert, et ont mis en place certaines institutions, malheureusement, dans la région orientale, et vous savez qu’il y a une base dirigée par des extrémistes, du moins de mon expérience antérieure et d’après le fichier de sécurité, cela fait depuis très longtemps que Al-Qaïda est entré dans la région de l’Est".
 
   Il a ajouté qu’"il existe 2500 noms d’hommes connu avec leurs chefs, ils étaient allés en Irak et ont été formés là-bas, et puis vint un groupe d’entre eux, dont l’un d’eux a été  emprisonné à Guantanamo,  une fois qu’il a prouvé avoir été à Guantánamo, il est devenu maintenant Emir du groupe".

   Concernant le soi-disant Émirats islamiques qui a été annoncés dans les villes de l’est de la Libye, le Secrétaire d’État a dit que "les hérétiques ont pénétré dans la région orientale en empruntant des itinéraires connus. Ils sont passé par les montagnes, les plaines et les zones accidentées, etc,.. En plus du fait d’avoir des éducations religieuses différentes, ils n’ont pas eu la même expérience les uns et les autres et ont pu échapper à des guerres qui ont eu lieu à la fois en Afghanistan et en Irak. A cause des pressions qui pesaient sur eux en Afghanistan, ils ont essayé de s’implanter sur des sites à proximité de l’Europe d’une part, et parce que l’objectif principal serait les Européens, et le dernier au final serait les Américains".  Le Secrétaire a déclaré qu’il fera appel a un certain nombre d’ambassadeurs et de journalistes pour les inviter a se rendre dans cette région, et voir par eux-mêmes, après leur avoir donné des éléments de preuve et des informations exactes qu’Al-Qaïda était déjà là. "Ils sont dangereux, qui ont provoqué l’insécurité dans certaines zones populaires, et c’est le peuple qui résiste actuellement en Libye" a-t-il conclu.

Hassan Alliby, pour stcom.net et tous les opprimés

Plus d’histoires de

About