Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

22/10/2017

Crise Malagasy : Le GTT International-Genève demande la destitution de Rajoelina


Lettre ouverte à la SADC et à la Communauté Internationale

Crise Malagasy : Le GTT International-Genève demande la destitution de Rajoelina

Nous prenons acte du refus de Rajoelina de se rendre à Dar-Es-Salam (Tanzanie) pour y rencontrer le Président Ravalomanana, rencontre organisée par la France avec l’aide de la Tanzanie, actuellement aux commandes de la SADC.

Ce refus illustre encore une fois l’attitude arrogante et méprisante que le chef putschiste a toujours manifesté tout au long du processus de sortie de crise. C’est donc la preuve que Rajoelina constitue le principal blocage à toute recherche de solution. Il n’a nullement l’intention de collaborer pour trouver une issue à la crise. A ses yeux, le sort des 20 millions de Malagasy importe peu pourtant, le pays est à terre et le peuple s’enfonce dans une misère extrême :

  •    77% de la population vivent, plus exactement survivent dans la pauvreté, selon le magazine Forbes. Cette détresse de la population est bien visible du moins dans la capitale où de plus en plus de Malagasy vendent leurs biens personnels au marché pour survivre.
  •     pillages permanents des richesses nationales par des trafics à grande échelle en tout genre en particulier les bois de rose, espèce endémique à Madagascar.
  •    Violations graves et répétées des droits de l’homme avec les intimidations, arrestations voire assassinats d’opposants,
  •    une insécurité généralisée, de nuit comme de jour, où les malfaiteurs utilisent de plus en plus des armes de guerre,
  •    massacres à grande échelle et exactions en tout genre de la population civile dans la région du sud de l’île.

Ce dernier point mérite en effet une attention particulière de par sa gravité. Sous-couvert de l’opération spéciale « Tandroka » qui consiste à traquer les bandits voleurs de zébus (dahalo), les forces de l’ordre ont commis des violences et exactions graves à grande échelle avec comme conséquence : plusieurs centaines de victimes civiles, plusieurs dizaines de villages entièrement incendiés provoquant un déplacement massif de population, le rapport d’Amnesty International ainsi que les nombreux témoignages locaux l’atteste. Si ce n’est pas du nettoyage ethnique, cela y ressemble fort. Qu’y a-t-il justement derrière cette opération ? La question mérite d’être posée.

Actuellement, plus rien ne justifie l’attentisme et les tergiversations de la Troïka sauf à vouloir tuer les Malagasy à petit feu. Ces derniers en ont marre de l’attitude de la Troïka. Ils ne doivent pas être sacrifiés sur l’autel des petits jeux et arrangements entre groupes d’intérêts privés et/ou  nationaux.

Aussi, l’urgence de la situation nous oblige à aller au-delà de ce qu’a prôné M. Louis Michel dans sa déclaration lors de la 24ème session parlementaire ACP-UE au Surinam. Il a en effet exhorté la SADC de « prendre toutes les mesures nécessaires », y compris le « recours aux sanctions », pour une application intégrale de la feuille de route, notamment son article 20 (le retour des exilés politiques y compris le Président Ravalomanana.

  Nous demandons à la SADC avec l’aide de la Communauté Internationale de prendre des mesures coercitives pour destituer Rajoelina pour le salut du peuple Malagasy.

Si la France veut prouver sa bonne foi et rompre vraiment avec ses anciennes pratiques, elle devrait œuvrer dans ce sens à commencer par :

  •          cesser tout soutien et aide directe ou indirecte, civile ou militaire ou toute autre forme à ce régime criminel,
  •          mettre fin aux ingérences et manœuvres de déstabilisation qui ne feraient qu’attiser la haine des Malagasy envers la France.

En outre, nous voulons aussi mettre en garde la France et la SADC contre toute intention de mettre à l’écart le Président Ravalomanana aux futures élections. Nous refusons catégoriquement la solution du NI NI (Ni Ravalomanana, Ni Rajoelina) que la France tente d’imposer. Légalement, rien ne peut interdire la candidature du Président Ravalomanana, seul capable aux yeux des Malagasy de les extraire de l’abime dans lequel ils se trouvent et de leur rendre la dignité perdue. Quant à Rajoelina, libre à lui de se présenter ou non sauf qu’en vertu des Accords de Cotonou, il lui est interdit d’être candidat aux présidentielles en tant qu’auteur d’une prise illégale du pouvoir.

Enfin, nous tenons à rappeler que Madagascar n’est plus une colonie, ni un département d’outre-mer mais un pays souverain. La SADC qui est en charge d’apporter une issue positive à la crise doit privilégier le sort des 20 millions de Malagasy et rien d’autres. Elle ne doit pas se rendre complice de la France et de ce régime illégal, criminel et totalitaire source de tant de malheur pour les Malagasy.

 GTT INTERNATIONAL – GENEVE

Collectif des Patriotes Malagasy
15, rue des Savoises
GENEVE – SUISSE


 

A lire aussi
DR. Moussa Ibrahim 1er OCTOBRE 2011 [traduction de l’INTERVIEW]
   Présentateur :  «Avec nous en ligne le Dr Moussa Ibrahim, porte-parole officiel du gouvernement libyen. Docteur, je voudrais commencer par remercier Dieu pour votre sécurité. Les canaux des médias ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [16-10-2011]
DES MILLIERS DE MANIFESTANTS AU MALI EN SOUTIEN A KADHAFI ET A LA JAMAHIRIYA LIBYENNE    Internationsl (LVO) : Des milliers de personnes sont descendues dans les rues pour manifester leur ...
Lire la suite...
Georges Fenech pris en flag
Georges Fenech, fraichement élu député quelques jours après sa condamnation par le tribunal de grande instance de Paris (dont il a annoncé faire appel), a eu droit à quelques articles ...
Lire la suite...
Qui veut pousser l’armée algérienne à entrer au Mali ?
Des sources concordantes croient savoir que les tentatives algériennes de libérer les sept otages algériens détenus par les terroristes du Mujao, au nord du Mali, sont constamment court-circuitées par des ...
Lire la suite...
La guerre pour le pétrole détruit l’Occident
Les décisions des autorités de l'Argentine et la Hongrie, de renforcer leur souveraineté nationale a une incidence négative sur la domination absolue de l'Occident. Depuis quelques jours, le monde a été ...
Lire la suite...
La secte de l’Etat saoudien et ses Dérives – Le wahhabisme, la fabrique du terrorisme (+ video)
L'idéologie a été exportée en masse au Maghreb Le wahhabisme, la fabrique du terrorisme Plus de deux siècles ont été nécessaires pour faire du wahhabisme la matrice idéologique actuellement reconnue à l'internationale ...
Lire la suite...
Le Qatar et le pétrole du Sahel
L'émirat du Qatar, sous-traitant des opérations occidentales en Libye et en Syrie, fer de lance avec les pétromonarchies voisine de la répression du "printemps arabe" au Bahrein, qui ne cesse ...
Lire la suite...
Le wahhabisme comme « arme de destruction massive ».
Par Smaïn Bédrouni (LVO) : Afin de permettre une meilleure compréhension des conflits qui touchent le monde arabo-musulman et que les médias et politiques occidentaux, dans leurs réjouissances à peine voilées, ...
Lire la suite...
Résistance libyenne. Le 16 septembre. Soirée.
   International (LVO) : La situation le 16 septembre en Libye est la suivante : Les forces spéciales de l'OTAN et les rebelles contrôlent une partie de la Zone côtière ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [09-10-2011]
 L'OTAN commet un génocide à Syrte dans un silence mondial assourdissant    Etats Unis d'Afrique (LVO) : Selon de nouveaux rapports de ozyism, toute la ville de Syrte est bombardée par l'OTAN et ses mercenaires. ...
Lire la suite...
DR. Moussa Ibrahim 1er OCTOBRE 2011 [traduction de
Nouvelles de Libye [16-10-2011]
Georges Fenech pris en flag
Qui veut pousser l’armée algérienne à entrer au
La guerre pour le pétrole détruit l’Occident
La secte de l’Etat saoudien et ses Dérives
Le Qatar et le pétrole du Sahel
Le wahhabisme comme « arme de destruction massive ».
Résistance libyenne. Le 16 septembre. Soirée.
Nouvelles de Libye [09-10-2011]

Mots clés: , , , , , , , , , ,

  • Andao

    Ami(e)s Malagaches, BOUGEZ-VOUS BON SANG!!!
    Ne vous laissez pas faire, il faut lutter. N’acceptez jamais que vos terres si riches soient la proie de prédateurs et kléptocrates de tout poil. Regardez les gazaouis qui ne comptent même pas le 1/10ème des Malagaches mais qui n’acceptent jamais la colonisation israëlienne. Ils tiennent à leurs terres, petites soient-elles.
    N’ayez jamais confiance en ces machins: SADC,UA et blablabla..Ils sont noyautés par les occidentaux. Ils vous nik les mozambikains et les sudaf.

    ALLEZ !! FRERES ET SOEURS MALAGACHES, BATTEZ-vous !!

Plus d’histoires deDémocratie

About LVO