Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

15/11/2019

Fakhreddin Pacha, un illustre Moudjahid qui fait peur aux imposteurs.


Très récemment, le ministre émirati des Affaires étrangères, Abdoullah Ben Zayed, a diffusé dans les réseau sociaux un tweet insultant d’une grande calomnie contre l’Illustre ancêtre et Moudjahid turque, Fakhreddine Pacha, qui a défendu avec bravoure et avec un altruisme total la Ville du Saint Prophète Mouhammad (sawa), Médine, contre l’agression et l’occupation britannique wahhabite.

Selon une source bien informée ayant requis l’anonymat, le ministre émirati des Affaires étrangères Abdoullah Ben Zayed, aurait reçu de la part de l’Arabie saoudite wahhabite l’ordre de « prendre l’affaire en main » concernant « le risque que représente la connaissance de l’histoire de Fakhreddine (ou Fakhri) Pacha par les musulmans du monde ». En effet, ces derniers risqueraient de découvrir l’imposture britannique wahhabite qui occupe actuellement les Lieux Saints et continue de s’approprier les terres et les richesses du Moyen Orient.

Pour lutter contre la culture et maintenir l’ignorance stratégique globale chez les musulmans, le ministre des AE des Emirats Arabes Unis, en grand serviteur de la sous-couronne britannique, à savoir la couronne saoudite, n’a rien trouvé de mieux que de calomnier dans un tweet, loin de toute politesse diplomatique de base, l’un des plus grands moudjahidines de l’histoire contemporaine dans la défense de Médine. Il a donc accusé le Moujahid Fakhreddine Pacha, qui a sauvé les reliques sacrées et les a déplacées de Médine à Istanbul afin de les préserver, de les avoir tout simplement « volées ».

Heureusement, toute personne connaissant l’histoire réelle sait que Médine était assiégée par les Wahhabites fabriqués, armés, financés et formés par la couronne britannique qui les utilise, jusqu’à aujourd’hui, dans sa stratégie de couverture pour conquérir les terres du Moyen Orient.

Abdoullah Ben Zayed est souvent utilisé par les el-Saoud wahhabites et leur couronne britannique comme Joker pour étouffer les affaires en créant des problèmes comme ceux qui ont été observés récemment au Moyen-Orient. Il est pourtant le frère de Mohammed Ben Zayed, l’héritier d’Abu Dhabi et le véritable dirigeant présumé des Émirats arabes Unis.

Suite à cette provocation, les réactions des musulmans du monde ne se sont pas faites attendre et certains internautes ont souligné dans les réseaux sociaux que « si Fahreddine Pacha n’avait pas apporté les reliques sacrées à Istanbul, elles ne seraient plus, aujourd’hui, entre les mains des musulmans ».

En effet, l’Empire ottoman a servi dans la région du Hedjaz à partir de 1517. Les sultans turcs, qui avaient compris ce qui était en train de se préparer, ont fait la course pour protéger les lieux sacrés de la Mecque et de Médine dès 1517. Après le début de la Première Guerre Mondiale, le Hedjaz était devenu l’une des régions les plus importantes que l’Empire ottoman ait eut à défendre. A cause des préparatifs de soulèvement de Sharif Hussein, Fakhreddine Pacha a été envoyé à Médine en tant que Commandant du Hedjaz en 1916. Fakhreddine Pacha qui est parvenu à repousser les rebelles soutenus par les Britanniques, est arrivé à transférer des reliques sacrées de Médine à Istambul afin d’empêcher qu’elles ne soient pillées par les rebelles et leurs maitres britanniques.

C’est précisément le 2 mars 1917 que l’Empire ottoman a ordonné à Fakhreddine Pacha d’évacuer les reliques sacrées afin de les sauver. Pendant son séjour passé à Médine, Fakhreddine Pacha a reçu le soutien inconditionnel des habitants Arabes avec qui il avait des relations très fraternelles et profondes et qui lui vouaient une confiance totale.
Malheureusement, suite au soulèvement qui a dégénéré à la Mecque en raison des erreurs du gouverneur de la ville, Galip Pacha, la Mecque est tombée entre les mains des rebelles et les autres villes sont rapidement passées sous le contrôle des occupants à l’exception de Médine. Malgré les moyens limités que Fakhreddine Pacha avait à sa disposition, il a continué à défendre la région de manière héroïque en restant fidèle au Saint Prophète Mouhammad (sawa).
Entre temps l’Empire ottoman a signé le 30 octobre 1918, l’armistice de Moudros. Selon les conditions de l’armistice, Médine devait être rendue mais Fakhreddine Pacha a refusé de le faire. Après l’armistice, il a héroïquement maintenu la défense de Médine pendant 72 jours prouvant au monde arabe et musulman que les Lieux Saints peuvent être défendus et libérés totalement si les hommes avaient le courage et la foi du croyant sincère et juste.

Immédiatement après que le ministre émirati des Affaires étrangères Abdoullah Ben Zayed ait outragé la mémoire de Fakhreddine Pacha en l’accusant de vol, le Président de la République de Turquie Recep Tayyip Erdogan a répondu en demandant : « Ô misérable qui nous adresse des accusations, où étaient tes ancêtres pendant que Fakhrettin Pacha défendait Médine ? »

La réponse à la question du Président Erdogan se trouve dans les archives ottomanes dans lesquelles plusieurs documents montrent que « l’arrière-grand-père de Zayed et leader de la tribu d’Abu Dhabi au 19e siècle avait attaqué sans cesse le Qatar, commis des pillages et perpétré des massacres sur les populations, avec le soutien des britanniques ».

L’historien-chercheur de l’histoire turque, Murat Bardakci a récemment partagé quelques-un des documents qui montrent que les ancêtres d’Abdoullah Ben Zayed étaient hautement impliqués avec le soutien des anglais dans les révoltes, les vols et les massacres des habitants. Les archives Ottomanes regorgent de preuves sur les crimes commis par la tribu d’Abu Dhabi.

Jusqu’à récemment, Fakhreddine Pacha était un héros presque oublié dans le monde musulman. Très peu mentionné dans les livres d’histoire, tout comme la victoire de Kut al-Amara, c’est en grande partie grâce au Président turc Erdogan que l’on s’est souvenu de Fakhreddine Pacha.

En effet, depuis 2008, M. Erdogan a plusieurs fois évoqué Fakhreddine Pacha dans ses discours. Lors d’un cours aux officiers de l’Académie militaire, il a cité Fakhreddine Pacha comme exemple aux militaires. Ce n’est donc pas un hasard si le Président de la Turquie, Erdogan est décrit comme « le petit-fils de Fakhreddine Pacha » dans certaines agences de presse au Moyen-Orient car cela pourrait vouloir dire que certains Arabes voient en la personne du Président Erdogan, un héritier de Fakhreddine Pacha.

Parmi les musulmans du monde entier qui ont répondu à la provocation ordonnée par ceux qui veulent « commercialiser et exporter mondialement leur pipi de chameau », certains internautes se sont interrogés en demandant si ce ne serait pas ce « breuvage », présenté comme remède miracle, qui leur aurait atteint le cerveau.
Mais, il n’en est rien et pour mieux comprendre ce spectacle diplomatique international, il suffit de savoir que l’occupant britannique cherche tout simplement à récupérer toutes les reliques et objets sacrés de l’Islam, pour servir son programme visant à faire disparaitre l’Islam de Mouhammad, afin de le remplacer par un faux Islam, qu’ils feront disparaitre en temps voulu : un faux islam qui serait contrôlé et fabriqué par les idéologues et stratèges des services de la couronne britannique. On comprend que la demande des musulmans en vue de la restitution des morceaux de la « Pierre Noire » de la Sainte Kaaba ne doit pas, selon les britanniques, obtenir d’écho.

Cette décision de défendre cette demande légale et historique formulée par les musulmans de récupérer les fragments de la Kaaba est à présent sous la responsabilité des instances religieuses et politiques du monde musulman, mais aussi de tous les croyants, qui savent que Allah voit tout et que « ces morceaux » n’appartiennent à personne d’autre que Allah swt, puisqu’ils ont été soustraits dans la Sainte Maison de Allah sur Terre et sans aucune autorisation de Son Propriétaire.

Chers frères et sœurs, qui osent, après avoir dépensé des milliers d’euros pour se rendre en pèlerinage à la Mecque, dire sans rougir de honte juste devant la Sainte Maison de Allah swt : « Labbaïka-lâhouma labbaïk labbaïka lâ charîka laka labbaïk, inna-lhamda wanni’mata laka wa-lmulk lâ charîka lak [je réponds à ton appel, ô Seigneur, je réponds à ton appel. Je réponds à ton appel, tu n’as pas d’associé, je réponds à ton appel. En vérité, la louange et la grâce T’appartiennent ainsi que la royauté. Tu n’as pas d’associé] », alors que rien n’a jamais été fait pour restituer Son Bien volé dans Sa Sainte Maison ?!!!

Qui pourra dire à Allah swt que ce n’était point ses affaires et que cela ne le concernait pas, ou qu’il n’en avait pas l’autorité ou le pouvoir ?

Qui ne partagera même pas cet article pour que ces vérités soient connues ?

Ya Allah, épargnez-moi d’échouer à cette épreuve, protégez-moi de la corruption de l’âme, de la honte, du déshonneur de négliger ce qu’il y a de plus Sacré, et faites entendre les sourds à la demande que vos biens soient restitués dans Votre Sainte Maison sur Terre, Votre Sainte Kaaba. Amine Ya Rabbi el 3alamine

Smaïn Bédrouni

Lire aussi :
https://www.facebook.com/Seifoullah/posts/1398973530210984
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1394911490617188&set=a.266931910081824.55193.100002950500496
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1401536579954679&set=rpd.100002950500496
http://stcom.net/news/abu-dhabi-detourne-lattention-en-sen-prenant-a-lancetre-derdogan

 

A lire aussi
La mosquée AQSA en danger
QUI PEUT ENCORE SAUVER LA MOSQUEE D'EL AQSA?Rassemblements & manifestation pour défendre al Aqsa Souleiman (LVO) Après la profanation des mosquées et des heurts sur les esplanades ...
Lire la suite...
Entretien avec le journaliste italien Domenico Quirico, ex otage en Syrie. ( Video Extrait)
VeriteSurLaSyrie Publiée le 16 sept. 2013 "Ils nous ont traités comme des chiens". Domenico Quirico a été retenu cinq mois par des groupes "rebelles" syriens. Il revient sur sa ...
Lire la suite...
Après les faux sondages, la fausse percée électorale du Front National !
Le vrai résultat : Avec 17,9% des suffrages, Mme Le Pen fait significativement baisser le score de l’extrême droite de 2002. Les résultats définitifs du scrutin du 22 avril 2012 ont été publiés le ...
Lire la suite...
INGRID, SEGO et LES AUTRES
INGRID, SEGO et LES AUTRES La presse encense Ingrid BETANCOURT et sermonne Ségolène ROYAL. Ouf ! Enfin ! Enfin la fin du calvaire d’Ingrid BETANCOURT, la fin de l’attente anxieuse ...
Lire la suite...
Le Docteur Shakir acceuilli dans la ville de Bani Walid le 5 fevrier 2012
Libyan Free Press : "Juste reçu via Youtube/mailing/system privé : nous ne pouvons pas confirmer ces nouvelles, mais la source est fiable." - (1) Une flotte composée de onze avions de ...
Lire la suite...
Traduction et synthèse d’un article d’Ashley Smith (Zcommunication.org - 11/8/12)* La plupart des gens associe Amnesty International à son combat contre la torture, la peine de mort et aux campagnes pour la ...
Lire la suite...
Mise au point sur la Russie de Poutine à l’attention des Européens
Il est donc temps de faire une petite mise au point sur la sainte Russie et sur ses dirigeants actuels que la plupart des médias accablent tant. D’abord, il faut ...
Lire la suite...
GAZA. Par Eduardo Galeano*
Pour se justifier, le terrorisme d’État fabrique des terroristes : il sème la haine et récolte des alibis. Tout semble indiquer que cette boucherie de Gaza qui, selon ses auteurs ...
Lire la suite...
Réponse de Smaïn Bédrouni à la “lettre ouverte de Luc Besson à ses frères musulmans“
22 janvier 2015, 03:13 Mon cher Frère, J’ai bien reçu ta lettre qui m’a profondément touché et je t’en remercie sincèrement. Mon frère Luc, je suis triste d’apprendre que tu as mal pour ...
Lire la suite...
Des Bombes humanitaires de l’OTAN tuent, mutilent, balaient et écrasent tout en Libye.
Commission d’enquête non gouvernementale pour la vérité en Libye Paix  Justice  Vérité Tripoli- Paris-Londres-Rome   La résolution 1973 qui était sensée créer un bouclier aérien afin de protéger les civils en Libye, permet le ...
Lire la suite...
La mosquée AQSA en danger
Entretien avec le journaliste italien Domenico Quirico, ex
Après les faux sondages, la fausse percée électorale
INGRID, SEGO et LES AUTRES
Front de Libération Libyen – Nouvelles du front
L’Otan contrôle la section étasunienne d’Amnesty International
Mise au point sur la Russie de Poutine
GAZA. Par Eduardo Galeano*
Réponse de Smaïn Bédrouni à la “lettre ouverte
Des Bombes humanitaires de l’OTAN tuent, mutilent, balaient

Plus d’histoires deAnalyse

About LVO