Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

16/07/2018

Financement du terrorisme : le grand déballage de l’ex-premier ministre Qatari


Que la Paix soit sur vous tous, Esselem 3aleykoum,

Mes chers amis, nous savions déjà, depuis le début, que les amis de Sarko finançaient le terrorisme et je vous avoue que suis fier d’avoir été le premier au monde à avoir dévoilé et dénoncé ce plan diabolique. Cela m’a couté très cher, j’ai effectivement perdu des relations que je pensais être des amis, certains m’ont vendu comme si c’était moi le criminel, d’autres ont tenté de m’humilier et me salir, certains l’ont fait sans scrupule, mais je ne regrette pas d’avoir dénoncé cette réalité criminelle, bien au contraire. J’en suis même très fier.
Comment se sentent maintenant ceux qui m’ont critiqués et combattu pendant que je réalisais mon œuvre humaine et historique. Nous aurions pu sauver encore plus de vies humaines, si vous m’aviez soutenu au lieu de me combattre, mais vous étiez prisonniers de votre ignorance. Pour certains d’entre-vous, un « petit français d’origine algérienne » ne peut pas être bon, « ce n’est qu’un étranger et il le restera toujours quoi qu’il arrive ».
Je vous répond que je n’ai rien à vous prouver, j’ai servi la paix dans le monde, mieux que quiconque d’entrevous, ce sont mes actions passées réelles qui le prouvent. Je ne vous ai jamais rien demandé en échange, si ce n’était de m’écouter et d’essayer de me croire, mais vous avez préféré prendre ce qui vous intéressait et me rejeter avec tout le reste tout en vous moquant du Monde pour une poignée de dollars.
Nous nous expliquerons donc devant le Tout Puissant, Le Juge des juges, Le Roi des rois de la Terre, Le Défenseur des opprimés, celui qui Est Équitable. Allahou Akbar 3aleyna adjma3in !

Smaïn Bédrouni, « l’homme qui valait bien plus que trois milliards » et qui est incorruptible.

Lisez mes chers amis, même s’il ne dit pas tout, c’est déjà pas mal. Le reste est encore en réserve.

Financement du terrorisme : le grand déballage de l’ex-premier ministre Qatari

Dans un entretien accordé à la BBC l’ex- premier ministre et ex-chef de la diplomatie Qatarie Hamad bin Jassem al Thani, a fait de graves révélations sur le soutien considérable apporté par son pays aux factions armées en Syrie à travers la Turquie, avec la complicité des forces Américaines et d’autres pays de la région, en l’occurrence l’Arabie saoudite, la Jordanie, les Émirats Arabes Unis et la Turquie. Hamad bin Jassem a été plus loin en révélant que la Syrie avait échappé en 2007 un an après la défaite d’Israël au Liban à un plan apocalyptique visant sa désintégration.

L’ex-premier ministre Qatari a par ailleurs indiqué que Doha a été désigné pour s’occuper du dossier de la crise Syrienne avec l’approbation totale de Washington et Riyad, soulignant que son pays est en possession de preuves irréfutables en forme de documents officiels émanant d’Arabie Saoudite et des Etats-Unis, mandatant le Qatar à prendre en charge le dossier de la crise Syrienne dès 2011. Hamad Bin Jassem a tenu à souligner que le soutien militaire fourni par son pays aux groupes armés en Syrie, était acheminé via la Turquie en coordination avec les Etats-Unis.

L’acheminement du soutien logistique destiné aux factions armées opérant en Syrie, était selon l’ex-chef de la diplomatie Qatarie, assuré par les forces Américaines, Turques et Saoudiennes, à partir de la base américaine Incirlik en Turquie. Une base gérée par des officiers des services de renseignements Américains, Turcs, Saoudiens, Qataris, Emiratis, Marocains, Jordaniens, Israéliens, Français et Britanniques, et dont la première mission était la coordination des opérations militaires en Syrie.

Washington a de surcroît mis à la disposition de cette unité du renseignement militaire, six satellites d’espionnage opérant 24 heures sur 24, fournissant tous les détails les plus précis sur l’évolution de la situation sur le terrain, avec photos à l’appui, directement transmis à la salle d’opération dans la base Incirlik, chargée de superviser les opérations militaires dans la zone nord de la Syrie. Les satellites Américains assuraient en même temps la transmission des informations à d’autres centres d’opérations implantés dans la région, notamment dans la ville d’Irbid en Jordanie, dans la région Nord du Royaume, dans la base aérienne Al-Hussein, gérée par des officiers du contre-espionnage Jordaniens, Israéliens, Saoudiens, Emiratis, Américains, Britanniques et Qataris, en charge aussi de superviser les opérations militaires dans la zone sud de la Syrie.

137 milliards de dollars dépensés par le Qatar

L’ancien premier ministre et ex ministre des affaires étrangères Qatari Hamed Bin Jassem al-Thani, qui était aux commandes du Qatar au moment du déclenchement de la guerre en Syrie (2001), affirme en substance que le conflit Syrien a coûté au trésor de son pays plus de 137 milliards de dollars, soulignant au passage que les émirs et commandants des factions armées ont profité de cette manne financière et de l’argent qui coulait à flot, au point où certains d’entre eux sont devenus des milliardaires, l’argent a aussi servi de provoquer des désertions dans les rangs de l’armée Syrienne. Un militaire sans grade qui accepte de déserter l’armée Syrienne et intégrer une milice armée, recevra une enveloppe de 15.000 dollars, alors qu’un officier touchera environ 30.000 dollars.

L’ex-premier ministre Qatari qui a décidé de faire la lumière sur toutes les manoeuvres des pays de la région, avec l’appui des grandes puissances occidentales, pour instaurer le chaos en Syrie, n’a pas épargné certaines personnalités Syriennes qui avaient trahi leur pays pour une poignée de dollars. Il cite à titre d’exemple dans son entretien à la BBC le cas de l’ex-premier ministre Syrien Riyad Hidjab qui a décidé de claquer la porte, après avoir été approché par son cousin basé en Jordanie, qui lui a présenté une offre Saoudienne de 50 millions dollars en contrepartie de sa dissension, une offre alléchante qu’il avait immédiatement acceptée.

Hamed Bin Jassim revient aussi sur la défection de l’ex-commandant du corps d’élite syrien, la garde républicaine, Manaf Tlass, un arrangement mis au point dans les sous-sols de la DST Française, en collaboration avec la sœur de Manaf Tlass qui est établie depuis longtemps en France, naturalisée Française, Nahida Tlass, veuve de l’homme d’affaire Syro-Saoudien Akram Ojjeh. L’ancien responsable politique qatari qui a subitement décidé de briser l’omerta sur les manœuvres des principaux acteurs de la région dans le conflit Syrien a dans la foulée évoqué le rôle clef du premier ministre libanais Saad Hariri, dans le conflit du pays voisin la Syrie, à partir de son bureau dans la ville Turque de Gaziantep, bureau dirigé par le député Libanais Okab Sakr qui organisait le trafic d’armes vers la Syrie, et cette intrusion de Hariri dans le conflit syrien est une des cause de sa faillite dans les affaires.

Al-Magharibia financée par le Qatar

L’ancien ministre Qatari a enfin avoué que son pays a joué un rôle clef dans la destruction de l’Egypte, la Libye, la Syrie et le Yémen à travers un plan concocté aux Etats-Unis. Hamad Bin Jassem a tenu à mettre en garde contre le rôle joué par des médias comme la chaine Al-Jazeera dans cette stratégie globale d’instaurer le chaos dans plusieurs Etats de la région. Et de citer d’autres médias financés par l’Emirat du Qatar comme la chaîne de l’ex-FIS Al-Magharibia, chargée de ternir l’image de l’Algérie, en travestissant la réalité et en engageant même des enfants de Harkis pour accomplir une telle besogne, dans le pays du million et demi de chouhadas.

Cela dit, ce déballage à la BBC, par un des hommes clefs de l’Emirat du Qatar, montre preuves à l’appui, que les pays cités plus haut ont constitué une large alliance de guerre contre la Syrie qui a subi depuis 2011 une extraordinaire agression qui a mis en scène 200.000 terroristes venus de 87 pays, mis en ruine le pays, entrainant la mort de quelque 300.000 personnes et engendrant 7 millions de réfugiés.

A quand la Cour internationale de Justice (CPI) pour les responsables de ce génocide, de ces crimes de guerre et crimes contre l’humanité ?

Source : https://www.facebook.com/Seifoullah/posts/1351102794998058

A lire aussi
L’Armée arrête un chef terroriste à la frontière entre l’Algérie et le Mali.
L'émir de la "sériat El Mohadjirine", appartenant à "Al-Qaïda au Maghreb Islamique" (AQMI) a été arrêté et trois de ses acolytes (tous de nationalités étrangères) ont été tués dimanche matin ...
Lire la suite...
Solidarité avec Noam Gur et Alon Gurman, deux jeunes israéliens qui refusent d’accomplir leur service militaire « Nous refusons de servir une armée d’occupation et d’apartheid »
  Noam Gur et Alon Gurman se présenteront, lundi 16 avril, au bureau de recrutement de la base militaire de Tel Hashomer, où ils vont affirmer leur refus de servir dans ...
Lire la suite...
Nouvelles de Palestine 12/01/2009
      Gaza : Israël au bord du précipice veut passer à la phase 3 Hezbollah : la 1860 est née stérile Barak et Livni en désaccord avec Olmert  Les médias israéliens accusés ...
Lire la suite...
ALGERIA ISP / Sur la chaine de télévision du CNT, un Libyen a appelé de Bani walid, la ville de la résistance et il est intervenu en direct en disant ...
Lire la suite...
George Galloway, ex-député britannique, dénonce les manoeuvres de l’entité sioniste !
George Galloway, ex-député britanniqueGeorge Galloway, ex-député britannique, dénonce les manoeuvres de l’entité sioniste ! L’ex-député britannique et penseur politique George Galloway, a déclaré au cours d’un entretien avec le site internet d’information ...
Lire la suite...
Berlin et Washington fomentent la guerre civile en Ukraine
Les récents événements survenus en Ukraine sont un avertissement à la classe ouvrière. Ils montrent clairement que les dirigeants politiques à Washington, Berlin et Bruxelles sont prêts à diviser le ...
Lire la suite...
Marche mondiale vers Jérusalem le 30 mars 2012
Par Global March to Jerusalem Le 30 mars 2012, de tous les continents, nous convergerons et nous nous rassemblerons le long des frontières palestiniennes avec la Jordanie, l'Egypte, la Syrie et ...
Lire la suite...
Kadhafi est devenu un trop grand danger pour le Sionistan – PARTIE VI
International (LVO) : A l'heure où une catastrophe nucléaire semble menacer le Japon à la suite du séisme et du tsunami de vendredi, les ministres du G8 viennent de déclarer ...
Lire la suite...
L’Angleterre et le Qatar livrent les terroristes et supervisent les attaques à Homs en Syrie
International (LVO) : Après le rapport de la Mission d'Observation de la Ligue arabe dénonçant la véritable origine des conflits en Syrie, un rapport, des services de renseignement cette ...
Lire la suite...
NEUTRALISONS-LE ! Syrie : Les crimes de Bachar al-Assad depuis juin 2000
Construction et restauration de 10.000 mosquées et de 500 églises. • Construction et restauration de 8.000 écoles, de 2000 instituts et de 40 universités. • Construction de plus de 600.000 appartements/logements pour ...
Lire la suite...
L’Armée arrête un chef terroriste à la frontière
Solidarité avec Noam Gur et Alon Gurman, deux
Nouvelles de Palestine 12/01/2009
Un Libyen de Bani walid intervient en direct
George Galloway, ex-député britannique, dénonce les manoeuvres de
Berlin et Washington fomentent la guerre civile en
Marche mondiale vers Jérusalem le 30 mars 2012
Kadhafi est devenu un trop grand danger pour
L’Angleterre et le Qatar livrent les terroristes et
NEUTRALISONS-LE ! Syrie : Les crimes de Bachar

Plus d’histoires deAnalyse

About LVO