Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

21/09/2018

La Chancelière allemande, une novice de choix en stratégie politique


La Chancelière allemande, une novice de choix en
matière de stratégie politique et de diplomatie

La chancelière
allemande Angela MEKEL a défié la
Russie en franchissant le RUBICON par une déclaration
sulfureuse, loin de faire baisser les tensions et relative à la nécessité
d’intégrer la Géorgie
et l’Ukraine dans l’Union Européenne et là, ou le bât blesse, c’est qu’elle a
surenchérit en ayant affirmé qu’il fallait les incorporer également dans
l’OTAN. En dépit des efforts déployés par la Russie afin de rétablir l’ordre en Géorgie, il se
trouve des brebis galeuses, à l’instar de Nicolas Sarkozy qui conteste que le
retrait de la ville de POTI n’ait pas été effectué pour demander au president
Medvedev encore plus de concessions de la part des russes qui ont fait face à
un complot prémédité et orchestré de longue date par le trublion du president
Saakashvilli qui a vend u ses services aux plus offrants, en l’occurrence les
Etats-Unis et ISRAEL. La chancelière allemande Angela MERKEL, élue sur le fil
du rasoir, qui en fait des siennes, exhorte la Russie de voir les
anciennes républiques indépendantes démocratiques et Angéla MERKEL, par sa
sortie médiatique controversée s’exprimait en filligranne pour exiger de Moscou
de relâcher son emprise (?) sur ces républiques et de ne pas s’immiscer. Il
aura fallu le conflit Russo-Géorgien pour que la chancelière MERKEL sermonne
les dirigeants du Kremlin de laisser les républiques satellites de la Fédération de Russie
libres. Tout observateur averti aura compris dans la même foulée qu’elle
faisait référence à l’aspiration (?) de ces pays de se surarmer et de former une forterresse militarisée au profit de l’UE afin de préparer le terrain à l’OTAN en vue de réaliser ses vélléités guerrières sur la Russie. D’autre part, MERKEL aurait souhaiter âprement et de façon accrue voir les pays sattellites à la fédération de Russie rejoindre le
camp occidental et intégrer l’OTAN.

Nicolas Sarkozy et  Angela Merkel à Aachen, le 1er mai 2008

Doit-on rappeler à cette
chancelière qui a brigué son mandat en catastrophe qu’elle est très mal placé
pour interférer dans des affaires sensibles compromettant les frontières et la
sécurité de la
Russie. La Russie ne saurait tolérer plus
longtemps que des prédateurs et détracteurs de la
Russie viennent camper à ses frontieres par
le biais de certains chefs d’état indépendant qui ont fait acte d’allégeance à
l’occident, lui permettant d’exporter des armes à destination de ces pays
limitrophes à la
Fédération de Russie et dans le but de mener
des actes subversifs et l’Affaire de l’agression de l’Ossétie du Sud par la
Géorgie est là pour corroborer cette thèse.
L’affaire Géorgienne est assez révélatrice à plus d’un titre pour qu’on puisse
affirmer péremptoirement que si un nouveau conflit fomenté par l’étranger
venait à survenir et à déplorer, que Madame Angela MERKEL ne vienne pas jouer à
la vierge effarouchée, telle une victime épeurée si Moscou déciderait
légitimement d’utiliser de grands moyens dissuasifs en ripostant par des moyens
non conventionnels sur PARIS, LONDRES, ROME, BONN ou BERLIN et qu’il serait bon
de dire et de réaffirmer que l’occident, de par sa vassalité vis-à-vis de
l’impérialisme US, ses manigances politiciennes et turpitudes n’est et n’a
jamais été à l’abri d’une guerre et d’une riposte fulgurante de l’Est (s’entend
Russie et république indépendantes pro-russes et autres alliés)

Que la chancelière
MERKEL cesse de jouer aux troubles fêtes et aux apprentis sorciers en évoquant
l’idée d’une conférence devant rassembler l’Union Européenne, la
Géorgie et les pays indépendants tout en
excluant la Russie. Le
pays de Madame Angela MERKEL qui porte un lourd fardeau dans sa participation
active dans le déclenchement de la deuxième guerre mondiale, des pogroms à
l’encontre des juifs et de l’extermination de ceux qui, aujourd’hui se sont
érigés en véritables criminels de guerre (reconnus par l’ONU) et de bourreaux
du peuple palestinien auquel la triste Angela n’a jamais évoqué et invoqué le
sort pathétique réservé aux Palestiniens, car se-dit-elle se taire et faire
mine de n’avoir rien vu serait une preuve de sa position indefectible vis-à-vis
d’ISRAEL et permettrait de ne plus responsabiliser les Nazis et le III ème
Reich dans la déportation des juifs et surtout de dédouaner de toute
responsabilité les allemands dans la Shoah qui a
permis le vol de la Palestine
et la Nakba.. Que
Madame MERKEL ou son acolyte de Sarkozy ne se méprennent pas ou ne
prennent pas leurs vessies pour des lanternes car si ces deux chefs
d’état demeurent persuadés que leur armée sont invincibles et que
l’OTAN soit le viatique ou le support à des strategies occidentales pour
garantir la sécurité en Europe, Les observateurs notent l’émergence d’un bloc
antagoniste qui, en raison des tensions et provocations attisées par l’occident
et ISRAEL deviendrait un pôle stratégique mondial à coup sûr pour détruire des
cibles de choix prioritaire connus dans l’Union Européenne.

Sur les ruines de la
capitale d’Ossetie du Sud, Tskhinvali, et sans égard pour les 2000 victimes du
génocide planifié par le dictateur corrompu de Georgie, Mikhail Saakashvili,
les médias occidentaux bombardent de leur propagande cynique, malhonnête, immorale
la Russie
qu’ils souhaitent voir à genoux afin d’avoir les mains libres pour frapper
l’IRAN. MERKEL doit vivre dans une allégresse indescriptible face aux menaces
qui pésent sur l’IRAN et du fait que Barak OBAMA s’apprêtrait à suivre la même
politique que son prédecesseur, Barak OBAMA surnommé l’”Antéchrist” par les
républicains. Faut-il rappeler expréssément à la chancelière allemande que la
nouvelle configuration géostratégique bipolaire ne saurait expliquer ses prises
de position nostalgiques (à l’époque de l’hyperpuissance) qui sont loin
de circonscrire des foyers de tension allumés par la paire de tourtereaux
Etats-Unis-ISRAEL et d’oeuvrer positivement pour la normalisation dans des pays
en conflit et au rapprochement entre les peoples?. Doit-on également rappeler à
la chancelière Angela MERKEL que la nouvelle coopération Russo-Syrienne
renforcée de façon drastique découle en priorité d’une réaction louable de la Russie aux
menaces américano-israéliennes par les “veaux européens” interposes qui brillent
par leurs atermoiement et élucubration sur une future Union Europénne conforme
aux idées fascistes des SARKO ET MERKEL et qui piétinent. A quand la
ratification d’un hypothétique“Lisbonne BIS”?

– SARKOZY N’A PAS TIRE LES LECONS DE LA
GUERRE D’ALGERIE (Il est vrai qu’à l’époque
c’était un môme dans les couches de sa mère)

Angela Merkel et Nicolas Sarkozy à Berlin mercredi (Tobias Schwarz/Reuters)

La mort de plusieurs militaires Français en Afghanistan bouscule la stratégie
du renforcement du dispositif militaire déja implanté en Afghanistan et il est
visible d’affirmer peremptoirement que les renforts dépéchés à Kaboul n’ont en
aucun cas modifier les rapports de force en présence et n’ont jamais anéanti
les capacités réelles de la résistance Afghane d’harceler et d’éliminer les
militaires étrangers de la coalition. La mort d’une dizaine de militaires
Français devraient faire réfléchir les politiques Français qu’ils les ont
envoyé en Afghanistan
,
au casse pipe
et devraient faire leur
méa-culpa, ce qui n’exclut pas d’envisager éventuellement un désengagement des
forces Françaises venus exclusivement en Afghanistan pour soutenir l’oncle SAM
par solidarité. Les accrochages entre la coalition et la résistance Afghane se
font de plus nombreux alors que les medias ne cessent de nous serinner depuis
lomgtemps l’imminence d’une attaque américaine en IRAN ou la riposte légitime
des gardiens de la revolution au-delà des frontiers iraniennes se concentrera
sur des cibles de choix, comme la flotte US à portée des missiles iraniens et
ISRAEL qui pâtira amèrement par une probable destruction de la centrale
nucléaire de Dimona.

Face à ces turbulences politiques, le Pakistan s’installe dans
l’aprés Musharraf
, situation qui sonne aux yeux des occidentaux et de
l’administrationh BUSH comme un échec à devoir rompre avec un allié servile et à
devoir négocier avec un futur gouvernement hostile à la mainmise étrangère US dans la
région. Il est vrai qu’avec l’ancien despote pakistanais, le président
répondait favorablement à toutes les requêtes des américains et leur
octroyaient des largesses.

C’est un aveu d’impuissance aujourd’hui auquel se trouve confronté
l’administration BUSH qui ne peut plus conforter ses positions au Pakistan ou à
partir de ce territoire pour se livrer à actes de terrorisme en Afghanistan.
Face à ce que Musharraf avait concédé aux forces américaines, toute
l’infrastructure stratégique et militaire mis en place par Washington
s’effondre, Washington qui ne s’avoue pas vaincu car elle a decidé d’avancer
ses pions en Pologne et d’autres pays du pacte de Varsovie pour procéder à
l’installation de boucliers antimissiles dans le but de restreindre les capacités
d’attaque et de défense de la
Russie qui a prévenu que tous les pays qui abriteront ces
installations de “la subversion” dirigés contre Moscou feront l’objet d’une
riposte foudroyante nucléaire de la part de la Russie.

Souleiman
Le 28 Août 2008

Mots clés: , , , , , , , , ,

Plus d’histoires deMonde

About SOULEIMAN