Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

15/11/2019

« La grande guerre aura lieu sur le territoire saoudien et elle n’est pas trop loin » (Ansarallah)


L’Arabie saoudite se trouve désormais au seuil d’une grande guerre qui affectera son territoire, c’est ce que promet l’un des hauts dirigeants d’Ansarallah. Depuis les frappes au missile et au drone visant les cibles situées en territoire saoudien, Riyad semble avoir totalement perdu la maîtrise de soi. Le prince héritier saoudien Ben Salmane vient d’ailleurs de s’exprimer, pour la première fois depuis les révélations faites sur son rôle dans l’assassinat du journaliste dissident Khashoggi. Interrogé par Asharq al-Awsat, ses propos étant un amas d’accusations, d’allégations et de mensonges anti-Iran, trahissent toutefois un aveu d’impuissance. À plusieurs reprises, MBS affirme ne pas vouloir la guerre et surtout le fait qu’il ne voulait pas s’attaquer le Yémen et que les Houthis, « mandataires de l’Iran » y ont poussé. Pour ceux qui suivent depuis 2015 les aléas guerriers du fils de Salamane, il y a là les prémices d’une terrible marche arrière.

Les forces yéménites ont tiré un missile sur l’aéroport international d’Abha, dans le sud-ouest du royaume saoudien, mercredi 12 juin 2019. ©AFP

Simultanément à la multiplication de frappes balistiques et de drones contre les positions et les installations vitales saoudiens, Mohammad Nasser al-Bakhiti, membre du bureau politique d’Ansarallah, a écrit sur sa page Facebook : « Le temps est venu pour que la guerre se déplace en Arabie saoudite. Le peuple yéménite se réserve le droit d’attaquer l’ennemi sur son propre territoire en représailles à d’innombrables crimes commis à son encontre. Cette grande guerre ne se déroulera pas sans l’appui des Saoudiens, ceux et celles qui sont épris de liberté et qui tolèrent mal la tyrannie des Salmane. Nous combattons tous ensemble pour la liberté et contre l’occupation. »

Al-Quds al-Arabi revient sur cet avertissement d’al-Bakhiti qui marque « un tournant  » dans les combats d’Ansarallah contre la coalition d’agression.  » À vrai dire, les combattants yéménites ont changé de tactique pour faire face aux agresseurs saoudiens, quitte à étendre la guerre au cœur même du royaume ».

Le général de brigade Abdallah al-Jafri, porte-parole des forces armées yéménites, avait déclaré au site d’information Mirat al-Jazeera que « la donne avait changé au Yémen et que la coalition saoudo-émiratie serait bientôt contrainte d’arrêter la guerre et de mettre fin au blocus puisque tant que la coalition poursuivra ses agressions, les missiles et les drones continueront à pleuvoir sur le sud, le centre et bientôt la capitale saoudienne. Ansarallah a publié une liste d’environ 300 cibles à attaquer et la première cible a été visée le 14 mai avec la spectaculaire opération des forces yéménites contre le pipeline Est-Ouest. La partie saoudienne a très bien compris qu’Ansarallah ne plaisante pas et qu’il est désormais en mesure d’infliger au royaume des coups stratégiquement paralysants, ajoute le journal qui fait état des « messages envoyés depuis Riyad à Ansarallah ». Citant le ministre de l’Information du gouvernement du Salut Natinal, Dhaifallah al-Shami, le journal relève « l’appel de Riyad à la médiation de certains pays, la Grande-Bretagne en tête » :  » Riyad a demandé à ces parties d’encourager Ansarallah à mettre un terme à ses frappes contre les aéroports et les sites sensibles en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis. C’est le signe d’un malaise qui s’étend peu à peu au sein de la coalition ».

Lire aussi : Les forces yéménites ont pris pour cible la centrale nucléaire de Barakah

Aux dernières nouvelles, l’Arabie saoudite a annoncé ce dimanche matin la fermeture de deux aéroports d’Abha et de Jizan après une violente frappe au drone simultanée d’Ansarallah contre ces deux aéroports.

A lire aussi
Egypte: des millions d'Eyptiens pour réclamer le départ de Moubarak  01/02/2011 Des centaines de milliers d'Egyptiens (plusieurs millions selon plusieurs médias arabes dans plusieurs villes égyptiennes, ndlr) ont envahi mardi les ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [07-10-2011]
Lancement des opérations Martyres en Libye     International (LVO) : Le site internet de la résistance libyenne, Zengtena, a rapporté que dans la ville de Hrawa, les combattants de la résistance ...
Lire la suite...
Fakhreddin Pacha, connu sous le nom d’Ömer Fahrettin Türkkan, Défenseur de Médine, « Le lion du Désert, le Tigre du Désert « 
Alors qu'il est demandé à la Couronne Britannique de rendre les fragments volés de la Pierre Noire , (voir ici), Abu Dhabi, s’en prend à l’illustre ancêtre Ottoman qui a ...
Lire la suite...
Des Bombes humanitaires de l’OTAN tuent, mutilent, balaient et écrasent tout en Libye.
Commission d’enquête non gouvernementale pour la vérité en Libye Paix  Justice  Vérité Tripoli- Paris-Londres-Rome   La résolution 1973 qui était sensée créer un bouclier aérien afin de protéger les civils en Libye, permet le ...
Lire la suite...
Mathaba 3.0 et la Jamahiriya universelle
Apporter un changement au monde à travers l'information et le pouvoir populaire   Annonce éditoriale Avec ses 12 années d'histoire de publication effectives et de plate-forme de distribution et ses antécédents honnêtes, Mathaba exige maintenant un ...
Lire la suite...
Kadhafi est devenu un trop grand danger pour le Sionistan – Part V
 International (LVO) : L’Université d'Oxford est une des plus connues au monde. Tony Blair, ancien premier ministre de Grande-Bretagne, Margaret Thatcher ou encore Bill Clinton, sont sortis de cette université.. L'université d'Oxford était déjà ...
Lire la suite...
Des voix s’élèvent pour demander l’arrêt du débat sur l’identité nationale
L'IDENTITE NATIONALE: Un débat piégé Auteur: Souleiman (LVO)La preuve n’est plus à faire que le débat stérile sur l’identité nationale, telle une diversion pour mieux éclipser les graves problèmes qui ...
Lire la suite...
Guinée-Bissau : un bloc lusophone contre les anglophones et les francophones
Le 12 avril dernier, dans l'entre-deux tours des élections présidentielles, le président intérimaire de la Guinée-Bissau (voisine du Sénégal) Raimundo Pereira et le Premier ministre Carlos Gomes Junior (favori du  ...
Lire la suite...
Les signes précurseurs de la Fin des Temps
Les signes précurseurs de la Fin des Temps Anas a dit : « Je vous raconte un hadith que personne après moi ne vous racontera; j’ai entendu le Messager d’Allah (bénédiction et ...
Lire la suite...
Le Docteur Shakir acceuilli dans la ville de Bani Walid le 5 fevrier 2012
Libyan Free Press : "Juste reçu via Youtube/mailing/system privé : nous ne pouvons pas confirmer ces nouvelles, mais la source est fiable." - (1) Une flotte composée de onze avions de ...
Lire la suite...
Egypte: des millions d’Eyptiens pour réclamer le départ
Nouvelles de Libye [07-10-2011]
Fakhreddin Pacha, connu sous le nom d’Ömer Fahrettin
Des Bombes humanitaires de l’OTAN tuent, mutilent, balaient
Mathaba 3.0 et la Jamahiriya universelle
Kadhafi est devenu un trop grand danger pour
Des voix s’élèvent pour demander l’arrêt du débat
Guinée-Bissau : un bloc lusophone contre les anglophones
Les signes précurseurs de la Fin des Temps
Front de Libération Libyen – Nouvelles du front

Plus d’histoires deAnalyse

About LVO