Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

15/12/2017

La tendance au Liban : Les sunnites patriotes, rempart contre la discorde sectaire


Par Ghaleb Kandil

Les efforts s’intensifient en vue de provoquer un conflit communautaire et sectaire dans la région arabo-musulmane, dans le but de la déchirer. Les Israéliens prévoient déjà le morcellement de la Syrie, du Liban et de l’Irak, alors que les Etats-Unis s’emploient à enfoncer de grands pays du Moyen-Orient, comme l’Iran et le Pakistan, dans des bains de sang, à travers des mouvements terroristes et takfiristes, œuvrant sous le slogan de la libération du Baloutchistan.

Le Liban vit depuis des années sous le spectre d’un conflit sectaire, qui devient un danger réel. De nombreuses tentatives ont eu lieu ces derniers temps pour provoquer des heurts qui serviraient d’étincelle à une discorde qui deviendrait incontrôlable, tantôt à travers le déplacement des combats de Bab Tebbané et Jabal Mohsen, à Tripoli, vers d’autres régions, ou encore en provoquant des affrontements à Tarik Jdidé. L’enlèvement de pèlerins libanais retenus en otages en Syrie depuis le 20 mai s’inscrit également dans le cadre de ces tentatives.
Ceux qui ont planifié ces incidents ont à chaque fois tenté de susciter des réactions sectaires et de répandre le désordre et le chaos sécuritaire. Ils ont tenté, à n’importe quel prix, de provoquer un accrochage ou des frictions, mais ils ont échoué jusqu’à présent, en raison de la décision du Hezbollah et du Mouvement Amal de ne pas se laisser entrainer dans un affrontement sectaire. Déçus par leur fiasco, ils ont confié cette sale besogne à cheikh Ahmad Al-Assir, qui a fait des prêches sectaires et provocateurs, dans l’espoir de susciter des réactions du même type de la part de l’autre camp. Mais en dépit du fait que ce cheikh intégriste a dépassé toutes les limites, et du laxisme des autorités et sécuritaires face à ce discours extrémiste interdit par les lois libanaises, et de la complicité de nombreux médias inscrits sur la payroll des Etats du Golfe et de leurs représentants au Liban, Amal, le Hezbollah et leurs alliés ne sont pas tombés dans le piège.

La fermeture de la route du Liban-Sud au niveau de Saïda par les partisans de cheikh Al-Assir a montré sur quelles bases devrait reposer la riposte à ces provocations. Les dirigeants patriotes de la ville se sont dressés pour étouffer la fitna dans l’œuf, rendant à cette ville son rôle national en y instaurant un nouvel équilibre populaire et politique. Ce sursaut a fait avorter l’initiative de cheikh Al-Assir, qui espérait provoquer des heurts interconfessionnels. Mais au lieu de cela, ce sont les fils de Saïda qui se sont opposés à lui. Ses commanditaires se sont alors employés à lui trouver une porte de sortie et son sit-in a été démantelé sans qu’il n’atteigne les objectifs qu’il s’était fixé. A savoir, l’examen «sérieux» de la question des armes de la Résistance. A cette occasion, les liens existant entre Al-Assir et le Courant du futur (CDF) sont apparus au grand jour avec la rencontre entre le cheikh intégriste et Ahmad Hariri, secrétaire général du CDF, et la décision de ce mouvement de ne pas appuyer la grève à Saïda.
La conclusion que l’ont peut tirer de ces événements est que les forces réellement nationalistes sont capables de faire échec à la discorde. Dans ce cadre, les forces et personnalités sunnites patriotes, qui partagent avec leurs partisans les principes et les valeurs de la Résistance et l’attachement à l’identité arabe, peuvent jouer un rôle central. De même que la participation de médias à ce complot peut être jugulée à travers une bataille politique et juridique menée en Conseil des ministres pour priver les «partisans de la discorde» de la couverture médiatique dont ils bénéficient.

La Résistance et les forces patriotes ont toujours fait montre d’une patience exemplaire dans le traitement des questions nationales sensibles, plaçant en tête de leurs priorités la nécessité d’éviter la fitna. Leurs ennemis ont exploité cette patience pour multiplier les provocations et faire avancer leur plan, en misant sur le silence de la Résistance dont l’attachement à l’unité nationale s’est transformé, aussi paradoxal que cela puisse paraitre, en point de faiblesse.
L’expérience des derniers mois a prouvé que les leaders sunnites patriotes sont un partenaire de confiance sur lequel on peut compter. Ils disposent d’une assise populaire et d’un prestige politique susceptibles d’empêcher le glissement vers le bain de sang pour lequel les services de renseignements des Etats du Golfe, et leurs mentors occidentaux et israéliens, travaillent d’arrache-pied.

Source :  neworientnews.com 

A lire aussi
Le Ministère français des Affaires sociales et de la Santé paralysé par un jeune hacker algérien
Un jeune pirate algérien se venge de la France en commémoration du 1er novembre 1954. En souvenir de la lutte pour l’Indépendance, ce hacker a jugé bon de paralyser tout le ministère ...
Lire la suite...
Crise Malagasy : Le GTT International-Genève demande la destitution de Rajoelina
Lettre ouverte à la SADC et à la Communauté Internationale Crise Malagasy : Le GTT International-Genève demande la destitution de Rajoelina Nous prenons acte du refus de Rajoelina de se rendre à Dar-Es-Salam ...
Lire la suite...
Pakistan: Le vice-chancelier de l’Université du Pendjab exhorte à se préparer à la Troisième Guerre mondiale
Le Prof Dr Kamran Mujahid a donné une conférence ayant pour thème "Le Pakistan et les affaires mondiales". Le vice-chancelier de l'Université Pakistanaises (PU) du Punjab , le  Pr Dr Kamran ...
Lire la suite...
ALASSANE OUATTARA: LE CHANT DES SIRÈNES S’ESTOMPE
Oui, le langage trompeur qui a séduit bien des ivoiriens, des africains et des citoyens du monde et qui les a amenés à se laisser flouer par les apparences est ...
Lire la suite...
Le CNT soutient le nettoyage ethnique de la tribu noire Toubou à Kufra
Libye occupée (LVO) : Le site internet d'information sur la Libye,  liyafreepress, a diffusé de nouvelles informations sur le nettoyage ethnique en cours dans la région de Kufra ou les ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [18-10-2011]
 Mise à jour à 22h46 :  L'OTAN a utilisé des bombes au phosphore blanc contre Bani Walid ...
Lire la suite...
Samedi 7 Avril de 12h à 1h du matin : journée hommage aux victimes Wê de la crise ivoirienne en général et à Duékoué en particulier
L'ARDEF-E - Association des Ressortissants de Duékoué en France & en Europe - a le plaisir de vous inviter à la manifestation commémorative qu'elle organise ce samedi 07 avril à ...
Lire la suite...
Pour le CFCM ce dimanche 19 août 2012 est le jour de la fête de l’Aïd El-Fitr 1433H
Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), réuni ce vendredi 17 août 2012 à Paris, annonce que la fête de l’Aïd El-Fitr, marquant la fin du mois sacré de Ramadan pour ...
Lire la suite...
La fadaa
International (LVO) : Une militante politique a confirmé que la fille de Sanoussi est détenue dans une prison en Libye après avoir demandé un avocat pour son père. L'activiste politique libyenne, ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [20-10-2011]
KADHAFI EST BIEN VIVANT ET IL DIRIGE TOUJOURS LA RESISTANCE LES FORCES DE DÉFENSE LIBYENNES ANNONCENT LA PROCHAINE PHASE DE LA RÉSISTANCE ...
Lire la suite...
Le Ministère français des Affaires sociales et de
Crise Malagasy : Le GTT International-Genève demande la
Pakistan: Le vice-chancelier de l’Université du Pendjab exhorte
ALASSANE OUATTARA: LE CHANT DES SIRÈNES S’ESTOMPE
Le CNT soutient le nettoyage ethnique de la
Nouvelles de Libye [18-10-2011]
Samedi 7 Avril de 12h à 1h du
Pour le CFCM ce dimanche 19 août 2012
Emprisonnée en Libye après avoir requis un avocat
Nouvelles de Libye [20-10-2011]

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Plus d’histoires deBelgique

About LVO