Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

19/11/2017

Le Jour du Décès de la Noble Fâtimah (P)


Au Nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux

Az-Zahrâ’ (Que la Paix de Dieu soit sur elle) : Incarnation vivante des valeurs spirituelles et humaines

Az-Zahrâ’ (Que la Paix de Dieu soit sur elle) : Communion spirituelle avec le Messager (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille)

Dieu, le Très Haut, dit dans Son Noble Livre : (( Dieu ne veut qu’écarter de vous la souillure, ô Gens de la Famille et vous purifier totalement )) (Coran XXXIII, 33 ). Notre Dame la Sainte Purifiée az-Zahrâ’ (Que la Paix de Dieu soit sur elle) est selon maintes Traditions Prophétiques, « la Maîtresse des femmes des mondes », « la Maîtresse des femmes des croyants », « la Maîtresse des femmes du Paradis » et « la Maîtresse des femmes de cette Nation ». Nous assistons à l’anniversaire de son passage à l’Autre-Monde.

Car d’après l’Imam Jaafar as-Sadeq (Que la Paix de Dieu soit sur lui), elle a vécu après la mort de son père, le Messager de Dieu (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa Sainte Famille), pendant 75 jours. On rapporte qu’elle s’est présentée auprès du Prophète (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa Sainte Famille) alors qu’il agonisait ; Il l’a prise dans ses bras et, lui chuchotant quelque chose dans l’oreille, elle s’est mise à pleurer, puis il l’a prise dans ses bras et, lui chuchotant encore quelque chose dans l’oreille, elle a souri. On lui a dit alors :

« Pourquoi  as-tu pleuré et pourquoi, ensuite, as-tu as sourie ? ».

Az-Zahrâ’ (Que la Paix de Dieu soit sur elle) a répondu :

« Je ne suis pas celle qui divulgue le secret du Messager de Dieu (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa sainte Famille ) alors qu’il est encore en vie ».

Après sa mort, elle s’est expliquée ainsi :

« La première fois, il m’a dit qu’il était sur le point de mourir ; et cela m’a fait pleurer. La seconde fois, il m’a dit que je serais la première des Membres de sa Famille à le rejoindre, et cela m’a fait sourire ».

Elle voulait dire que leur séparation ne sera pas pour longtemps et qu’ils se rencontreront très prochainement.

Cela suggère la présence d’une relation spirituelle entre le Messager de Dieu (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille) et az-Zahrâ’ (Que la Paix de Dieu soit sur elle). Imaginez une jeune femme de dix-huit ans qui est une épouse qui aime son époux et qui est aimée par son époux, qui est une mère qui aime ses enfants et qui est aimée par ses enfants qui sont encore à un âge où ils ont besoin de ses soins … et qui rit lorsque son père lui annonce qu’elle mourra de si peu. Cela s’explique par l’état spirituel que Fâtimah (Que la Paix de Dieu soit sur elle) vivait avec le Messager (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille) qu’elle couvait de toute sa tendresse depuis la mort de sa mère. Depuis ses plus tendres années, elle le surveillait et l’accompagnait lorsqu’il allait à la mosquée pour faire sa prière. Elle voyait comment il était maltraité par les polythéistes et, petite fille, elle le soutenait de ses larmes. Il l’appelait « la Mère de son père ». Après l’hégire, elle vivait avec lui dans une même maison. Elle était la dernière à le voir lorsqu’il voyageait et la première à le voir lorsqu’il rentrait. Le Messager (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille) retrouvait repos, calme, sérénité et tendresse dans la Maison d’Ali (Que la Paix de Dieu soit sur lui) et de Fâtimah (Que la Paix de Dieu soit sur elle), car cette maison incarnait l’Islam dans toutes ses valeurs, dans toutes ses significations, dans toute sa spiritualité et dans tout son jihad.

Au Plus Fort Du Sacrifice Et de l’Altruisme :

Il savait que sa fille vivait avec le Seigneur toute la nuit jusqu’à l’aube. Selon son fils l’Imam al-Hassan (Que la Paix de Dieu soit sur lui) qui, très jeune enfant, la regardait tout en veillant, « elle priait jusqu’à voir ses pieds s’enfler ». Intelligent et particulièrement conscient, il était étonné de l’entendre prier pour les croyants et les croyantes sans le faire pour elle-même, elle qui est était fragile et faible à cause de son travail ménager et ses souffrances en faisant face à la déviance, et lui en demandant la raison, elle lui disait

« Ô mon fils, le voisin avant la maison ».

Tels sont les caractères des Gens de la Famille (Que la Paix de Dieu soit sur eux). Leur satisfaction était celle de Dieu et leur colère était celle de Dieu. Le Prophète (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille) a dit :

« Fâtimah fait partie de moi ; celui qui la met en colère me met en colère »,

car -comme le Prophète (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille)- Fâtimah (Que la Paix de Dieu soit sur elle) n’était en colère contre quelqu’un que lorsqu’il s’éloignait de la vérité. Selon une autre Tradition, le Prophète (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille) a dit :

« Ma fille Fâtimah fait partie de moi ; ce qui ne lui plaît pas ne me plaît pas et ce qui lui porte préjudice me porte préjudice ».

Ces Traditions sont transmises par al-Bukhârî et Muslim dans leurs deux « sihâh » (Authentiques).

Az-Zahrâ’ Comme Exemple À Suivre :

On dit que chaque fois que le Prophète (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille) se trouvait assis et qu’az-Zahrâ’ (Que la Paix de Dieu soit sur elle) arrivait, il se levait pour l’accueillir puis, par tendresse et affection, il lui baisait la main et la faisait asseoir à sa place. De son côté, Fâtimah (Que la Paix de Dieu soit sur elle) faisait de même pour le Prophète (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille). Il s’agissait d’une communion spirituelle qui incarne le sens de l’humanisme et qui fait de Fâtimah un exemple à suivre.

Fâtimah (Que la Paix de Dieu soit sur elle) s’adressait aux Musulmans dans la Mosquée de Médine avec cette spiritualité qui ne décelait aucun égoïsme :

« Sachez que je suis Fâtimah et que mon père est Mohammad ».

elle voulait leur dire : je vous parle à partir du Message et non pas à partir de l’égo ; je suis une partie de Mouhammad, non pas de Mouhammad en tant que corps, mais de Mouhammad en tant qu’esprit.

Cette femme qui s’est élevée par son esprit vers Dieu, s’est élevée par sa responsabilité dans sa maison et sa société. Elle était une enseignante lorsque les femmes se réunissaient autour d’elle pour apprendre ce qu’elle a entendu parmi les paroles du Messager de Dieu. Elle apprenait ses paroles par cœur.

Il lui a donné un jour un papier où il était écrit :

« Que celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier ne porte pas préjudice à son voisin ; que celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier traite son hôte avec générosité ; que celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier dise du bien ou se taise ».

En assumant toutes ces responsabilités, elle possédait la force. La force de l’attitude, la force de la preuve et la force dans la confrontation. Elle a tant souffert après la mort du Messager de Dieu (Que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille).

Et à l’approche de la mort, elle a dit à ‘Ali (Que la Paix de Dieu soit sur lui) :

« Je n’étais pas menteuse ni traîtresse et je ne suis pas opposée à toi depuis le jour où je t’ai connu ».

Il a répondu :

« Tu es trop charitable, trop grande, trop pieuse et trop connaisseuse pour que je puisse te blâmer ».

Il disait à son compte :

« je ne l’ai pas mise en colère durant toute ma vie avec elle ; elle ne m’a pas mis en colère ni m’a désobéi durant toute sa vie avec moi ».

Elle a dit à Ali (Que la Paix de Dieu soit sur lui) :

« Enterre-moi pendant la nuit ».

On ne s’accorde pas sur l’endroit où elle est enterrée. Certaines Traditions disent qu’elle l’est dans sa maison et l’endroit fait maintenant partie de la Mosquée. Il se peut que la Tradition Prophétique qui dit :

« Entre ma tombe et ma chaire se trouve un jardin venu du Paradis »

soit une allusion à l’enterrement de az-Zahrâ’ dans cet endroit. L’une des traditions dit qu’elle est enterrée à Baqî’.

Que la paix soit sur elle le jour où elle est née, le jour où elle est morte et le jour où elle sera ressuscitée ! Nous devons -hommes et femmes- la prendre comme exemple car elle est la meilleure parmi ceux qu’on peut prendre comme exemple. Elle était la bien aimée du Messager de Dieu, sa disciple et sa compagne.

Article corrigé et publié le 12 mars 2016

En hommage à Sainte Fatima, la Resplendissante.

A lire aussi
Film documentaire - 52 minutes

 

Une rétrospective de la vie et de l'œuvre de Roger Garaudy (1913-2012), l'homme qui a brisé les frontières idéologiques artificielles du XX° siècle, et redonné une perspective commune aux mondes chrétien et musulman en les unissant contre le mensonge sioniste et impérial américain.
Il s'agit d'un documentaire de 52 minutes, une rétrospective de la vie et de l'oeuvre du philosophe français Roger Garaudy (1913-2012), auteur du livre bien connu des révisionnistes "Les mythes ...
Lire la suite...
Récit d’une après-midi historique à Tunis : une immense joie après une petite déception…
LA RUE DE TUNIS REPREND EN CŒUR : « ARRETEZ LE GENOCIDE DU PEUPLE DE SYRTE EN LIBYE » et « ARRETEZ LE BOMBARDEMENT CONTINU DES VILLES ET VILLAGES LIBYENS ...
Lire la suite...
La situation en France des africains noirs, rescapés des massacres en Libye – Documentaire Vidéo 12min
Montreuil, le 15 décembre 2012. Ce sont 80 réfugiés en provenance de Libye qui sont passés par l’Italie et sont arrivé en France, il y a quelques mois. Ces immigrés originaires d’Afrique ...
Lire la suite...
Gbagbo: Criminel ou démocrate ? A la Haye, les vrais criminels ne sont pas jugés
Attention, publication exceptionnelle. Les liens renvoient à des articles écrits par des Ivoiriens eux-mêmes parfois au péril de leur vie (Ch D). Justice de vainqueurs, quand les rôles sont inversés Par Chantal Dupille   Un journal français (Marianne), ...
Lire la suite...
Les PENSEES DE GEORGES FRECHE
Après les Pensées de Pascal, Les PENSEES DE GEORGES FRECHEAuteur : Souleiman (LVO)  Le débat franco-français sur l’identité nationale vient de révéler qu’il y a désormais en France des citoyens et des ...
Lire la suite...
Syrie : le Président Poutine dévoile les duplicités occidentales, l’Otan fourbit ses armes.
Daech, Front El Nosra et les fantômes modérés Au lendemain des premières frappes russes en Syrie, le Ministre des Affaires étrangères et du commerce français L. Fabius déclara que « si c’est ...
Lire la suite...
Nos sincères Condoléances Trois petits enfants dormants entre les bras d’un jeune oncle pacifique vêtu de Djellaba. Signalés au commandement de l’OTAN l’ordre des les abattre est revenu ferme : "Illuminez-les. Aucun ...
Lire la suite...
CRIMINELLE INSOUCIANCE ET CONNIVENCE DE L’OCCIDENT
CRIMINELLE INSOUCIANCE ET CONNIVENCE DE L’OCCIDENT FACE A UN TEL DECHAINEMENT DE HAINE ET UN TEL DEFERLEMENT DE BARBARIE Massacre à Gaza : Combien de victimes palestiniennes faudra-t-il avant de considérer Israël en tant qu'Etat ...
Lire la suite...
Le Dr Al Baghdadi El Mahmoudi est vivant, drogué et n’aurait pas été torturé à son arrivée en Libye.
Tunis (LVO) : Depuis quelques jours, une fausse information relatant les détails de tortures qu'aurait subit le  secrétaire Général du Congrès Général du Peuple Libyen, le Dr Al Baghdadi Al ...
Lire la suite...
Appel des chefs des Tribus touaregs à toutes les Tribus libyennes
Etats-Unis d'Afrique (LVO) : Les chefs des Tribus touaregs ont lancé un appel à toutes les Tribus libyennes pour le Jihad contre les mercenaires et leurs maîtres envahisseurs, suite à ...
Lire la suite...
Sortie du film « Limpide dans la noirceur du
Récit d’une après-midi historique à Tunis : une
La situation en France des africains noirs, rescapés
Gbagbo: Criminel ou démocrate ? A la Haye,
Les PENSEES DE GEORGES FRECHE
Syrie : le Président Poutine dévoile les duplicités
Condoléances au Peuple Libyen
CRIMINELLE INSOUCIANCE ET CONNIVENCE DE L’OCCIDENT
Le Dr Al Baghdadi El Mahmoudi est vivant,
Appel des chefs des Tribus touaregs à toutes

Plus d’histoires deAnalyse

About LVO