Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

26/05/2017

Les vétérans du renseignement US à Obama: « Ce n’était pas Assad »


wpid-ob

Par Alalam, le 8 septembre 2013

Une douzaine d’anciens officiers du renseignement civil et militaire US ont dit au président Obama qu’ils reçoivent des informations prouvant que le gouvernement syrien n’était pas responsable de l’attaque chimique près de Damas le 21 août.

« Nous sommes au regret de vous informer que certains de nos anciens collègues nous affirment, catégoriquement, qu’à l’inverse des déclarations de votre administration, les renseignements les plus fiables démontrent que Bachar al-Assad n’était PAS responsable de l’incident chimique qui a tué et blessé des civils syriens le 21 août, et que des officiers du renseignement britanniques le savent également, » ont-ils écrit à Obama.

Les auteurs de la lettre, qui appartiennent à l’association Veteran Intelligence Professionals for Sanity (VIPS, Professionnels à la Retraite du Renseignement pour l’Intégrité, ndt), ont dit qu’ils avaient choisi de présumer qu’Obama n’avait pas été complètement informé parce que ses conseillers avaient décidé de lui laisser l’opportunité de faire une « dénégation plausible », ultérieurement.

« Nos sources confirment qu’un incident chimique sous une forme ou une autre a bien causé des morts et des blessés le 21 août dans une banlieue de Damas. Ils insistent, par contre, que l’incident n’était pas le résultat d’une attaque de l’armée syrienne se servant d’armes chimiques de qualité militaire de son arsenal. Il s’agit du fait le plus saillant, selon les officiers de la CIA travaillant sur le problème syrien, » lisait la lettre.

Ils ont ajouté que selon leurs sources confidentielles, « Le directeur de la CIA John Brennan est en train de commettre une fraude du type pré-guerre en Irak contre les membres du Congrès, les médias, le public, et peut-être même vous (Obama) ».

« Il y a un corps croissant de preuves provenant de nombreuses sources au Moyen-Orient – pour la plupart affiliées à l’opposition syrienne et ses supporters – fournissant des arguments fortement circonstanciés comme quoi l’incident chimique du 21 août était une provocation préparée à l’avance par l’opposition syrienne et ses soutiens saoudiens et turcs. L’objectif qui en est rapporté était de provoquer le genre d’incident qui entraînerait les USA dans la guerre.

Selon certains rapports, des cartouches contenant un agent chimique ont été amenées dans une banlieue de Damas, où elles ont ensuite été ouvertes. Certaines personnes dans le voisinage immédiat sont mortes; d’autres furent blessés.

Nous n’avons pas connaissance de preuves fiables qu’une roquette militaire syrienne capable de transporter un agent chimique ait été tirée dans cette zone. En fait, nous n’avons connaissance d’aucune preuve physique fiable étayant l’allégation qu’il se soit agi du résultat d’une frappe par une unité militaire syrienne dotée d’une expérience en armements chimiques.

De plus, nous avons appris que les 13 et 14 août 2013, des forces de l’opposition soutenues par l’Occident en Turquie avaient commencé des préparations en prévision d’une offensive militaire majeure et inattendue. Des réunions initiales entre des commandants militaires haut gradés de l’opposition et des officiers du renseignement qataris, turcs et états-uniens se sont tenues dans la garnison militaire turque reconvertie d’Antakya, dans le province de Hatay, qui sert maintenant de centre de commandement et de QG pour l’ASL (Armée Syrienne Libre) et ses souteneurs étrangers. »

La lettre se poursuit pour dire que:

« Des commandants haut gradés de l’opposition qui sont venus d’Istanbul ont pré-briefé les commandants régionaux sur une escalade imminente dans les combats due à « un développement de nature à changer la guerre, » qui, par rebond, mènerait à un bombardement de la Syrie emmené par les USA.

Aux réunions de coordination des opérations à Antakya, auxquelles étaient présents des officiers turcs, qataris et états-uniens des renseignements ainsi que des commandants haut gradés de l’opposition syrienne, il fut dit aux Syriens que les bombardements allaient commencer dans quelques jours. Les chefs de l’opposition reçurent l’ordre de préparer rapidement leurs forces afin d’exploiter le bombardement US, marcher sur Damas, et renverser le gouvernement de Bachar al-Assad.

Les officiers des renseignements qataris et turcs ont assuré aux commandants régionaux syriens qu’ils recevraient beaucoup d’armes pour l’offensive à venir. Ce qui fut le cas. Une opération de distribution d’armement a commencé sur une échelle sans précédent dans tous les campements de l’opposition dès les 21-23 août. Les armes furent distribuées hors d’entrepôts contrôlés par les renseignements qataris et turcs sous l’étroite supervision d’officiers du renseignement US. »

L’administration Obama essaye d’obtenir un soutien international pour attaquer la Syrie, mais a échoué à convaincre même ses alliés arabes d’accompagner les militaires US.

Selon le Secrétaire d’État John Kerry, les alliés du Moyen-Orient ont consenti à offrir un soutien financier à une frappe militaire, mais n’y prendront pas part.

Le Pape François de l’Église Catholique Romaine a prévenu contre des actions militaires contre la Syrie et pressé les dirigeants mondiaux à tirer l’humanité hors d’une « spirale de deuil et de mort. »

Source: Al Alam 

A lire aussi
Syrie : Des « forces spéciales » ou de vulgaires takfiris à l’assaut de Damas?!
International (LVO) : L'Agence d'information IRIB a rapporté que ce sont des dizaines de mercenaires, membres de la milice terroristes de l'ASL, la soit disant "Armée Syrienne Libre", formés sous ...
Lire la suite...
Déclaration du Parti communiste Syrien à la suite des travaux de sa session du 5 décembre 2012
A la suite des travaux de sa session du 5 décembre 2012, le comité central du Parti communiste Syrien a publié la déclaration suivante, traduite de l'Arabe par la rédaction ...
Lire la suite...
Coup d’État: Mohamed Merah was French Intelligence Asset
Par : Alex Lantier © AP Photo/Jacques Brinon French President Nicolas Sarkozy stands by soldiers carrying a coffin during a ceremony honoring the three soldiers killed by a suspect identified as Mohammad ...
Lire la suite...
Attaques de Toulouse : la version officielle de la mort de Mohamed Merah est un mensonge
La version officielle du dénouement final du drame de Toulouse est, comme tant d'autres récits officiels concernant les « attaques terroristes islamiques », remplie d'incohérences, et quiconque aurait des velléités ...
Lire la suite...
L’importance et l’explication du sacrifice  – Par Abou Chayma – Extrait du site internet Sajidine
  Comme l’Aïd approche, je vais commencer par lire la sourate As-Saffat à partir du verset 69 et on va faire un rapport avec ce passage et ce qu’on attend de ...
Lire la suite...
« Nous sommes les moudjahidines ! » ( + Audio)
Par Ali-excelso 9 septembre 2013, 14:34 « Nous sommes les moudjahidines ! ». La tension était à son maximum, les frères n'ont pas lâché le morceau, ils ont lutté comme des lions ! ...
Lire la suite...
Syrie : Les otages iraniens libérés.
  IRIB- Les pèlerins iraniens enlevés en août 2012 par les groupes armés en Syrie, ont été finalement libérés. Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères pour le Département Arabe/Afrique l’a affirmé ...
Lire la suite...
L’Evangile de Barnabé et le Prophète Mohammad (P)
EXTRAITS : CHAPITRE 96. Après la prière, le pontife dit à haute voix : : "Arrête, Jésus, car pour la tranquillité de notre peuple, il nous manque de savoir qui tu es ...
Lire la suite...
Par Ahmed Halfaoui Le peuple syrien a peur pour son pays, pour lui-même et pour ses enfants. Il a d'autant plus peur qu'il  voit ce que sont devenus l'Irak et la ...
Lire la suite...
Syrie : Le Qatar perd un ami, une autre milice décapitée à Damas.
International (LVO ) : Selon diverses sources concordantes, le fondateur de la milice "lawa al Islam" (Drapeau de l'Islam), dont les opérations se concentrent essentiellement dans la banlieue de ...
Lire la suite...
Syrie : Des « forces spéciales » ou de vulgaires
Déclaration du Parti communiste Syrien à la suite
Coup d’État: Mohamed Merah was French Intelligence Asset
Attaques de Toulouse : la version officielle de
L’importance et l’explication du sacrifice – Par
« Nous sommes les moudjahidines ! » (
Syrie : Les otages iraniens libérés.
L’Evangile de Barnabé et le Prophète Mohammad (P)
Syrie : les médias ont leur propre peuple
Syrie : Le Qatar perd un ami, une

Mots clés: , , , , , , , ,

Plus d’histoires deBelgique

About LVO