Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

14/11/2019

Mohammed Merah : « pourquoi me tuer, je suis innocent ». Son frère est marié à une juive et sa sœur vit avec un ami juif (+2Videos)


Un responsable et deux informateurs des renseignements français impliqués.

La défense de Merah révèle être en possession de vidéo acquittant Mohammed.

Maitre Zahia Mokhtari, avocate désigné par le père de Mohammed Merah a révélé être en possession d’enregistrement vidéo d’une durée de 20 minutes, dans lequel apparaît Mohammed Merah, entrain de se disputer avec les services de sécurité français en leur disant : « pourquoi me tuer je suis innocent ». Il a, notamment, parlé de l’implication d’un responsable du service de renseignements français, ainsi que deux autres informateurs dans une tentative de sa liquidation de Mohammed Merah, pour des raisons que l’on saura une fois le dossier de poursuite en justice de l’Etat Français accompli et déposé près la justice française.

L’Avocate algérienne Mme Zahia Mokhtari, chargée par le père de Mohammed Merah d’assurer la défense de son fils, abattu par les forces de sécurité français, après l’avoir accusé d’être l’auteur des attentats de Toulouse, a révélé dans une conférence de presse qu’elle a animée dans son bureau à Alger, être en possession de nouvelles preuves, dont un enregistrement vidéo, d’une durée de 20 minutes, prouvant l’implication des services de renseignement français dans la liquidation de Mohammed Merah. Dans cet enregistrement Mohammed Merah s’adressait à un officier des renseignements français en lui disant : « pourquoi me tuer, je suis innocent ». Maitre Zahia Mokhtari a révélé, dans une conférence de presse qu’elle vient d’animer dans son bureau à Beraki à Alger que l’enregistrement vidéo a prouvé l’implication de trois personnes dont un responsable du service des renseignements français et deux autres de nationalités différentes. Elle a, également, révélé que Mohammed Merah accusé d’être l’auteur des attentats de Toulouse, a été manipulé on a introduit son nom dans cette affaire. Elle a, notamment, promis d’apporter les preuves en coordination avec des parties françaises de défense des Droits de l’Homme.  A la question d’El Khabar sur les armes que les services de sécurité français ont retrouvées dans l’appartement de Merah, la défense de Merah a indiqué qu’elles sont des preuves fabriquées de toutes pièces. Elle en est parti très loin dans son plaidoyer en indiquant qu’il n’y a pas eu échange de tirs des deux côtés, et qu’uniquement les forces d’intervention d’élite qui tiraient en direction de l’appartement de Merah.

 

 

Son frère est marié à une juive et sa sœur vit avec un ami juif

Un français d’origine maghrébine avait recruté Mohamed Merah dans les renseignements

par : Ramdane Belamri

*Merah parlant à « B » : je prévoyais de te tuer Des informations obtenues par El Khabar de sources concordantes dans l’affaire Mohamed Merah indiquent l’existence d’un lien entre lui et un élément actif de la direction centrale du renseignement intérieur connue sous le nom de la « DCRI », service crée en juillet 2008 et dont les prérogatives égalent celles du service américain le « FBI ». Selon les informations d’El Khabar l’élément actif « B » est un français d’origine maghrébine était en contact avec le jeune Mohamed Merah, et était entré en contact avec lui pour la dernière fois lorsqu’il était encerclé dans son appartement du quartier de « cote pavé » à Toulouse, et que l’unité d’élite française le « Raid » avait appelé l’élément des renseignements intérieurs pour qu’il négocie avec Mohamed Merah pour qu’il se rende aux autorités. Des informations qu’El Khabar a obtenu auprès de la famille Merah à Toulouse indiquent que le raid lorsqu’il n’avait pu convaincre Mohamed de se rendre avait au début appelé sa mère Zoulikha puis sa sœur puis l’élément qui était en contact avec lui dans la DCRI. Lorsque « B » a commencé a parlé à Mohamed Merah ce dernier l’a violement insulté et lui a dit « tu étais aussi sur ma liste, je planifiais de te tuer ». Les proches de la famille Merah évoquent ce qu’ils considèrent comme un « fait » qu’il « était un informateur de la DCRI, qu’on lui avait promis des choses qu’ils n’avaient pas tenus, ce dernier s’est alors vengé à sa manière ». Il est nécessaire dans ce contexte de rappeler la déclaration d’un des anciens hommes forts des services de renseignements français, Yves Bonnet qui avait déclaré au journal « le dépêche du midi » que « Mohamed collaborait avec un officier des renseignements, et que la question qui se pose est jusqu’ou allait cette collaboration ». Le démenti du directeur de la DST, Bernard Squarcini des déclarations de son prédécesseur Yves Bonnet, alimente la polémique sur le rôle des services de renseignements dans l’affaire Mohamed Merah, polémique qui prend de l’ampleur en France puisque la commission de contrôle d’application des lois au sénat a demandé entendre les responsables des services de sécurité, mais le gouvernement a refusé. Ce qui suscite selon les observateurs des questions comme : quels sont les ordres que recevait Mohamed Merah recevait de l’officier de renseignements avec lequel il collaborait ? Et dans notre cas : cet officier était-il « B » le français d’origine maghrébine, qui parlait en arabe ou quelqu’un d’autre ? ». Des informations indiquent en plus de cela que « B » qui était en contact permanent avec Mohamed Merah dans la ville de Toulouse a été muté vers une autre ville après qu’il ait été tué, probablement pour l’éloigner de la pression à Toulouse au sujet de l’affaire. Le plus étonnant également est la reconnaissance des responsables de la DCRI d’avoir surveillé le tueur présumé Mohamed Merah depuis 2006, ce qui conforte l’idée que le jeune Mohamed travaillait pour le compte des services depuis un certain temps, à la lumière d’informations publiées par les médias français et israéliens sur des voyages de Mohamed Merah en Afghanistan, au Pakistan en Irak et en Israël. Sachant que sa mère Zoulikha par exemple, qui reste aujourd’hui silencieuse, déclare qu’ « il s’était seulement rendu au Pakistan et que la visite avait pour but de voir la sœur d’une voisine pakistanaise vivant dans le quartier des Izards à Toulouse ». Des proches de la famille Merah ont évoqué « la possibilité que Merah ait été influencé par des idées djihadistes, même si le jeune Mohamed n’était lié ni de près ni de loin au courant salafiste, s’il était vraiment violent, c’était une violence criminelle pas une violence liée à une croyance religieuse ou ce qui peut y ressembler ». Ses proches n’écartent cependant pas la possibilité qu’« un changement ait pu survenir dans l’état de Mohamed Merah, il a pu s’être vengé des services de renseignements à sa manière, ou avoir voulu se repentir à sa propre manière, sachant qu’il avait demandé à rejoindre les rangs de la gendarmerie française mais sa demande avait été refusée ». Ce qui appuie la possibilité que Mohamed n’ait plu été sous le contrôle des services de renseignements quelques temps avant qu’il ne soit encerclé et tué comme ultime solution pour clore son dossier. Ce qui explique les soupçons sur le fait que les services de sécurité ait tué Mohamed Merah volontairement, alors que le « raid » aurait pu le sortir vivant ou le blesser dans le pire des cas, puisque l’appartement dans lequel il était encerclé n’était qu’a deux mètres du sol. * Une de ses sœurs a suggéré de brulé son corps au lieu de l’enterrer dans un cimetière E plus des ambigüités sur le lien entre Mohamed Merah et les renseignements intérieurs, il y a des informations cruciales sur la famille Merah pourrait aider à comprendre l’affaire et les meurtres de trois militaires français, trois enfants et un rabbin, qui lui ont été attribués. Ces informations qu’a obtenu El Khabar indiquent par exemple qu’un des frères de Mohamed était légalement marié à une femme de confession juive, et qu’une de ses sœurs vivait avec un ami de religion juive et qu’ils n’étaient pas encore mariés. Les observateurs doutent donc que Mohamed Merah ait réellement tué les enfants et le rabbin pour venger les enfants palestiniens, parce que s’ « il était l’auteur il aurait d’abord tué l’épouse de son frère ou l’ami de son frère, l’ami de sa sœur était probablement la plus proche personne à tuer, premièrement pour défendre l’honneur de la famille et deuxièmement parce que l’islam interdit à la femme musulmane d’épouser un non musulman ». Le plus étonnant également est qu’une de ses sœurs a suggéré de bruler son corps lorsque le maire de Toulouse, Pierre Cohen avait refusé qu’il ne soit enterré au cimetière, mais d’autres membres de la famille sont intervenus et ont tenu à vouloir l’enterrer selon le rite musulman. Et au milieu de ambigüités de l’affaire Mohamed Merah sa mère Zoulikha reste la clé aux énigmes de Mohmaed, c’est pour cette raison qu’elle se cache de maison en maison à Toulouse, et s’était vu volé sa carte d’identité afin de vendre sa photo aux médias, puisque le prix de sa photo est estimé à 20 mille euros, tout comme la vidéo de son fils dans lequel il apparaît conduisant une « BMW » a été vendu 10 mille euros ».

 

RPT-Les chefs du renseignement ne seront pas entendus au Sénat

Emile Picy, édité par Elizabeth Pineau
vendredi 30 mars 2012 21h09
<p>Devant l'immeuble toulousain où Mohamed Merah a été tué, la semaine dernière. Les ministres de l'Intérieur et de la Défense, Claude Guéant et Gérard Longuet, ont refusé vendredi l'audition par le Sénat des directeurs des services de renseignement après les tueries de Montauban et de Toulouse, qui ont fait sept morts. /Photo prise le 23 mars 2012/REUTERS/Jean-Paul Pélissier</p>

PARIS (Reuters) – Les ministres de l’Intérieur et de la Défense, Claude Guéant et Gérard Longuet, ont refusé vendredi l’audition par le Sénat des directeurs des services de renseignement après les tueries de Montauban et de Toulouse, qui ont fait sept morts.

Le Sénat, où la gauche est majoritaire, avait décidé de faire entendre la semaine prochaine les responsables des services de renseignement par sa commission pour le contrôle de l’application des lois, présidée par le socialiste David Assouline.

L’objectif affiché était de « dresser un diagnostic des dispositifs législatifs en vigueur concernant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme ».

« Les deux ministres ont décidé de ne pas donner de suite favorable à cette demande, les fonctionnaires concernés n’ayant pas de responsabilité en matière d’évaluation des lois, et étant par ailleurs, en cette période pré-électorale tenus à un strict devoir de réserve », peut-on lire un communiqué commun.

« Conformément à l’ordonnance du 17 novembre 1958, les directeurs des services de renseignement répondront à la convocation de la délégation parlementaire au renseignement, composée de députés et de sénateurs de la majorité et de l’opposition, qui est habilitée par le législateur à connaître des activités et des moyens des services de renseignement », ajoutent les deux ministres.

Ce refus a provoqué l’ire du président du Sénat Jean-Pierre Bel, de David Assouline et de François Rebsamen, président du groupe PS de la haute assemblée. Tous demandent aux ministres de revenir sur cette décision.

Jean-Pierre Bel parle de « grave précédent », signe d’un « mépris pour les prérogatives du Parlement dont le rôle constitutionnel est d’exercer son contrôle sur l’activité du pouvoir exécutif ».

« Les ministres n’ont pas ‘refusé’ des demandes d’auditions, ils ont annulé autoritairement des auditions déjà arrêtées en interdisant à leurs directeurs de s’y rendre », déplore David Assouline.

Si elle était confirmée, cette décision « porterait un coup sérieux, et peut être sans précédent, aux droits du Parlement, en particulier à sa fonction de contrôle du gouvernement », ajoute le député PS de Paris.

Pour François Rebsamen, « ce refus est inexplicable ».

Le député-maire de Dijon y voit « un profond mépris pour le Sénat et la représentation nationale, mais ensuite et surtout une crainte que ces auditions ne confirment que l’annonce d’une nouvelle loi anti-terroriste faite dans la précipitation par le président candidat, n’est qu’un effet d’affichage dicté par des préoccupations électoralistes ».

 

Lire aussi : Merci à monsieur Asselineau pour avoir dit la vérité sur le « terrorisme islamiste en Europe » – (VIDEO)

 

 Le Salafisme condamne les tueries de Montauban et de Toulouse !


 

A lire aussi
Nouvelles de Libye [12-10-2011]
 Mise à jour à 18h32 : La Grande Libération vendredi Déclaration du "Front du Salut de Misurata" concernant l'appel au soulèvement du peuple libyen ...
Lire la suite...
Un cargo qatari a déposé hier soir des armes et autres munitions, dont des chars et engins militaires dans le port de Zarzis. Ces armes sont toujours posées sur le quai. Les ...
Lire la suite...
Saif al-Islam a été inculpé pour « non licence pour ses chameaux »
  Tripoli (LVO) : Ceci n'est pas une blague de mauvais gout. Cela se passe réellement dans la toute nouvelle Libye que Sarkozy et ses complices ont imposé au peuple ...
Lire la suite...
Dans l’enfer du chaos libyen : l’implosion de la junte du CNT
Alors que la Résistance verte reprend l’offensive en Libye (1), l’ex junte du CNT à Benghazi implose ouvrant des brèches mortelles au sein du nouveau régime installé au pouvoir par ...
Lire la suite...
La loi sur les archives françaises définitivement adoptée
La loi sur les archives françaises définitivement adoptéeCrâne d'un Chahid ALN en trophée sur char français à Ain beidaEn dépit d’une vague de mécontentement née en France même, suite à ...
Lire la suite...
Leila Mazboudi 05/08/2009 Israël est sur le qui vive. Depuis l'explosion de l'entrepôt d'armement dans le village du Liban sud Kherbet Selem, les patrouilles militaires israéliennes dans sa région nord située aux ...
Lire la suite...
Pourquoi refuse-t-on que la justice enquête sur l’assassinat de Merah ?
  - Sur quoi portera la plainte du père Merah ? Il y a eu des dépassements juridiques durant l’opération visant l’interpellation du jeune Merah. Une interpellation sans recourir à la violence était ...
Lire la suite...
REVELATIONS in situ sur le COMPTE BANCAIRE de GADDAFI….
Gaddafi était titulaire du compte bancaire n°1969 en référence à l’année de la Révolution. Un journaliste indépendant libyen, Asad Ambia Abu Qila, a mené une enquête de terrain qu’il a ...
Lire la suite...
Le Qatar et le pétrole du Sahel
L'émirat du Qatar, sous-traitant des opérations occidentales en Libye et en Syrie, fer de lance avec les pétromonarchies voisine de la répression du "printemps arabe" au Bahrein, qui ne cesse ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [12-10-2011]
Quelques nouvelles récentes et alarmantes de Tunisie
Nouvelles de Libye [04-10-2011]
Saif al-Islam a été inculpé pour « non licence
Dans l’enfer du chaos libyen : l’implosion de
La loi sur les archives françaises définitivement adoptée
« Israël » appréhende le déploiement d’un système antiaérien au
Pourquoi refuse-t-on que la justice enquête sur l’assassinat
REVELATIONS in situ sur le COMPTE BANCAIRE de
Le Qatar et le pétrole du Sahel

Mots clés: , , , , , , , , , , , ,

2 Réponses “Mohammed Merah : « pourquoi me tuer, je suis innocent ». Son frère est marié à une juive et sa sœur vit avec un ami juif (+2Videos)”

  1. Djamila
    06/04/2012 à 7 h 44 min

    MOHAMED MERAH AVAIT ETE UN FRANCAOUI ON NE L’AURAIT PAS EXECUTE AINSI. IL EST AUSSI NECESSAIRE DE COMPRENDRE POURQUOI LES AGENTS DU SIONISTE ANTI-ARAB, ANTI-KABYLE, ANTI-MUSULMAN RACISTE PRESIDENT QUI A SU JOUER SES CARTES CAR DESCENDANT DE KHAZARS AVEC PLUS DE 200 ANS D’EXPERIENCE: EXTERMINATIONS,  TERREUR EN EUROPE LA CAUSE DE GENOCIDES DE CHRETIENS PLUS DE 160 MILLIONS DURING THE RED TERROR EN RUSSIE ET EN UKRAINE PAR LES 90% DE  JUIFS BOLSHEVIKS, 150 000 JUIFS NAZIS DONT LE DEVOIR ETAIT D’ENVOYER LES JUIFS ALLEMANDS ET EUROPEANS PRENDRE LA PALESTINE PAR FORCE TOUT CECI AVEC LE FINANCEMENT DE LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE PAR LES ROTHSCHILD QUI OCCUPENT LE SQUARE MILE ALONDRES ET SONT LES MAITRES ICI, FONT LEUR LOI EN ENVOYANT LEURS HORDES MALEFIQUES, BRUYANTES ET TAPAGEUSES, LEURS VOLEURS DE NOTRE PROPRIETE PRIVEE VANDALISER NOS MAISAONS, DETRUIRE ET S’ACCAPARER NOS BIENS COMME LE FONT LEURS TROUPES EN AFGHANISTAN, AU PAKISTAN, DANS LES TERRITORIES OCCUPES ET EN IRAK QU’ILS ONT TOTALEMENT DETRUIT ET POLLUE AVEC THE DEPLETED URANIUM ET D’AUTRES PRODUITS TOXIQUES NEFASTES A LA SANTE. APRES AVOIR PRIS D’ASSAUT TOUTES LES INSTITUTIONS EUROPEENNES, ILS ONT DECIDE DE S’EN PRENDRE AUX MUSULMANS POUR VOLER ET DETRUIRE NOS BEAUX PAYS TOUT EN S’ATTAQUANT A NOS COMMUNAUTES ET EN TRAVAILLANT AVEC LES CORROMPUS ET EN INSTAGUANT DES FALSE FLAG OPERATIONS OU ATTENTATS COMME CELUI-CI DONT LE PRESUME AUTEUR EST TOTALEMENT INNOCENT MAIS QUI SERVIRA A L’ELECTION DU FASCHISTE SARKOZI ET A REMPLIR LES JOURNAUX DE MENSONGES POUR LAVER LES CRIMES DE L’INQUISITION JUIVE SIONISTE QUI BAT SON PLEIN EN CE MOMENT ET BAT LES TAMBOURS DE GUERRE ET SOUFFLE DANS LEURS SEPTIEME TROMPETTE ( OU CACOPHONIES DE SIRENES  SUPERSONIQUES MADE IN ISRAEL) POUR ANNONCER LEUR PRESENCE ET LES ATTAQUES QUOTIDIENNES AUQUELLES ILS NOUS SOUMETTES QUOTIDIENNEMENT POUR NOUS EMPECHER DE CIRCULER LIBREMENT, DE DISCUTER, DE NOUS DELASSER DANS LES PARQUES, EXPLOSIONS DE SONS INTENSIFIESLA NOUS NOUS NOUS TROUVONS ET AUSSI EXPLOSIONS DE NUISANCES SONNORES ADMINISTRES PAR LES VOISINS ENLISTED COMME AGENTS PROVOCATEURS, QUI TAPENT A LONGUEUR DE JOURNEE CONTRE LES MURS, MARTELENT, UTILISENT DES PERCEUSES ELECTRIQUES PUISSANTES ET FONT UN TAPAGE MONSTRE POUR NOUS FAIRE PARTIR. VOIA LE TRAVAIL DES ASSASSINS ET DES SEULS ET VRAIES MENACES DANS LE MONDE QUI UTILISENT TOUTES SORTES DE SUBTERFUGES ET DE DE SALES COUPS POUR TERRORISER LE MONDE, LE DEPOUILLER DE SES RICHESSES NATURELLES ET DE SA PAIX, DE SA TRANQUILLITE, ET METTRE A POINT LE NOUVEAU DESORDRE SOCIAL QU’ILS APPELLENT THE NEW WORLD ORDER AVEC ORDRES DE JERUSALEM OU A PRESENT TEL AVIV D’ELIMINER NOS COMPATRIOTES ALGERIENS ET LES EXECUTER A SANS FROID OU LES TORTURER JUSQU’A CE QUE LA MORT S’ENSUIVE. SARKOZY L’EXTERMINATEUR DE LYBIANS ( 100 000 OU PLUS ET LE DESTRUCTEUR DES AFGHANS, DE SYRIENS DOIT PARAITRE DEVANT LA JUSTICE AS SOON AS POSSIBLE PARCE QUE LE MONDE ENTIER EST CONSCIENT DES SONT ERE DE TERREUR LUI ET SES COMPLICES EN ALGERIE, ( CERTAINS GENERAUX COMME TOUFIK MEDIENE AINSI QUE CEUX QUI DIRIGENT L’EUROPE ET LES USA  WITH AN IRON FIST.

Plus d’histoires deEurope

About LVO