Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

18/10/2018

Nouvelles de Palestine 08/01/2009


 4 missiles du Liban s’abattent sur des positions israéliennes

Hezbollah : nous n’avons rien avoir avec les tirs de roquettes

Les sionistes tuent 1 Palestinien à Jérusalem

 Gaza : Incursion laborieuse/ Offensive accrue

Nouveau coup dur, journalistes tjrs interdits d’entrée

 Sud-Liban: Situation tout à fait calme

 La Résistance de Gaza a désemparé Israël (Larijani)

Mal en point, Gilad en Egypte veut une trêve

13ème jour de l’holocauste de Gaza: le bilan des enfants tués s’alourdit

La résistance palestinienne riposte sur plusieurs fronts

4 missiles du Liban s’abattent sur des positions israéliennes

08/01/2009   Les menaces à la frontière sud du Liban se sont vite dissipées après avoir fait un bond à l’annonce de plusieurs missiles qui se sont abattus sur le nord d’Israël.
 
Plusieurs roquettes ont en effet été tirées à partir du Liban pour s’abattre  ce jeudi matin sur le nord de l’entité sioniste, faisant 5 blessés, selon des sources militaires israéliennes.
Quatre roquettes de type katioucha se sont abattues dans le secteur ouest de la Galilée, dans le secteur de la ville Nahariya et du kibboutz Kabri, ce qui a entrainé la riposte israélienne qui a tiré sur les lieux d’où provenaient ces roquette.
 
L’alerte s’était ensuite affolée lorsque des médias annonçaient que d’autres roquettes s’étaient abattues sur la ville de Shlomi… Infos qui s’est ensuite révélée être une intox….
 
Tout deux interrogés sur les faits, le Hezbollah et le Hamas ont rejeté toutes responsabilités.
Des sources sionistes ont également rejeté tous liens entre le résistance libanaise et l’incident.
Et le porte-parole du Hamas au Liban déclare aussi ne pas savoir qui est derrière le tir de roquette. Et Raafat Morra de poursuivre : “Le Hamas poursuit son combat à l’intérieur de la Palestine et nous avons pour principe de n’utiliser aucun territoire arabe pour répondre à l’occupation. C’est une politique ferme".
 
  La force des Nations unies au Liban (Finul) a dit être informée et enquêter sur l’incident.

Hezbollah : nous n’avons rien avoir avec les tirs de roquettes

G. H. – Al Manar

Le ministre du Travail libanais Mohammad Fneich, issu du bloc de la résistance islamique, a affirmé que le Hezbollah n’a rien avoir avec les tirs de roquettes, lancées ce matin Jeudi depuis le sud du Liban vers le nord de l’entité sioniste.

Et d’ajouter : "Le Hezbollah n’est pas au courant du lancement des roquettes(…) tout le monde sait que le Hezbollah n’hésite pas à assumer la responsabilité de ses actes ».
Fneich a souligné que le fait que les deux opérations aient été simultanées suscite des questions. Il a insisté sur le fait d’attendre les résultats de l’enquête pour savoir qui a tiré en premier.

Le ministre de l’Information Tarek Mitri a déclaré que le conseil des ministres a chargé l’armée libanaise de mener l’enquête concernant les tirs de roquettes sur Israël à partir du Sud.  

De son côté, le Front Populaire de libération de la Palestine – commandement général (FPLP-CG), a nié que le FPLP-CG soit impliqué dans l’attaque à la roquette.Son porte-parole au Liban, Hamzeh al Bishtawi, a déclaré :"Nous n’avons rien à voir avec ce qui s’est passé jeudi dans le sud du Liban. Le Front n’a pas honte de ses actes et n’a pas revendiqué le tir de roquettes".

Le chef du bureau politique de "Al-Jamaa Islamiyya", Cheikh Ali Ammar, a estimé que les institutions sécuritaires sont responsables de dévoiler les faits de cet incident. Et d’ajouter, qu’Israël crée des prétextes pour attaquer le Liban. 

Le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, a qualifié de "grave erreur" le tir de roquettes sur Israël à partir du Liban Sud. Néanmoins, il espère qu’Israël ne commette pas "d’activités de vengeance".

Dans un entretien télévisé à la marge de la réunion non officielle des ministres européens des Affaires étrangères à Prague, il a assuré que les roquettes n’ont pas été tirées par le Hezbollah.

C’est également l’opinion du général Claudio Grazziano, commandant en chef des forces de la "FINUL" et du premier ministre libanais Fouad Siniora.

Dans le même ordre, Frattini a précisé que les forces italiennes déployées au sein de la FINUL ont accentué leurs patrouilles afin de déceler tout nouveau tir de roquettes, "probablement lancées par des factions palestiniennes terroristes qui se trouvent au Liban".

Cela dit, la Force des Nations unies au Liban (Finul) a renforcé ses troupes dans le sud du Liban et l’armée libanaise a dressé des barrages sur les principales routes au Liban-sud.
La présidence tchèque de l’Union européenne a réduit l’importance du tir des deux roquettes sur Israël à partir du Liban Sud. De son côté, Karel Schwarzenberg, ministre tchèque des Affaires étrangères, a estimé que cet incident se rapporte au désir du Hezbollah d’assurer sa présence. Toutefois, il semble sûr que le Hezbollah ne se hasardera pas à se lancer dans une nouvelle guerre contre Israël.

Enfin, le président de l’entité sioniste Shimon Perez a menacé de ne pas passer  sous silence le tir des Katiouchas à partir du sud Liban.

Les sionistes tuent 1 Palestinien à Jérusalem

Un Palestinien est tombé en martyr,  abattu ce jeudi par des policiers dans une colonie de Cisjordanie.

Selon un porte-parole de la police israélienne, il tentait de mettre le feu à une station-service.
  
   Cette tentative d’incendie intervient au 13e jour de l’offensive menée par l’armée israélienne dans la bande de Gaza qui a fait plus de 700 martyrs, pour la majeur  partie des civils.

Gaza: Incursion laborieuse/ Offensive accrue

08/01/2009    700 martyrs et plus de 3000 blessés après seulement 13 jours d’agression…. La violence contre les palestiniens est inouïe, jours après jours se sont des dizaines d’enfants, de femmes, vieillards, malades que l’ont retrouvent déchiquetés, éventrés, carbonisés….
Voilà le quotidien insoutenable que vivent les palestiniens… Un quotidien qui risque fort bien de s’aggraver, au vu des difficultés que rencontre l’ennemi sur le terrain.
L’annonce a été faite mercredi dans la journée par le cabinet de sécurité sioniste.
 
Et dans la nuit de ce jeudi, elle aurait visé entre 40 et 60 « cibles » sur le sud de la bande de Gaza.
Et là aussi, se sont habitations et zones de vie qui ont été visées.
Des chars israéliens, appuyés par des hélicoptères, seraient aussi entrés dans le sud de la bande de Gaza, selon des témoins, une information que l’armée a refusé de confirmer ou démentir.
Ils ont aussi bombardé la ville de Rafah, déjà connu pour son point de passage avec l’Egypte soigneusement bouclé par ordre de l’autorité qui siège au Caire…
Raison invoquée pour ce déchainement de feu : Des tunnels creusés de partout sur ce minuscule territoire.
 
Pendant ce temps là, black out complet sur ce qui se passe sur le terrain… Aucun média n’a le droit de retransmettre les événements des combats, les téléphones portables  des soldats sionistes ont été confisqués… Mais les images des soldats blessés revenant du combat en disent long sur l’affrontement avec les forces de la résistance…

Nouveau coup dur, journalistes tjrs interdits d’entrée

Eline Briant – Al Manar

08/01/2009   Au cinquième jour d’une incursion plus que pénible pour les sionistes, voici de nouvelles informations qui vont mettre un peu plus encore dans l’embarras les responsables de l’entité génocidaire.
 
Ce jeudi, ce fut l’effroi dans les rangs de l’armée israélienne,  avec une première : Des missiles anti-char se sont abattus sur un de leur tank tuant sur le coup un de leur officier et en blessant 3 autres.
 
On se souvient la victoire du Hezbollah en été 2006, grâce notamment à ces fameux missiles qui ont pris par surprise une armée sur-militarisée.
 Ce nouveau décès porte, selon ce que l’armée veut bien dévoiler,  à huit le nombre de militaires israéliens tués depuis le début de l’offensive le 27 décembre dans la bande de Gaza.
 
E t puis, nous venons d’apprendre que quatre israéliens ont été blessés, dont deux grièvement, ce jeudi par un nouveau tir de roquette palestinienne sur un bâtiment dans le sud d’Israël, ont indiqué des sources médicale et de sécurité.
 
Pendant ce temps, et en dépit d’une décision de la Court Suprême, les journalistes étrangers ne peuvent toujours  pas rentrer  dans la bande de Gaza.
Dans un communiqué, l’Association de la presse dénonce : "Toutes nos demandes d’entrée à Gaza se sont heurtées à une fin de non recevoir ou simplement n’ont pas obtenu de réponse", ajoute le communiqué.
Seule exception : l’armée a autorisé mercredi un cameraman de la chaîne de télévision BBC, à accompagner les troupes à l’intérieur de la bande de Gaza.
 
 La Cour suprême avait pourtant récemment émis un arrêt ordonnant au gouvernement d’autoriser l’entrée de correspondants étrangers dans la bande de Gaza.
Cette guerre, qui a débuté le 27 décembre, a déjà fait plus de 700 morts et 3000 blessés.
Mardi, 43 personnes ont été tuées et plus de 100 blessées dans une attaque israélienne contre une école de l’ONU dans le nord de la bande de Gaza.

Sud-Liban: Situation tout à fait calme

08/01/2009   Les menaces à la frontière sud du Liban se sont vite dissipées après avoir fait un bond à l’annonce de plusieurs missiles qui se sont abattus sur le nord d’Israël.
 
Plusieurs roquettes ont en effet été tirées à partir du Liban pour s’abattre  ce jeudi matin sur le nord de l’entité sioniste, faisant 5 blessés, selon des sources militaires israéliennes.
Quatre roquettes de type katioucha se sont abattues dans le secteur ouest de la Galilée, dans le secteur de la ville Nahariya et du kibboutz Kabri, ce qui a entrainé la riposte israélienne qui a tiré sur les lieux d’où provenaient ces roquette.
 
L’alerte s’était ensuite affolée lorsque des médias annonçaient que d’autres roquettes s’étaient abattues sur la ville de Shlomi… Infos qui s’est ensuite révélée être une intox….
 
Tout deux interrogés sur les faits, le Hezbollah et le Hamas ont rejeté toutes responsabilités.
Des sources sionistes ont également rejeté tous liens entre le résistance libanaise et l’incident.
Et le porte-parole du Hamas au Liban déclare aussi ne pas savoir qui est derrière le tir de roquette. Et Raafat Morra de poursuivre : “Le Hamas poursuit son combat à l’intérieur de la Palestine et nous avons pour principe de n’utiliser aucun territoire arabe pour répondre à l’occupation. C’est une politique ferme".
 
  La force des Nations unies au Liban (Finul) a dit être informée et enquêter sur l’incident.

La Résistance de Gaza a désemparé Israël (Larijani)

08/01/2009   "L’inefficacité des crimes et des opérations militaires du régime sioniste relèvent de la résistance courageuse de la population de la Bande de Gaza."
 
C’est en ces termes que, mercredi, le Président du Conseil  islamique, Ali Larijani, s’est exprimé lors d’une rencontre, à Damas, avec le Président du bureau politique du Hamas, Khaled Machaal.
 
Ali Larijani a, une nouvelle fois, rappelé le soutien de son pays  au peuple palestinien et déploré le massacre des civils, notamment, des femmes et des enfants, à Gaza.
"Ces crimes visent à briser la Résistance, mais l’ennemi sioniste est bien conscient qu’il ne parviendra pas à ses objectifs", a-t-il martelé.
 
De son côté, le Président du bureau politique du Hamas a fait le parallèle entre la multiplication des attaques contre les civils et l’intensification du massacre des femmes et des enfants, et le dépit des dirigeants du régime sioniste et leur impuissance à obtenir une victoire militaire.
En référence aux opérations de représailles des combattants de la Résistance contre les colonies de peuplement sioniste et les bases militaires israéliennes, Khaled Mechaal a souligné que l’ennemi sioniste cachait le bilan de ses pertes, pour préserver le moral de ses militaires et de ses citoyens. "Mais vous pouvez remarquer comment la peur et l’angoisse se sont emparées d’eux.", a-t-il constaté.
Et de prévenir « La résistance ferme des combattants du Hamas se poursuivra."
 
Article écrit à partir de l’agence IRIB

Mal en point, Gilad en Egypte veut une trêve

Eline Briant – Al Manar

08/01/2009  Après  13 jours de bombardements acharnés à l’aide de chasseurs, hélicoptères, tanks, drones, puis une incursion de forces spéciales, Israel est plus embourbée que jamais dans une situation bien embarrassante.
Entre massacre de masse et échec sur le terrain, l’entité sioniste tente aujourd’hui le front diplomatique…
 
Israël a donc dépêché ce jeudi au Caire le conseiller politique du ministre de la Défense Ehud Barak, Amos Gilad, pour discuter d’une éventuelle trêve des combats à Gaza, a-t-on appris auprès du ministère.
 
Gilad, qui avait déjà négocié avec les Egyptiens la trêve de six mois avec le Hamas qui s’est achevée le 19 décembre après, on s’en souvient, maintes et une violations sionistes, devrait rencontrer le chef des Renseignements égyptiens, en charge du dossier israélo-palestinien, Omar Souleimane.
Israël avait espéré mercredi que les discussions avec son allié du Caire "créeront les conditions" pour lui "permettre de mettre fin à l’opération militaire".
 
Bien évidemment, cette annonce a été bien accueillie avec un large soutien international.
Mais pour le Hamas, qui se souvient amèrement de la vision égyptienne du conflit,  a fait part de ses "réserves", jugeant que le plan ne devait pas être considéré comme "à prendre ou à laisser".
 
 A New York, les ministres des Affaires étrangères américain, français et britanniques ont décidé de prolonger leur séjour pour tenter, disent-ils de débloquer au Conseil de sécurité de l’ONU les tractations avec leurs collègues arabes sur la crise à Gaza.

13ème jour de l’holocauste de Gaza: le bilan des enfants tués s’alourdit

Ghada Houbalah – Al Manar

08/01/2009   Combien d’enfants, de femmes, de familles palestiniennes doivent être encore massacrés par l’occupation israélienne, pour que cette dernière comprenne que rien, ni personne ne peut briser la volonté d’une Résistance ? Est-ce que l’ennemi sioniste a une mémoire aussi courte, pour oublier ce que les juifs ont enduré, le siècle passé, durant l’holocauste des nazis ? Faut-il à « Israël » un million et demi de martyrs palestiniens pour se débarrasser du syndrome de Stockholm ?
Vu le bilan des victimes depuis le début de l’offensive israélienne, un bilan qui ne cesse de s’alourdir toutes les heures, tout porte à croire que la machine de guerre israélienne compte poursuivre ses crimes de guerre voire les intensifier…
Le bilan de ce 13ème jour de l’agression israélienne contre Gaza : 763 martyrs, soit la moitié des femmes et des enfants et dont 50 ont été dégagés des décombres et plus 3000 blessés.
Selon le directeur général de l’unité d’urgence au ministère de la santé palestinien, Muawiya Hassanine, les 50 corps ont été découverts dans des régions difficiles d’accès comme l’est de Jabalyia, la région de Atatirah et de Zaytoun. Il a précisé que les corps ont été évacués grâce à la collaboration de la Croix rouge et du Croissant rouge, lors de la trêve temporaire qui a duré trois heures.
Il a ajouté qu’un nombre important de blessés ont été évacués de certains endroits mais qu’il reste encore un certain nombre de disparus dans ces régions.
Cela dit, les avions de chasse israéliens ont bombardé 40 cibles, des cibles civiles, selon des sources palestiniennes dont une mosquée, la 13ème depuis le début de l’agression israélienne contre Gaza, et des dizaines de maisons dans la ville frontalière de Rafah.  
 
Selon ces mêmes sources, les raids israéliens ont touché la région de Khan Younès, l’une des plus grandes villes du sud de la bande de Gaza.
Des sources médicales palestiniennes ont déclaré que 4 Palestiniens sont tombés en martyre suite à un raid israélien sur le nord de Gaza.
Une source médicale a affirmé que deux femmes sont tombées en martyre dans la commune de al-Qararah, à l’est de Khan Younès, touchée de plein fouet par un obus de l’artillerie israélienne.
Une source médicale de l’hôpital Beit Lahia a précisé qu’un civil a été tué et que cinq autres ont été blessés par l’obus d’un char israélien dans la commune de Beit Hanoun.
Aussi, deux résistants de la Brigade al-Qassam, branche armée de Hamas, sont tombés en martyre ainsi qu’un autre de la Brigade al-qods du Jihad islamique, suite à un raid israélien.
Par ailleurs, notre correspondant a affirmé que des voitures appartenant à l’UNRWA, ont été fusillées par l’occupation israélienne alors qu’elles traversaient le terminal de Beit Hanoun ; bilan: un martyr et un blessé.
Dans la région de al_Qararah, au sud de Gaza, deux adolescents ont été déchiquetés par les missiles des avions de chasse israéliens. Un troisième a été blessé grièvement par le même raid.
Deux raids israéliens ont touché la ville de Rafah, sur la frontière avec l’Egypte, visant une maison et un présumé tunnel souterrain.
Cela dit, dans la nuit de mercredi, les avions de chasse israéliens ont effectué plusieurs raids sur trois mosquées : la mosquée de Nour al-mohamadi, au nord de la bande de Gaza, la mosquée Taqwa dans le quartier Hayy Zaytoun, et la mosquée de l’Imam Hassan al-Banna, à Khan Younès.

La résistance palestinienne riposte sur plusieurs fronts

Leila Mazboudi – Al Manar

08/01/2009   Pas de répit pour les roquettes de la résistance palestinienne qui frappent les colonies sionistes. Ni pour les résistants palestiniens qui affrontent les troupes de l’infanterie israéliennes, épaulées par les avions de combat israéliens. Le nombre des militaires israéliens tués, reconnus par l’entité sioniste parle de lui-même :  

2 officiers israéliens en plus de 7 soldats blessés, selon des sources officielles gouvernementales qui  opèrent une censure sans précédent sur les informations de cette guerre contre la Bande de Gaza. Une censure qui est toutefois mal coordonnée: ainsi, pour  les sources officielles,  le bilan totale depuis le début de l’offensive serait  de l’ordre de  4 tués et d’une quarantaine de blessés; alors que l’armée israélienne donne un bilan double: 8 tués et près de 80 blessés.   

 Pour le Hamas, le bilan est plus important: au moins 30 militaires israéliens auraient péri.

Selon le Haaretz, l’un des deux officiers a été tué dans un échange de tirs aves des résistants. Le second a péri dans une attaque de la résistance aux roquettes antichars, à proximité de l’ancienne colonie de Netzarim. Un troisième officier aurait été tué, selon certaines chaines satellitaires arabes ne figure pas dans la liste israélienne, ni les 3 soldats blessés par des francs-tireurs palestiniens.  

Ces chiffrent montrent que la bataille terrestre bat son plein entre les deux belligérants:  particulièrement dans le sud, dans la région de Rafah frontalière avec l’Egypte, au quartier de Zaytoune à l’est de la ville de Gaza, à Deir al-Balah et à Jabalia.
Aucune avancée des troupes israélienne n’a été signalée.

En revanche, les médias sionistes n’ont pas reconnu  les roquettes de la résistance palestinienne qui ont  frappé ce jeudi une base militaire israélienne, Hatsérim, ( 2 roquettes Grad tirés par al-Qassam),  des vedettes maritimes au large de Gaza, (par deux roquettes antichar tirés les brigades d’al-Quds) ainsi que des chars stationnés à l’est de Jabalia. ( selon les sources du Hamas et du Jihad islamique)  

Ils n’ont parlé que de 30  roquettes qui ont frappé les colonies de l’ouest,dont 5 tirés  la nuit contre Bi’r as-Saba’ (Beersheva) et l’entourage d’Eshkol . Sachant que 3 roquettes de type Grad ont frappé la colonie de  Majdel , alors qu’Ashkol  a été la cible pour la seconde fois durant la journée, ( où 4 colons ont été blessés), en plus de Shaer Haniguev. ces médias ont véhiculé que le nombre des roquettes avait baissé considérablement.

A lire aussi
Le terroriste Hussam Ali Bakkour a voué avoir commis des actes d'enlèvement, de viols et de tuerie contre des civils innocents à Homs et adhéré aux rangs d'al-Qaëda en Irak ...
Lire la suite...
Robert Gates serait le fondateur d’AL-Qaeda
Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, les Etats- Unis ont lancé leur guerre contre le terrorisme. L’objectif étant de démanteler Al Qaïda et d’arrêter son leader Oussama Ben ...
Lire la suite...
Traduction et synthèse d’un article d’Ashley Smith (Zcommunication.org - 11/8/12)* La plupart des gens associe Amnesty International à son combat contre la torture, la peine de mort et aux campagnes pour la ...
Lire la suite...
GAZA : IMAGES INSOUTENABLES D’ENFANTS MARTYRS TUES PAR LES BETES IMMONDES SIONISTES
 Bonjour de Gaza Je vous envoie ce message les larmes aux yeux, moi qui ne pleure jamais, mais cet immeuble détruit se trouve à 500 métres de chez moi, et les ...
Lire la suite...
Pourquoi massacrer les Chiites nigérians ? !
IRIB- L'armée nigériane a commis, dans la nuit de samedi à dimanche, un massacre contre la communauté musulmane chiite, au Nord du pays. Selon des sources locales, des centaines de participants ...
Lire la suite...
Emir du Qatar : Les habitants du Sud ont levé la tête des Arabes par leur victoi
Emir du Qatar : Les habitants du Sud ont levé la tête des Arabes par leur victoire31/07/2010   Au lendemain de sa visite au Liban, l'Emir du Qatar cheikh Hamad ben ...
Lire la suite...
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
Par Viktor DEDAJ « La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé ...
Lire la suite...
Syrte et Beni Walid résistent toujours – 17 Septembre 2011
   Syrte et Beni Walid, deux ville durs et fidèles à Mouammar Kadhafi, repoussent toujours les insurgés qui ont tenté d'attaquer les deux villes, vendredi.     Libye (LVO) : La fumée ...
Lire la suite...
Les dessous de l'arrestation de l'agent du Mossad égyptien (1ère et 2ème parties) 27/12/2010 Le quotidien libanais AdDyar  a révélé que deux officiers haut-gradés et très expérimentés du Mossad, l’un âgé de ...
Lire la suite...
Le Drapeau Vert National flotte toujours fièrement à Syrte, des mercenaires carbonisés à Tajoura
États-Unis d'Afrique occupés (LVO) :  Dans la Jamahiriya occupée, les Combattants de la Liberté qui revendiquent la souveraineté populaire nationale (Jamahiriya) et rejettent l'imposture du CNT mis en place par ...
Lire la suite...
SYRIE: Le terroriste Bakkour avoue avoir violé et
Robert Gates serait le fondateur d’AL-Qaeda
L’Otan contrôle la section étasunienne d’Amnesty International
GAZA : IMAGES INSOUTENABLES D’ENFANTS MARTYRS TUES PAR
Pourquoi massacrer les Chiites nigérians ? !
Emir du Qatar : Les habitants du Sud
Médias et Information : il est temps de
Syrte et Beni Walid résistent toujours – 17
Les dessous de l’arrestation de l’agent du Mossad
Le Drapeau Vert National flotte toujours fièrement à

Plus d’histoires deMonde

About SOULEIMAN