Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

16/01/2018

Nouvelles de Palestine 12/01/2009


   
   

 Gaza : Israël au bord du précipice veut passer à la phase 3

 Hezbollah : la 1860 est née stérile

Barak et Livni en désaccord avec Olmert  

Les médias israéliens accusés de museler les critiques contre la guerre

Gaza : Israël au bord du précipice veut passer à la phase 3

Eline Briant – Al Manar

12/01/2009   Au 17ème jours de l’offensive israélienne, l’armée de l’agression, hésite, avance à petit pas pour reculer deux minutes plus tard…

Les enjeux sont en effet immenses… L’entité sioniste a mis plus de deux années à essayer, en vain de redorer auprès de son armée et de sa population, son image après l’échec  humiliant face à la résistance libanaise.

Gaza était considéré comme un moyen sur et ultra simple, de regagner la confiance de ses troupes… Minuscule territoire et population ultra pauvre contre force sur militarisée qui bénéficie en outre, de l’aval des 2/3 de la planète….
 
Mais voilà, aujourd’hui, il s’avère qu’une petite résistance aux moyens aussi minimes soient-ils, arrive à contrer, repousser, terroriser cette armée des plus fortes du monde.
 
Une question se pose alors. Que va-t-il se passer une fois que la victoire du Hamas sera proclamée et qu’aux yeux du monde entier, ce géant israélien aura  perdu toute crédibilité ?
Israël est au bord du précipice et il le sait.
 
Après les phases de bombardements suivis de l’incursion qui n’ont ressui qu’à démoraliser une troupe déjà bien fragilisée et ternir un peu plus encore son image de par le monde, le temps presse.

L’entité sioniste veut presser le pas et passer directement à la troisième phase, celle de renforcer les troupes au sol.

Conformément à la règle des guerres contre-insurrectionnelles, Israël perd s’il ne gagne pas, alors que le Hamas gagne s’il ne perd pas. Le général Yoav Galant, commandant du front sud, presse le gouvernement de donner son feu vert pour passer à la troisième phase des opérations. Ce nouveau volet prévoit de renforcer les moyens au sol, et de pénétrer dans la ville de Gaza et les camps de réfugiés. Une quatrième phase est même prévue pour réoccuper Gaza.
 
Dimanche, la télévision israélienne annonçait  d’ailleurs que plusieurs milliers de réservistes étaient déployés dans les environs de la bande de Gaza.
 
Mais là encore, les divisions profondes qui commencent à faire surface au sein des décideurs israéliens sont à l’image de la cacophonie qui règne auprès de soldats présent à Gaza.

Selon les médias, le gouvernement hésitait jusqu’à présent à donner son feu vert à cette "troisième phase", synonyme d’une escalade.

La ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni préconise un retrait immédiat de l’armée, et préfère s’arrêter aux attaques systématiques au cas où le Hamas poursuivrait ses tirs de roquettes vers Israël.

Ehoud Barak est pour empocher les gains, et quitter la partie. Il commence aussi à laisser entendre que l’armée a fait sa part du travail, et fait porter la responsabilité à la diplomatie de Tzipi Livni, qui, selon lui,  n’a pas réussi à obtenir suffisamment de garanties internationales pour une trêve des combats, tout en ne parvenant pas à influer sur le vote de la résolution du Conseil de sécurité.

Quand au premier ministre Ehoud Olmert, qui, en passant, n’a dore et déjà plus rien à perdre. Il est pour continuer et ne voit pas forcément d’un mauvais œil une prolongation des combats. Tant que la guerre continue à Gaza, Olmert, qui est remonté dans les sondages, est certain de garder son poste. Si celle-ci se prolonge, les législatives du 10 février prochain pourraient même être reportées, le maintenant à son poste encore quelque temps. Il prône donc la patience.
 
Pendant ce temps, les tentatives diplomatiques battent leur plein, mais le Hamas ne plie pas.
Au sujet de la rencontre au Caire entre  délégation du Hamas et représentant égyptiens, Ossama Hamdane, responsable du mouvement au Liban, affirme que des avancées ont été faîte, mais pas sur les points essentiaux comme la levée du blocus.
 
Un haut responsable du ministère israélien de la Défense, Amos Gilad, est attendu ce lundi en Egypte pour de nouvelles discussions sur un éventuel cessez-le-feu.   S’étant  déjà rendu la semaine dernière au Caire, il devrait rencontrer le chef des services de renseignement égyptiens, Omar Souleimane, homme clef des négociations sensibles.
 
A Washington, le président élu Barack Obama a déclaré qu’il mettait en place une équipe afin de disposer, dit-il, dès son investiture le 20 janvier, « des meilleures personnes possibles »  qui pourront s’engager immédiatement dans le processus de paix au Proche-Orient dans son ensemble".

Hezbollah : la 1860 est née stérile

12/01/2009   Le numéro 2 du Hezbollah, Cheikh Naïm Qassem a affirmé que la résolution 1860 de l’Onu, sur le cessez-le-feu à Gaza, ‎est dépourvue de mécanisme exécutif. ‎

‎Et d’ajouter : " Ladite résolution est non-contraignante, ne donnant que plus ‎d’occasion au régime de Tel-Aviv pour continuer ses crimes et le ‎massacre à Gaza."

Et de poursuivre : « L’entité sioniste  et les Etats-Unis cherchent à éradiquer la ‎résistance dans la région et détruire son âme, notamment en ‎Palestine et au Liban, car ils s’imaginent que par un tel complot, ils ‎peuvent faire main basse sur la région (…) La Palestine et ses idéaux, ne se ‎détacheront jamais de la Résistance et les Palestiniens ont prouvé ‎qu’ils n’ont jamais besoin des diagnostics dictés par l’Occident et ‎certains pays arabes. »

Barak et Livni en désaccord avec Olmert

12/01/2009   Selon les médias israéliens, le gouvernement est divisé sur le lancement d’une nouvelle phase de l’opération.

L’appel des ministres israéliens de la Guerre et des Affaires étrangères à arrêter sans tarder l’offensive contre la bande de Gaza n’a pas reçu l’approbation du premier ministre Ehud Olmert, a écrit le quotidien israélien Haaretz.

Le quotidien précise que Livni estime qu’une opération militaire prolongée ne fera que porter atteinte au potentiel de dissuasion actuel et compromettre la diplomatie israélienne. Quand à Barak, il proteste contre la pénétration des troupes dans les zones densément peuplées.

Alors que, Ehud Olmert envisage de soumettre la question de la poursuite de l’opération militaire à l’examen du gouvernement et espère obtenir l’approbation de plusieurs ministres clés et des chefs des structures de force, selon le journal.
Sur le terrain, tout porte à croire qu’elle est imminente.

Les médias israéliens accusés de museler les critiques contre la guerre

12/01/2009   Huit ONG  israéliennes de défense des droits de l’homme ont dénoncé lundi l’attitude des médias israéliens à qui elles reprochent de museler les critiques contre la guerre contre la bande de Gaza.
 
Selon les responsables de ces organisations qui ont écrit une lettre aux rédacteurs en chef des journaux, chaînes et télévisions radios et sites, "les points de vue critiquant la décision de lancer l’offensive ou le comportement de l’armée dans la guerre s’entendent à peine".
 
Révélant que "la grande majorité des points de vue que l’on entend dans les médias sont quasiment unanimes dans leur opinion sur l’offensive militaire" israélienne, ils ont  exprimé dans la lettre leur mécontentement  car " beaucoup d’informations rapportées par les (médias) internationaux ou palestiniens et diffusés par des chaînes de télévision étrangères ne parviennent pas aux médias israéliens", on-ils rapporté.

   Les communiqués diffusés par les organisations de droits de l’homme critiquant les actions d’Israël "parviennent difficilement à attirer l’attention des médias israéliens".

   "Malheureusement, il n’y a pas de débat sur la justification de la manière dont Israë
l se comporte", ajoute le texte.

   Et le refus d’Israël de permettre aux journalistes de se rendre dans la bande de Gaza renforce l’absence de critiques à l’encontre de l’opération, souligne la lettre.

   Parmi les principales associations signataires figurent l’Association pour les droits civiques en Israël, et les organisations B’Tselem, Gisha et Yesh Din de défense des droits de l’homme.

A lire aussi
Syrie : Armes chimiques à Al Ghouta. La Russie fournit les preuves Satellites aux Nations Unies sur les auteurs du massacre. (+2 vidéos)
INHFR - La Russie qui fournit aux Nations Unies les images satellites, irréfutables, des 2 missiles chargés de produits chimiques qui se sont abattus sur Al Ghouta faisant des centaines ...
Lire la suite...
Le Dr Al Baghdadi El Mahmoudi est vivant, drogué et n’aurait pas été torturé à son arrivée en Libye.
Tunis (LVO) : Depuis quelques jours, une fausse information relatant les détails de tortures qu'aurait subit le  secrétaire Général du Congrès Général du Peuple Libyen, le Dr Al Baghdadi Al ...
Lire la suite...
Le général Larbi Belkheir est décédé !
28 janvier, 2010 Posté dans Actualités Algériehttp://ffs1963.unblog.fr/ L'ambassadeur d'Algérie au Maroc, le général à la retraite Larbi Belkheir s'est éteint jeudi à l'âge de 72 ans des suites d'une maladie, ...
Lire la suite...
Paris : Rassemblement pour dénoncer les massacres de Bani Walid (+ 2 Videos + PHOTOS )
Dimanche 28 octobre 2012 à 15 heures Devant la Fontaine des Innocents Place des Innocents PARIS - LES HALLES Voir le plan d’accès en fin d'article    La situation désespérée de la ville libyenne de Bani ...
Lire la suite...
Invitation du Comité International des Juristes pour la Défense des Libyens Opprimés et Exilés (With English Translation)
La conférence aura pour thème :  “Les Libyens sous l'autorité des milices et bandes armées” Le Président et les membres du Comité International des Juristes pour la Défense des Libyens Opprimés ...
Lire la suite...
Internet  (LVO) : Alors que la France est engagée politiquement et militairement dans une agression illégale contre la Grande Jamahirya, la Libye, sous prétexte absurde et ridicule d'instaurer sa démocratie en voulant ...
Lire la suite...
Le wahhabisme comme « arme de destruction massive ».
Par Smaïn Bédrouni (LVO) : Afin de permettre une meilleure compréhension des conflits qui touchent le monde arabo-musulman et que les médias et politiques occidentaux, dans leurs réjouissances à peine voilées, ...
Lire la suite...
1/ La stratégie de la distraction Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les ...
Lire la suite...
Crise Malagasy : Le GTT International-Genève demande la destitution de Rajoelina
Lettre ouverte à la SADC et à la Communauté Internationale Crise Malagasy : Le GTT International-Genève demande la destitution de Rajoelina Nous prenons acte du refus de Rajoelina de se rendre à Dar-Es-Salam ...
Lire la suite...
CRIMINELLE INSOUCIANCE ET CONNIVENCE DE L’OCCIDENT
CRIMINELLE INSOUCIANCE ET CONNIVENCE DE L’OCCIDENT FACE A UN TEL DECHAINEMENT DE HAINE ET UN TEL DEFERLEMENT DE BARBARIE Massacre à Gaza : Combien de victimes palestiniennes faudra-t-il avant de considérer Israël en tant qu'Etat ...
Lire la suite...
Syrie : Armes chimiques à Al Ghouta. La
Le Dr Al Baghdadi El Mahmoudi est vivant,
Le général Larbi Belkheir est décédé !
Paris : Rassemblement pour dénoncer les massacres de
Invitation du Comité International des Juristes pour la
LA SOCIETE LIBYENNE, LES CONGRES POPULAIRES, LES DIFFERENTS
Le wahhabisme comme « arme de destruction massive ».
Les dix stratégies de manipulation de masses:
Crise Malagasy : Le GTT International-Genève demande la
CRIMINELLE INSOUCIANCE ET CONNIVENCE DE L’OCCIDENT

Plus d’histoires deMonde

About SOULEIMAN