Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

25/06/2019

Reactions internationales à l’agression sur Gazza 10/01/2009


– Le Hezbollah est prêt à toute éventuelle confrontation avec l’ennemi sioniste
– Un samedi marqué par des manifestations de soutien pour Gaza
– Jour 15 du Génocide: Plus de 800 martyrs, Rice justifie
– 1 Ex ministre des AE accuse: Sarkozy est complice
– Expert norvégien: Le Hamas a gagné la confiance des palestiniens
– Cessez-le-feu opaque: Le Hamas de nouveau en Egypte
– Découverte d’une cache de roquettes dans le sud du Liban
– Attaques contre l’aide à Gaza : Le Danemark critique
– La guerre israélienne contre Gaza divise les juifs américains

Le Hezbollah est prêt à toute éventuelle confrontation avec l’ennemi sioniste

10/01/2009   Le ministre du Travail, Mohammad Fneich, a affirmé au quotidien qatari "Al-Arab" que "le Hezbollah suit l’évolution de la situation à Gaza et qu’il est prêt à toute éventuelle confrontation avec l’ennemi sioniste parce que le Liban est visé". Fneich a nié que le secrétaire géneral du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah ait appelé à un coup d’Etat en Egypte, assurant que "le Hezbollah est conscient du rôle important de l’Egypte et la position du parti est fondée sur la nécessité de lever le blocus à Gaza et de résoudre la crise". Fneich a noté que le Hezbollah ne révèle pas les moyens logistiques qu’il entreprend pour soutenir la résistance palestinienne à Gaza. "Gaza résiste à la manière du Hezbollah", a-t-il précisé.

Ces declarations  aparaissent après que dans la nuit de Vendredi, l’aviation de l’occupation israélienne a violé l’espace aérien libanais, en effectuant des raids fictifs au-dessus du Liban-sud, de la Beqaa et de la région de Rachaya, à l’ouest du Liban-sud.

Selon le correspondant de l’agence nationale libanaise, « des avions de chasse israéliens ont survolé à moyenne altitude le sud du Liban, en effectuant des raids fictifs au-dessus de la région de Nabatiyeh, de Iqlim Touffah, de Marjeyoun et de Khiam ».

Il a ajouté que l’aviation israélienne a également effectué des raids fictifs au-dessus de Rachayya et de l’ouest de la Beqaa.

Un samedi marqué par des manifestations de soutien pour Gaza

10/01/2009   Les manifestations se multiplient un peu partout dans le monde pour s’opposer à l’agression israélienne contre la bande de Gaza.

En France, plusieurs manifestations de soutien ont eu lieu dans diverses régions françaises.

Quelque 10.000 manifestants, selon la police et les organisateurs, ont défilé à Lille contre l’intervention israélienne à Gaza, à l’appel de l’Association France-Palestine solidarité (AFPS) et d’organisations de gauche.

A Nice, plusieurs milliers de personnes ont manifesté pour dénoncer la barbarie de la machine de guerre israélienne. Mais, des incidents ont éclaté lors de la manifestation : deux Mac Donald ont été pris pour cible ainsi que le casino Ruhl, qui appartient au groupe Barrière.

Dans la capitale française, où 3.800 policiers ont été mobilisés contre 650 la semaine dernière ; prés de 100.000 personnes sont descendues dans les rues de Paris selon les organisateurs de la manifestation. Les manifestants ont crié "Israël assassin" et "Halte au massacre".

A Londres, ils étaient 12.000 en début d’après-midi, selon la police. Les organisateurs estiment de leur côté qu’environ 100.000 personnes se sont rassemblées près de Hyde Park, dans le centre de la capitale, pour manifester leur soutien aux Palestiniens de Gaza. A l’appel de la coalition pacifiste Stop The War et les organisations Campagne pour la Palestine et Initiative des musulmans britanniques (BMI), ils devaient ensuite se diriger vers l’ambassade israélienne.

L’ancien maire travailliste de Londres Ken Livingstone a déclaré dans un communiqué que "le gouvernement britannique et l’Union européenne ont les leviers économiques pour arrêter ce carnage".

En Grèce, à Athènes, les manifestants, dont beaucoup de partisans du petit parti parlementaire de gauche radicale Syriza ainsi que des Palestiniens et immigrés musulmans se sont réunis sur la place centrale de Syntagma aux cris de "liberté à la Palestine", "solidarité avec la Palestine".

Brandissant pour certains des drapeaux palestiniens, ils devaient ensuite défiler jusqu’à l’ambassade d’Israël, située à quelques kilomètres dans un quartier nord de la capitale. "Non aux massacres et aux blocus", "Isolez l’Etat-terroriste, pouvait-on lire sur les banderoles.

A Salonique, un cortège similaire a rassemblé plus de 500 personnes dans le centre-ville.
Ei Italie, plusieurs milliers ont manifeste dans l’après-midi à Mila, Turin et Florence aux cris:" Israël terroriste", "laPalestine est ma terre". A Turin, les maifestants ont hissé le drapeau palestinien devant la mairie de la ville et ont brûlé un drapeau israélien devant le siège de l’Association Italie-Israël. A Venise, des centaines de manifestants ont défilé
A Venise environ 400 manifestants ont défilé dans les rues de la cité des Doges en signe de solidarité avec les habitants de Gaza à l’appel de Refondation Communiste (gauche). .     
Au Canada, plusieurs manifestations ont eu  lieu dans différentes villes du pays, notamment à Québec, Ottawa, Toronto, Calgary et Vancouver, en soutien à la population palestinienne.

A Montréal, la Coalition élargie pour la justice et la paix en Palestine, qui regroupe les principales organisations syndicales du Québec et une centaine d’associations, a aussi invité la population québécoise à se mobiliser.

Elle lui demande de faire preuve de solidarité avec le peuple palestinien, et au gouvernement canadien de modifier son approche dans ce conflit.

En Allemagne, quelque 10.000 personnes, en majorité issues de la communauté turque, ont manifesté à la mi-journée à Duisbourg (ouest), selon la police. Une autre marche était prévue à Berlin.

A Budapest environ un millier de personnes ont défilé brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Arrêtez le massacre d’Israël à Gaza", ou "Dites non à la souffrance des innocents!"

En Algérie, des centaines de milliers d’Algériens -des millions, selon d’autres sources- sont descendus hier dans les rues du pays pour exprimer leur solidarité avec la population de Gaza, en scandant des slogans hostiles à « Israël » mais aussi aux Etats-Unis.

Des violences ont notamment éclaté lorsque des milliers de manifestants ont tenté de prendre la direction de l’ambassade des Etats-Unis pour dénoncer le soutien américain à la politique et aux pratiques de l’occupation israélienne. Les forces anti-émeutes sont alors intervenues pour les disperser. Soixante-trois personnes, dont 23 policiers et deux journalistes, ont été blessées, à Alger.

D’autres manifestations organisées le même jour à travers les 48 wilayas du pays en solidarité avec les Palestiniens se sont déroulées dans le calme, selon le ministère de l’Intérieur. 
 
Par ailleurs, les Premières dames de huit pays musulmans –notamment la reine Rania de Jordanie, Asma al-Assad, l’épouse du chef de l’Etat syrien, Aicha Khadafi, la fille du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et Wafa Sleimane, l’épouse du président libanais– ont dénoncé à l’occasion d’une réunion à Istanbul l’offensive israélienne dans la bande de Gaza.

Jour 15 du Génocide: Plus de 800 martyrs, Rice justifie

Alors que les soldats de l’entité sioniste n’osent à peine se confronter aux combattants de Gaza, les crimes lâches se poursuivent et la barre des 800 martyrs a été dépassée.
 
Toute la nuit, les bombardements se poursuivaient sur le territoire.

De nombreux raids aériens israéliens ont visé dans la nuit de vendredi à samedi des maisons à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, et dans le quartier de Zeïtoun, à la périphérie de la ville de Gaza. Un Palestinien a été tué dans le bombardement d’une maison du camp de réfugiés de Chati, limitrophe de Gaza-ville.
 
   La décision de poursuivre la guerre avait été prise vendredi par le cabinet de sécurité israélien, le Premier ministre Ehud Olmert ayant jugé la résolution de l’ONU inapplicable.

En réponse, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, dans une conversation téléphonique avec Olmert, n’a fait que lui exprimer  "sa déception du fait que la violence se poursuive sur le terrain, au mépris de la résolution ".

Parallèlement, nous apprenons que l’ONU allait reprendre ses distributions d’aide dans la bande de Gaza, affirmant avoir reçu "des assurances crédibles que la sécurité des personnels de l’ONU, ses installations et ses opérations humanitaires seraient pleinement respectées".

   L’Unwra avait interrompu jeudi ses opérations à Gaza après qu’un de ses chauffeurs palestiniens eut été tué par des tirs israéliens sur un convoi d’aide.
 
 Le génocide lancé, officiellement, pour faire cesser les tirs de roquettes sur Israël depuis la bande de Gaza a coûté la vie à plus d’un tiers de femmes et d’enfants, et des dizaines d’autres civils, et fait plus de 3.300 blessés depuis son début le 27 décembre, selon des sources médicales à Gaza.
 
A Washington, la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice excuse l’entité sioniste affirmant qu’il est  "difficile" pour Israël d’épargner les civils, allant jusqu’à accusé le Hamas d’utiliser les civils comme "boucliers humains".

1 Ex ministre des AE accuse: Sarkozy est complice

Roland Dumas, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien Président du Conseil constitutionnel de la République Française (1), était interrogé par « Radio-Orient », jeudi dernier.
 
Au micro, il a dénoncé la politique française au Proche-Orient, affirmant que « Nicolas Sarkozy et Hosni Moubarak ont manœuvré avec leurs va-et-vient pour laisser le temps à l’armée israélienne de commettre le nettoyage humain à Gaza. C’est une terrible catastrophe quand on voit les résultats des massacres intervenus (…) sans qu’il y ait une révolte autre que verbale (…).La diplomatie est complice de l’administration américaine et de l’administration égyptienne… ».
 
Son père, Georges Dumas, a été une des grandes figures de la Résistance française. Membre du Parti socialiste clandestin et de l’Armée secrète, il sera dénoncé à la Gestapo, puis fusillé fin mars 1944.
Alter info

Expert norvégien: Le Hamas a gagné la confiance des palestiniens

Dag Twastad, professeur à l’institut des études culturelles et des langues orientales de l’université d’Oslo, insiste qu’il très difficile de mettre à genoux le mouvement du Hamas avec une opération militaire. Le mouvement a toute la confiance de la plupart du peuple palestinien.
 
Dans un article publié par le journal norvégien Dagens, mercredi dernier, le professeur indique que le Hamas est un mouvement dont l’objectif est social, moral et politique. Il s’adresse aux Palestiniens les plus nécessiteux. Le mouvement du Fatah ne s’en soucie guère.
 
Par ses actions sociales, le mouvement du Hamas a pu acquérir la confiance de beaucoup de Palestiniens. Il est donc très difficile de mettre le Hamas à genoux par une action militaire.
 
Le mouvement du Hamas est ainsi parce que les Frères Musulmans s’intéressent à la solidarité sociale supervisée par les mosquées. Ces mosquées possèdent des centres médicaux, des écoles…
 
Le mouvement du Fatah ne se soucie pas de ces domaines. C’est pour cette raison qu’il a totalement perdu la confiance des camps de réfugiés palestiniens, hormis le fait qu’il n’ait organisé des élections internes depuis une vingtaine d’années.
 
Centre palestinien d’information

Cessez-le-feu opaque : Le Hamas de nouveau en Egypte

Une délégation du Hamas venue de la bande de Gaza est arrivée en Egypte pour demander des "clarifications" sur le plan pour un cessez-le-feu proposé par le président Hosni Moubarak, a indiqué ce samedi un responsable des services de sécurité.
   La délégation, composée de quatre personnes et dirigée par Ayman Taha et Jamal Abou Hachem, a emprunté le terminal frontalier de Rafah vendredi soir, a-t-il précisé.
 
Elle doit se joindre auprès de représentants du bureau politique du mouvement de résistance palestinien en exil à Damas, attendus dans la journée, pour rencontrer le chef des services de renseignements égyptiens Omar Souleimane.

Découverte d’une cache de roquettes dans le sud du Liban

Visiblement, quelqu’un souhaite qu’il y ait une guerre au Liban… Deux jours après que 4 roquettes se soient abattues en territoire sioniste depuis le Liban, voilà que l’armée libanaise et la force de l’ONU dans le sud du Liban annoncent dans la soirée de vendredi, la découverte d’une cache d’armes contenant un lance-roquettes et des roquettes.
 
Les armes ont été découvertes "dans le secteur de la localité de Kfarhamam située dans l’est de la zone au sud de la rivière Litani", indique l’armée libanaise dans un communiqué. Militaires libanais et casques bleus de la Finul sont déployés dans ce secteur.
 
Parmi les armes, l’armée fait état d’"un lanceur chargé de dix roquettes de 107 mm dans une chambre en béton recouverte d’un filet de camouflage".
Elle ajoute que "24 autres roquettes du même calibre ont été trouvées à côté" précisant que toutes ces armes sont "vieilles et inutilisables".
   La cache contenait "environ 34 roquettes Grad-P et des boîtes de munition."

Attaques contre l’aide à Gaza : Le Danemark critique

Le Danemark a qualifié vendredi d’"inacceptables" les attaques militaires israéliennes contre des convois d’aide d’urgence et des écoles à Gaza, lors d’une réunion avec l’ambassadeur d’Israël à Copenhague, a-t-on appris au ministère danois des Affaires étrangères.

L’ambassadeur, Arthur Avnon, a été convoqué vendredi par des responsables du ministère danois suite suite aux  bombardements, le 6 janvier, de trois  cliniques mobiles de l’organisation caritative danoise Folkekirkens Noedhjaelp (DanChurchAid) à Gaza.
 
 Les diplomates danois, dont le directeur du ministère Ulrik Federspiel, ont aussi insisté pour que l’entité de l’agression améliore la situation humanitaire à Gaza et assure l’accès à l’aide d’urgence à la population civile palestinienne.

La guerre israélienne contre Gaza divise les juifs américains

Leila Mazboudi – Al Manar

10/01/2009   Les choses bougent aux Etats Unis. L’AIPAC, principale organisation du lobby juif pro-israélien aux Etat Unis ne cesse de perdre du terrain, devant un nouveau  groupe juif progressiste, J Street, qui affiche ses distances par rapport à la politique israélienne et américaine. 

 Pour la première fois dans l’histoire du conflit arabo-israélien, la communauté juive américaine affiche ses divisions sur les évènements au Moyen Orient, comme l’a rapporté  le porte-parole de l’organisation pacifiste israélienne la Paix Maintenant Ori Nir .

Se présentant  comme voulant  défendre les objectifs des juifs pacifistes auprès du Congrès américain,  J Street  est  influencé par les thèses véhiculées par  les deux auteurs d’un livre, Stephen Walt et John Mearsheimer,  et  dans lequel ils  dénoncent  l’influence disproportionnée du lobby juif sioniste aux Etats Unis.

Dès le début de la guerre contre la bande de Gaza, ce mouvement qui affirme être solidaire avec Israël, s’est démarqué de la position de la secrétaire d’état américaine Condolezza Rice, qui a refusé un cessez-le-feu: "Nous réaffirmons que nous sommes profondément solidaires d’Israël, de sa sécurité et de la sécurité de ses citoyens", indique son directeur Jeremy Ben-Ami sur le site du groupe, " cependant, en tant qu’Américains, amis et soutiens d’Israël, nous ne pensons pas que la poursuite de l’opération militaire actuelle soit dans ‘intérêt des Etats-Unis ou d’Israël", ajoute-t-il.
 
Ben-ami s’est arrêté sur les manifestations anti-israéliennes, qui selon lui  se multiplient en Irak et en Afghanistan, où des soldats américains sont déployés, ainsi que celles ayant lieu au Moyen-Orient et dans le monde.

Elles montrent  selon lui, que " le seul résultat des récents évènements est qu’ils nuisent à l’image, aux intérêts et aux relations des Etats-Unis dans le monde".
 
Autre signe que les choses bougent chez l’oncle Sam, est que les deux co-auteurs de l’ouvrage cité ci-dessus ont été réhabilités après avoir été violemment vilipendé par l’AIPAC, jusqu’à les accuser d’antisémitisme.

L’un d’eux, Stephan Walt a été choisi par la très respectée revue Foreign Policy  pour lancer début janvier une série de blogs axés sur la diplomatie américaine.

   Concernant la guerre contre La bande de Gaza, Walt ne s’est pas privé de critiquer la réponse de l’administration américaine à l’opération israélienne à Gaza, la comparant à la guerre israélienne contre le Hezbollah en 2006, lorsque Washington avait refusé d’appeler à un cessez-le-feu pendant un mois: " Plus vite nous aurons redéfini ce que signifie être "pro-Israël", mieux ce sera pour nous et pour Israël. Il est inutile de dire que ce serait mieux pour les Palestiniens aussi", a-t-il ainsi noté.

A lire aussi
Paris : Rassemblement pour dénoncer les massacres de Bani Walid (+ 2 Videos + PHOTOS )
Dimanche 28 octobre 2012 à 15 heures Devant la Fontaine des Innocents Place des Innocents PARIS - LES HALLES Voir le plan d’accès en fin d'article    La situation désespérée de la ville libyenne de Bani ...
Lire la suite...
Non assistance à peuple en danger et complicités criminelles
LES DEMOCRATIES DU PHOSPHORE ET DE L’URANIUM APPAUVRI Le génocide continue, la présidence tchèque de l’UE applaudit et réclame sournoisement plus de barbarie et que davantage de sang palestinien soit versé. L’utilisation de bombes au ...
Lire la suite...
LES SIFFLETS DU STADE DE FRANCE: Qui sont les « ABRUTIS » ?
Le dernier match "amical" France Tunisie qui s'est déroulé au stade de France un certain mardi s'est révélé extrêmement inamical à l'égard du pays d'accueil et de l'équipe qui portait ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [24-10-2011]
L'OTAN mène 70 sorties aériennes alors que les mercenaires affirment que l'occupation est achevée Les ...
Lire la suite...
Le journaliste Domenico Quirico, libéré de Syrie : « J’ai rencontré le pays du Mal »
Domenico Quirico, journaliste du quotidien "la Stampa", habitué des théâtres de guerre, avait été enlevé en Syrie début avril. | AP/Riccardo De LucaDomenico Quirico, journaliste à La Stampa détenu ...
Lire la suite...
Coup d’État: Mohamed Merah was French Intelligence Asset
Par : Alex Lantier © AP Photo/Jacques Brinon French President Nicolas Sarkozy stands by soldiers carrying a coffin during a ceremony honoring the three soldiers killed by a suspect identified as Mohammad ...
Lire la suite...
Entretien avec le journaliste italien Domenico Quirico, ex otage en Syrie. ( Video Extrait)
VeriteSurLaSyrie Publiée le 16 sept. 2013 "Ils nous ont traités comme des chiens". Domenico Quirico a été retenu cinq mois par des groupes "rebelles" syriens. Il revient sur sa ...
Lire la suite...
Saif al-Islam a été inculpé pour « non licence pour ses chameaux »
  Tripoli (LVO) : Ceci n'est pas une blague de mauvais gout. Cela se passe réellement dans la toute nouvelle Libye que Sarkozy et ses complices ont imposé au peuple ...
Lire la suite...
Au General Benhadid.
Au General Benhadid : " Vous qui avez été le fer de lance de la défense de votre pays et de leur système politique de l’époque, aujourd’hui le monde vous ...
Lire la suite...
Syrie/armes chimiques: Ban Ki-moon a fait l’objet de pressions (Lavrov)
Syrie/armes chimiques: Ban Ki-moon a fait l'objet de pressions © RIA Novosti. Andrey Stenin 11:26 02/09/2013 MOSCOU, 2 septembre - RIA Novosti Londres et Paris ont fait pression sur le secrétaire général de l'Onu ...
Lire la suite...
Paris : Rassemblement pour dénoncer les massacres de
Non assistance à peuple en danger et complicités
LES SIFFLETS DU STADE DE FRANCE: Qui sont
Nouvelles de Libye [24-10-2011]
Le journaliste Domenico Quirico, libéré de Syrie :
Coup d’État: Mohamed Merah was French Intelligence Asset
Entretien avec le journaliste italien Domenico Quirico, ex
Saif al-Islam a été inculpé pour « non licence
Au General Benhadid.
Syrie/armes chimiques: Ban Ki-moon a fait l’objet de

Plus d’histoires deMonde

About SOULEIMAN