Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

17/02/2019

Syrie : les médias ont leur propre peuple


Par Ahmed Halfaoui

Le peuple syrien a peur pour son pays, pour lui-même et pour ses enfants. Il a d’autant plus peur qu’il  voit ce que sont devenus l’Irak et la Libye, après qu’ils aient subi le même vacarme médiatique. Il est donc sorti, par centaines de milliers, à travers toute la Syrie pour dire, comme il faut le dire, qu’il refuse ce que les «amis de la Syrie» lui réservent. Hommes, femmes, jeunes, vieilles et vieillards, se sont rassemblés dans une explosion de couleurs, dans l’espoir qu’enfin on cesse de faire croire qu’ils veulent que l’OTAN vienne les bombarder. Ils ont aussi dit qu’ils se défendraient  contre toute agression. Mais le comité de rédaction international unifié ne les a pas vus, ne voulait pas les voir. Il a juste vu, comme il est prévu dans son lexique, une «démonstration de force du régime au premier anniversaire de la révolte». Parce que, selon lui, «le régime de Bachar al Assad a fait défiler… des milliers de personnes… dans les grandes villes du pays, à l’occasion d’une démonstration de force coïncidant avec le premier anniversaire du début du soulèvement contre le pouvoir». Le même, qui a écrit cela, pourra dire plus tard, si les choses tournent mal, que ses sources l’avaient trompé ou fera mine de ne jamais rien avoir écrit de tel. A l’instar de ceux qui dénoncent, après coup, les «nouveaux maîtres» de la Libye, omettant le soutien qu’ils leur ont apporté, il y a quelques mois. Ainsi un peuple, surtout dit arabe, ne peut pas décider pour lui-même, même pour faire une révolution. Il lui faut se mettre derrière un CNT labélisé à Paris,  à Londres ou ailleurs, sinon il n’existe pas, en lui-même, et se confond avec le «régime» qui le dirige. Il ressemblera à ce genre de description : «Dans une ambiance quasi festive, les pro-régime  agitaient des drapeaux syriens et russes pour ‘’remercier Moscou de son soutien à Damas’’». Beaucoup portaient des portraits du président sur lesquels était écrit «On t’aime». Des «pro-régime», rien de plus méprisant comme qualificatif, quand on n’obéit pas au programme établi. Ce programme que portent les «défenseurs des droits de l’Homme», qui savent mieux que l’Homme où se trouve son salut. Pour la Libye les ONG se dénombraient à 70, pour la Syrie elles sont deux cents à hurler ceci : «Unissez-vous pour la Syrie : mettez fin à une année d’effusion de sang». Aucune ne s’est autant mobilisée ailleurs et surtout pas pour «mettre fin» à soixante-quatre années d’effusion de sang en Palestine. Pourtant, on peut penser que le peuple syrien est en train de gagner. Les décideurs de la «démocratisation aéroportée», nonobstant l’obstacle russo-chinois, sont moins chauds que d’habitude à aller ouvrir des autoroutes devant leurs supplétifs, vers la «victoire». Le Potus Barak Obama vient de le confirmer en déclarant que «l’idée selon laquelle la manière de résoudre chacun de ces problèmes est de déployer notre armée, cela n’a pas été vrai dans le passé et cela ne le sera pas plus maintenant». Ce n’est évidemment pas de la sagesse, c’est du pragmatisme coulé dans l’implacable réalité d’un contexte international qui a remis en cause l’unipolarité.

Par Ahmed Halfaoui 
Source : lesdebats.com
A lire aussi
Déclaration du Mouvement Populaire du 22 mars suite à la mise en place du Gouvernement présidé par le Dr Cheick Modibo Diarra.
Le mouvement Populaire du 22 mars (MP22) a pris connaissance à travers les medias de la mise en place ce 25 avril 2012, d’un Gouvernement conduit par Dr Cheick Modibo ...
Lire la suite...
L’incroyable détournement du mot liberté
La liberté est un mot qui est aujourd'hui beaucoup utilisé dans les couloirs de Londres et de Washington, alors qu'ils se préparent pour la guerre avec l'Iran et tentent de ...
Lire la suite...
Aisha Kadhafi: cible d’arrestation ou d’assassinat
Posted on 2011/12/04 @ Mathaba Mathaba est en mesure de confirmer que les déclarations dans les médias attribuées à Aïcha al-Kadhafi (photo d'archives) font partie d'un complot en vue de son ...
Lire la suite...
Le wahhabisme comme « arme de destruction massive ».
Par Smaïn Bédrouni (LVO) : Afin de permettre une meilleure compréhension des conflits qui touchent le monde arabo-musulman et que les médias et politiques occidentaux, dans leurs réjouissances à peine voilées, ...
Lire la suite...
Syrie : les takfiris font des enfants des « coupeurs de tête »!! (Images ultra violentes)
 IRIB- Une terrible vidéo postée sur la toile met en scène un enfant syrien de 11, 12 ans  exhorté par les terroristes takfiris à couper à la machette de boucher ...
Lire la suite...
LVO : En provenance d'Égypte, de plus en plus d'images de l'évacuation du sit-in des frères musulmans, diffusées sur internet, révèlent des scènes étranges. Des tentes brûlées par les mains ...
Lire la suite...
L’Islande rebelle prend sa revanche sur l’Union Européenne
Quatre ans après une violente crise financière, l’Islande affiche une reprise robuste qui contraste avec la morosité croissante dans les pays membres de l’Union Européenne. En pleine reprise, l’Islande nargue l’Europe Le PIB, ...
Lire la suite...
Le Dr Moussa Ibrahim [05. Septembre 2011]
Dans un discours diffusé lundi soir (5 Septembre), le porte parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim, a réaffirmé la forte position des tribus libyennes et de l'armée libyenne. L’OTAN est l'ennemi ...
Lire la suite...
Le Ministère français des Affaires sociales et de la Santé paralysé par un jeune hacker algérien
Un jeune pirate algérien se venge de la France en commémoration du 1er novembre 1954. En souvenir de la lutte pour l’Indépendance, ce hacker a jugé bon de paralyser tout le ministère ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [02/10/2011]
15.000 combattants Touaregs arrivés à Sabha Une grande partie des 5 000 missiles ...
Lire la suite...
Déclaration du Mouvement Populaire du 22 mars suite
L’incroyable détournement du mot liberté
Aisha Kadhafi: cible d’arrestation ou d’assassinat
Le wahhabisme comme « arme de destruction massive ».
Syrie : les takfiris font des enfants des
Mise en scène des frères musulmans dévoilée par
L’Islande rebelle prend sa revanche sur l’Union Européenne
Le Dr Moussa Ibrahim [05. Septembre 2011]
Le Ministère français des Affaires sociales et de
Nouvelles de Libye [02/10/2011]

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une réponse “Syrie : les médias ont leur propre peuple”

  1. françoise
    21/03/2012 à 6 h 30 min

    J’ai vécu en Syrie 4 ans et je peux vous dire que la grande majorité du peuple syrien aime Bachar Al Assad et son épouse. Il est vrai que c’est une dictature militaire, mais c’était un pays stable où il faisait bon vivre…. des opposants il y en a toujours et partout, mais de là à faire « venir » l’otan et détruire ce pays !!! Cela profitera principalement à Israël car « ERETZ ISRAEL » c’est de l’Euphrate au Nil !!!!!

Plus d’histoires deAfrique

About LVO