Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

31/05/2020

stcomnet

Bachar El Assad à Der Spiegel :  » A la fin, un mensonge reste un mensonge » . Entretien avec Bachar al-Assad (Der Spiegel)

« Nous n’avons pas employé d’armes chimiques. C’est une affirmation incorrecte. Tout comme l’image que vous donnez de moi, d’un homme qui tue son propre peuple. Qui n’est pas contre moi ? Il y a en face les États-Unis, l’Occident, les pays les plus riches dans le monde arabe et la Turquie. Tout ça et moi je

L’Imam Abou Hayyan Al-Andalouçi dénonce l’égarement de Ibn Taymiyah

    Dans son tafsir « An-Nahrou l-Madd » (tome 1 page 254 de cette édition), lors de l’explication de la parole de Allah : {وسع كرسيه السموات والأرض} « waçi’a koursiyyouhou s-samawati wa l-ard » [Sourat Al-Baqarah – Ayatou l-Koursiyy], l’Imam Abou Hayyan Al-Andalouçi a dit : « وقد قرأت في كتاب لأحمد بن تيمية هذا الذي عاصرناه وهو بخطه

Manuel Valls, KO à la première reprise ! … merci Jean-Claude Lefort

Manuel, souviens-t-en… « Quand on est de gauche, on n’a pas la matraque en guise de cœur. C’est un Français d’origine manouche qui t’écrit et qui écrit au Français de fraîche date que tu es. C’est un fils de «brigadiste» qui se rappelle à toi. Souviens-t’en: «Celui qui n’a pas de mémoire n’a pas d’avenir.» Par

Günther Anders dans son livre : « Die Antiquiertheit des Menschen » (L’obsolescence de l’homme) qu’il publie en 1956 , écrit à la page 122 ceci :

« Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la

Entretien avec le journaliste italien Domenico Quirico, ex otage en Syrie. ( Video Extrait)

VeriteSurLaSyrie Publiée le 16 sept. 2013 « Ils nous ont traités comme des chiens ». Domenico Quirico a été retenu cinq mois par des groupes « rebelles » syriens. Il revient sur sa captivité et offre un regard sur la situation syrienne.  Syrie, Un otage maltraité pendant 5 mois : « Ils nous ont traités comme des chiens » Quel est

Articles plus anciens››