Yusuf AL-QARADAWI un allié du Mossad


L’ex-femme de Yusuf AL-QARADAWI révèle les relations de son ex-mari avec le Mossad et son utilisation par le Qatar dans le projet américano-sioniste dans le monde arabe.

Des rapports de renseignement arabe ont révélé l’existence de visites secrètes menées par le cheikh Yusuf al-Qaradawi en Israël pour des pourparlers secrets et des réunions avant ces visites dans la capitale du Qatar à la fin 2009.

Les rapports ont indiqué que la première visite de Yusuf al-Qaradawi a démarré en 2010, à Tel-Aviv et, au cours de laquelle, il a rencontré le chef des services de renseignements du Mossad, puis il a promis d’organiser des réunions secrètes avec un certain nombre de rabbins, membres de la Knesset.

Les rapports ont souligné que selon l’ex-femme de Yusuf al-Qaradawi, Asma Ben Qada, son ex-mari lui a révélé de nombreux secrets au sujet de ses relations et de ses réunions secrètes. C’est la principale raison pour laquelle elle a divorcé de lui, ce qui sera abordé plus tard.

Notant que, parmi les secrets révélés par Asma Ben Qada, son ex-époux Qaradawi parle et écrit l’hébreu dans ses relations confidentielles ce qui a fait que l’Émir du Qatar tient à exploiter sa position religieuse et sa position dans la communauté mondiale de l’Islam pour passer le projet américano-sioniste échafaudé dans les salles obscures de la Knesset de l’entité sioniste d’occupation.

Elle a souligné que Qaradawi a obtenu une distinction du Congrès américain, qui représente la grande majorité des Juifs, en plus des fonds qu’il a obtenus pour la mise en œuvre et la réussite du projet américano-sioniste dans le monde arabe.

Rappel concernant ce « prédicateur » :

  • Son affiliation au mouvement des Frères musulmans lui valut d’être emprisonné en 1949, puis entre 1954 et 1956 et en 1962.
  • Ses premiers pas dans la prédication remontent à 1956, dans l’une des mosquées du Caire.
  • En 1959, il fut interdit de prédication et transféré au Département de la Culture islamique à Al-Azhar.
  • En 1962, Al-Azhar le détacha au Qatar pour occuper le poste de Président de l’Institut Secondaire des Études religieuses.
  • En 1977, il dirigea la fondation de la Faculté de Droit musulman à l’Université du Qatar dont, plus tard, il devint le doyen. La même année, il fonda le Centre de Recherches de la Sîrah et de la Sunnah.

Merci à la source  :  SERGE ADAM

Source de l’article en Arabe ICI Elwazir.org

Commentaires

commentaires


2 Commentaires

  1. Aziza Corniche mars 10, 2012 4:40  

    et seuls les demeurés le découvrent ! 

  2. Aziza Corniche mars 10, 2012 8:42  

    les rats qui vendent leurs âmes.. que fait il avec la PALESTINE et EL QODS 
    un chien !

Les commentaires sont clos