Découverte en Algérie des dépouilles de milliers de personnes disparues lors de la guerre contre le colonialisme français


L’Algérie a annoncé la découverte des dépouilles de milliers de personnes disparues lors de la guerre contre le colonialisme français

Le ministre algérien des moudjahidines a annoncé la découverte de puits dans 12 provinces du pays, remplis des restes de milliers de personnes portées disparues pendant la guerre contre le colonialisme français.

Selon l’IRNA, le site d’information Al-Yawm a cité mardi, le ministre algérien des Moudjahidine et des Ayants-droit, Laïd Rebiga a annoncé :

« Les restes des combattants de la révolution algérienne disparue contre le colonialisme français ont été découverts dans des puits profonds dans 12 provinces de ce pays. »

Le ministre algérien a ajouté que

« dans chaque province, un à trois puits ont été découverts, chacun contenant les restes de 10 à 400 corps. »

« le cas des disparus de la guerre de libération de l’Algérie face au colonialisme français est très douloureux et peut être considéré comme l’un des massacres odieux commis contre le peuple algérien. », a souligné Laïd Rebiga.

La révolution de libération algérienne a eu lieu de 1954 à 1962, mettant fin à 132 ans d’occupation de ce pays musulman du nord d’Afrique par les colonialistes français.

Plus tôt, le bureau de la présidence algérienne a déclaré dans un communiqué que plus de 5,6 millions de personnes avaient été tuées pendant l’occupation française de l’Algérie entre 1830 et 1962.

Partager
0
Commentez cette publication.x
()
x