Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

Ils voulaient assassiner Mahmoud Ahmadinejad


f7cafb3ce306e5dc49e80049240f951e_XL[1]   International (LVO ) :  Le site internet de la Radio francophone internationale iranienne, IRIB, a publié un communiqué selon lequel le président Iranien Mahmoud  Ahmadinejad a déjoué une tentative d’assassinat en Irak planifiée contre sa personne.

L’IRIB,  se référant au site d’information Kurdpress, explique que la visite du président iranien en Irak, prévue au mois de novembre dernier, a “été annulée à la surprise générale parce que  “les terroristes avaient installé plusieurs missiles dans la zone verte où se situe le palais présidentiel Irakien et ils envisageaient d’attaquer le convoi du président Ahmadinejad dès son arrivée” .

L’IRIB ajoute que, selon cette source, ” le premier ministre irakien a informé les autorités iraniennes de cette conspiration et la visite d’Ahmadinejad fut annulée” et que  les forces de sécurité ont réussi à arrêter les terroristes qui sont tous membres de l’Armée libre d’Irak.

La Radio Francophone précise que l’Armée Libre d’Irak est une milice créée par le Qatar à l’image de l’ASL en Syrie et que des résidus de l’ancien régime baathiste de Saddam Hussein font partie de cette milice.

Certains lecteurs nés après les années 1990 pourraient avoir du mal à comprendre pourquoi des membres du régime Baathiste voudraient tenter d’assassiner le président iraniens. C’est la raison pour laquelle, je pense qu’il est important d’apporter quelques précisions historiques.

L’Irak en guerre contre l’Iran de 1980 à 1988

Le 22 Septembre 1980, l’aviation Irakienne lance une agression de grande ampleur contre des cibles iraniennes. L’armée de  l’air de Téhéran est prise pour cible, ainsi que les champs pétrolifères  d’Abadan. Le jour suivant, six divisions Irakiennes se lancent à  l’assaut du territoire Iranien.

Saddam Hussein, qui pensait lancer une offensive fulgurante, pour une guerre courte, s’est vite rendu compte de la  dure réalité d’un conflit acharné, l’un des plus dévastateur du  XXe siècle, qui ne se terminera que huit ans plus tard avec un bilan de plus d’un million de morts lorsque Sadam Hussein déclare vouloir faire la paix avec son voisin iranien et que ce sont les américains qui l’ont poussé à agresser l’Iran afin que les pays musulmans s’entretuent.

Cette guerre complexe par ses enjeux et ses acteurs, a eut de profondes conséquences sur tout le Golfe Persique et le reste de la région révélant au monde entier qu’il ne fallait surtout pas toucher à l’Iran et que quiconque tenterait de porter atteinte à la Nation Iranienne en subirait les effets.

Comme dit le proverbe français : “Qui s’y frotte s’y pique !”(1)

Smaïn Bédrouni

(1) : La devise “Qui s’y frotte s’y pique” est une devise de la ville de Nancy suite à la bataille de Nancy qui opposa le duc de Bourgogne Charles le Téméraire et le duc de Lorraine René II. Elle se solda par la défaite et la mort du Téméraire. Le principal bénéficiaire de cette bataille fut le roi de France Louis XI qui s’empara d’une partie des Etats bourguignons. Elle permit aussi bien sûr au duché de Lorraine de rester indépendant.” 

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , ,

Plus d’histoires deCulture