Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

Nouvelles de la résistance libyenne – [04-11-1011]


            ILS REVIENNENT

Attaque contre les rebelles à Tadjourah à Tripoli

   D’après les nouvelles de Zengtena, une maison de Tadjoura, servant de camp pour un bataillon de rebelles, a été soufflé par sept tirs de RPG. L’opération a été menée par des combattants de la cellule « Touyour Jarih » de l’armée de libération de la Libye. Dix morts parmi les rebelles.

Les combattants de la cellule « Touyour Jarih » ont jeté des tracts sur la route à côté de la maison. Les rebelles, qui utilisaient la maison réquisitionée par la force à Tarouja pour y siéger, ont quitté les lieux par crainte de représailles.

Nouvelle opération de la cellule de la résistance libyenne “Touyour Jarih”

Hier matin, les combattants de la cellule « Touyour Jarih », de l’armée de libération de Libye, ont tués trois rebelles du bataillon « Rajbane ». Après l’opération, les combattants « Touyour Jarih » ont mis des posters de la Libye verte sur les voitures des rebelles. Avant hier, les combattants de la cellule « Touyour Jarih » ont tués un ‘colonel-pro-rebelle’ …

La persécution des noirs-africains à Darna

Une campagne d’arrestations d’africains se déroule dans la ville de Darna. Les « rebelles » les accusent de vendre des armes, mais la vérité est que les rats mènent une repression et une discrimination à l’encontre des noirs africains libyens. Ils ont tous en prison.

La rupture du barrage de Darna effraie la population

Une fuite d’eau sans précédent du barrage de Darna a provoqué une peur-panique parmi la population de la ville de Darna.

Nouvelles de Bani Walid

Selon les combattants de la résistance libyenne du bataillon Saraya Rayat soudé avec les « Moudjahidines de Warfala », deux rebelles Gariyenes ont été enlevés puis emmené chez les leurs à Bani Walid, où ont été jugés et condamnés à mort pour haute trahison.Les villes du sud de la Libye sont sous le drapeau vert

Selon la Résistance, les combattants de Jamahiriya (la Libye vert) ont pu libérer les villes du sud de la Libye, aprèsavoir capturé les traîtres, des agents de l’OTAN et du Qatar : Obary, Marzag, Ghate. À ce moment-là, les rebelles étaient en train de faire toutes les maisons dans la ville de Mezdi pour désarmer la population et prévenir la propagation de la libération de toutes les villes de la Libye. Les résistants libyens ont juré de libérer le pays, Dar Dar, Zenga Zenga. (maison par maison, rue par rue !) Amine.

Les rebelles ont volé toutes les marchandises de Syrte et… –

Pendant l’invasion de Sirte par les rebelles de Benghazi Misrata, ils sont entrés dans les maisons, les appartements, les magasins, les sociétés. Ils ont volé tout. Ces marchandises sont maintenant exposées au Souk de Benghazi au prix le plus bas. Il y a même des moutons !

Les Tuaregs ont libéré la ville de Chouiref

Les combattants Touaregs ont attaqué les rebelles dans la ville de Chouiref, au sud de la Libye. Ils ont libéré la ville après un balayage de rats. La ville est redevenue verte, la couleur de l’honneur de la Libye.

Edité par LVO, SOURCE : LIBYAN FREE PRESS– Jamahiriya News

140 mercenaires OTAN tués à l’aéroport de Tripoli

International (LVO) : Selon de nouveaux rapports, la Résistance libyenne a bien repris le contrôle de l’aéroport de Syrte. Les intenses combats incessants à l’aéroport de Tripoli ont fait 140 morts chez les mercenaires de l’OTAN, pour le moment…

Selon de nouveaux rapports Kadhafi aurait pu empêcher la crise économique grecque si la Grande Jamahiryia Arabe Libyenne n’avait pas été sauvagement agressée par la coalition des pays criminels de l’OTAN. Les personnes qui connaissent la réelle personalité de Mouammar Al-Kadhafi savent cette vérité évidente.

Les conseils populaires locaux refusent de désarmer à cause de l’insécurité persistante. Les violes, les pillages, les meurtres et assassinats gratuits se poursuivent dans l’anarchie la plus totale.

 

Les Mercenaires de l’OTAN interdits d’entrée dans le Fezzan

Un rapport de la jeunesse libérale de la Libye nous apprend que des mercenaires de l’OTAN se sont vus refuser l’entrée dans le Fezzan après qu’ils aient abandonné les villes du Sud pour rejoindre la mission de génocide à Syrte. Cela arrive au moment où les mercenaires de l’OTAN sont entrain de combattre les uns contre les autres dans les Territoires du Nord sous l’effet de l’alcool et de drogues.

La population dans les villes côtières occupées a été profondément terrorisée et traumatisée. Ces personnes indésirables sont maintenant forcées de rejoindre la résistance parce qu’elles ne voient aucune autre option. Les textos ont proliféré parmi les gens de Warfallah à Tripoli appelant à une réunion à la fin de l’occupation brutale de l’OTAN parce qu’il n’y plus aucune loi et ordre, des bandes armées pillent les maisons, arrêtent et exécutent même celui qui ne leur plait pas.

Il y a eu des affrontements intenses à l’hôpital de Tripoli lorsqu’une bande armée voulait exécuter un patient qui se trouvait à l’intérieur de l’établissement, ils étaient tous ivres et ont commencé à tirer à l’aide d’armes lourdes antiaériennes capables de percer à travers les murs.

 

SARKO LE FURHER


 

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Plus d’histoires deAfrique