Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

Prochaine cible militaire US-France en Afrique ? l’Algérie ….


algerie02542
Selon le journal algérien AL Shourouk, les Etats Unis détiennent deux bases militaires en Tunisie d’où ils surveillent les régions frontalières algériennes et d’autres pays voisins de la Tunisie :
“De vastes agissements des services de renseignement US et de l’Africom sont bien visibles en Tunisie. Les Américains seraient déployés dans quatre zones en Tunisie dont deux au sud du pays. L’une de ces bases se trouve à Ben Ghardan, une autre à Jarjis, non loin des eaux territoriales de la Libye’.
Selon les images satellites dont disposerait les sources consultées par le journal,
“les marine’s et les soldats de l’Africom dotés de leurs munitions sont déployés sur les frontières terrestres de l’Algérie au pieds des monts d’al Chaaibi dans la province de Al Ghasri et un général américain assume le commandement de ces forces. les experts “topograhes” et de satellite accompagnent ces forces.”

Les militaires tunisiens accompagnent les forces américaines et ils travaillent depuis la seconde moitié 2013 à la construction d’une base militaire commune Tunisie/USA. c’est depuis cette base que tous les agissements de personnes ou de véhicules , où qu’ils soient , sont contrôlés à travers les villes et les villages et les provinces tunisiennes.

Toujours selon ces images satellites , une autre base , appartenant à la CIA est située au nord de la Tunisie . C’est une base disposant d’équipements très performants, des drones qui surveillent de près les mouvements des jihadistes”.

Al Charough ajoute que
“les drones US décollent de la région Tabragha en Tunisie sous la supervision des USA et avec le feu vert des commandants militaires tunisiens. Ces drones surveillent le territoire algérien à Anaba, a al Taraf, a Tabssa . Le moindre agissement sur des monts et des villages de ces régions algériennes sont enregistrés. Mais Alger le sait-il ?
Citant l’ex responsable du ministère tunisien de l’Intérieur, le journal ajoute :
“Les jihadistes possèdent 12 camps d’entrainement en Tunisie et ce au su et vu des autorités du ministère tunisien de l’Intérieur. Ces jihadistes partent pour l’Algérie, le Mali et la Syrie. En ce sens , toute explosion terroriste sur le territoire tunisien est sans doute l’oeuvre des services de sécurité liés au ministère de l’Intérieur . C’est une manière de fournir le prétexte nécessaire à la présence des forces d’intervention US et des GI’s en Tunisie. La Tunisie s’est transformée en une base pour des activités d’espionnage à la fois pour les amis et les ennemis de la Tunisie, mais l’activité la plus dangereuse est celle du Mossad, de la CIA, du renseignement allemand et de la France. Beaucoup d’activistes politiques, des hommes d’affaire, des directeurs de firmes et des médias travaillent pour ces renseignement. L’objectif ? L’Algérie.”

Plus d’histoires deAfrique