Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

Résistance libyenne. Le 16 septembre. Soirée.


   International (LVO) : La situation le 16 septembre en Libye est la suivante : Les forces spéciales de l’OTAN et les rebelles contrôlent une partie de la Zone côtière libyenne. Toutes les autres régions du pays résistent contre les rebelles.

          • 10 jeeps tentant de passer à Syrte ont été détruites. 
          • Les fidèles de Kadhafi ont accru leur présence à une distance de 100 km de Beni-Walid. 
          • La situation militaire est la même près de Syrte.

   Les rebelles ont échoué à s’emparer des principales villes libyennes. Syrte et Beni Walid gardent leur défense. Les rebelles ont essayé  sans succès de lancer plusieurs attaques contre ces villes mais ils s’en sont mordu les doigts car cela leur a valu de lourdes pertes.

   Des envahisseurs ont été capturés par l’armée libyenne, Il s’agit de militaires du Qatar et du Royaume-Uni. Les premiers ont été exécutés. Le gouvernement britannique, a envoyé des photos et des informations sur les soldats du 42e Régiment SAS, et a demandé leur libération inconditionnelle.

 Ceci a été rapporté par "Elie Koreneva". Lors d’un entretien téléphonique "Korenev” a dit que “13 soldats des forces spéciales britanniques SAS sont gardés dans des conditions normales. Nous ne sommes pas responsables de leur sécurité, car la ville est constamment bombardée. Mais ils sont vivants."

   Juste pour mémoire. rappelons les mensonges de ces dirigeants et leurs slogants de haut vol.

   Le 15 Septembre, le président français Nicolas Sarkozy et son complice le Premier ministre britannique, David Cameron, ont “visité” Benghazi.

   “Quelle joie d’être ici, à Benghazi “libre” et en Libye “libre”» – a crié du podium, David Cameron. ”Votre ville est un exemple pour le monde, vous avez chassé le dictateur, et choisi la liberté!" (sic)

   “Amis, de Benghazi, maintenant, nous vous demandons une seule chose: nous croyons(sic) en une seule Libye, pas en une Libye divisée!" a ajouté Nicolas Sarkozy. (c’est ce qui s’appel en France : "prendre des vessies pour des lanternes")

   Et pourtant, pendant cette visite les forces spéciales de l’OTAN occupaient la ville. Les deux dirigeants ont également fait un petit cercle de "personnes de confiance" à Tripoli et ont félicité la petite “poche“ de Abd Al-Jalil pour le succès de sa révolution et se sont dit prêt à continuer à fournir l’assistance nécessaire aux nouvelles autorités pour bombarder les villes rebelles du pays, et les tribus. Cameron et Sarkozy ont appelé à la réconciliation entre les rebelles et à mettre fin à la violence entre les gangs rivaux et les insurgés et à unir tous le pays sous une nouvelle direction. Un homme de main était absent, mais sa présence se faisait sentir, il s’agit de Belhadj, le commandant en chef des islamistes, également soit disant gouverneur de Tripoli. Il aurait refusé de s’afficher devant les caméras de la télévision aux côtés des alliés de l’OTAN. Pourquoi ? Pourquoi ? Encore une fois, ils promettent des contrats pétroliers ? non pas seulement, il faut rester crédible devant la chaire à canon musulmane qu’on envoi se faire tuer pour les bénéfices des vampires.

   Il a été officiellement annoncé, que le Royaume-Uni allait encore dégeler une autre partie du capitale libyen – 687 millions d’euros – afin de payer les salaires des mercenaires de Abd El-Jalil arrivés d’Afghanistan. Aussi longtemps qu’ils vivent du butin à Tripoli…, mais il va bientôt être volé, bu et mangé !  Et puis …  que vat-il se passer ensuite ? Il faudra encore du butin, ou iront-ils le chercher ? Suivez mon regard… ca promet .

  En outre, le Royaume-Uni et la France promettent d’aider à résoudre le problème des armes chimiques – au cas ou Jalil n’arrivait pas a obtenir l’accord des militants d’Al-Qaida ! – Et les mines abandonnées après 42 ans de pouvoir de Kadhafi. Quelles sont ces mines ? Et où cet horrible Kadhafi les a-t-il dissimulées – on ne sait pas. Mais c’est le prétexte qui permet de justifier l’envoi en Libye, de milliers de “démineurs" qui seront officiellement chargés de passer au peigne fin l’ensemble du pays en quête des mines mythiques et des réelles ressources naturelles – Inutile de penser que pour ces deux dirigeants, ce voyage promet d’augmenter leur popularité auprès de leurs familles à la maison et de renforcer leur autorité sur leurs subordonnés. Comme une famille, les fonctionnaires sont très intéressés par la reprise de production du pétrole en Libye. Ils en tireront un grand avantage.

   En conclusion, je voudrais rappeler à tous ceux qui se comportent triomphalement espérant piller les richesses de la Libye, une phrase du guide de la révolution Mouammar Al-Kadhafi :  "Je ne quitterais jamais la terre de la Jamahiriya, je vais me battre jusqu’à la dernière goutte de mon sang et mourir ici avec nos ancêtres comme un martyr …" Kadhafi n’est pas un guide facile à éliminer, lui, le leadeur de la révolution et le guerrier-Badawi, qui a apporté la gloire aux Libyens.

    Alors qui résistera à l’armée libyenne libérant les villes occupées, tandis que les vainqueurs festoient ?

   Comme le disait un analyste aujourd’hui, “Ils se délectent en Amérique, les marionnettes qui représentent le "Conseil de l’Assemblée générale des Nations Unies” ont le droit d’occuper la chaire d’un souverain. Le CNT autorisé à représenter la Libye ? 114 pays ont voté pour, 17 contre et 15 se sont abstenus.”

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Plus d’histoires deAfrique