Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

Campagne de censure anti-Résistance : les USA à deux pas de la capitulation ?


Que se passe-t-il dans les coulisses depuis le blocage des sites Internet proches de l’axe de la Résistance ?

L’étouffement de la liberté de la presse qui révèle les transgressions des États-Unis et leurs alliés de toujours – Israël et Arabie saoudite -, apparaît comme une nouvelle stratégie pour assurer leur influence au Moyen-Orient. Sans exagération, cette action aveugle des États-Unis résulterait de l’échec total de leur politique de sanctions et de pression maximale envers le nucléaire iranien. Or le blocage des sites Internet de l’axe de la Résistance marque un nouveau chapitre des actes provocateurs contre l’Iran.

 

Amin Hutait, analyste des affaires militaires et expert des questions stratégiques au Moyen-Orient, a expliqué dans une interview à Press TV les objectifs poursuivis par les États-Unis en bloquant les sites Internet de 21 chaînes de télévision pro-Résistance au Moyen-Orient.

Cette décision marque une nouvelle phase de confrontation avec l’axe la Résistance. « Elle est prise juste après l’annonce du retrait et de la réduction des forces américaines au Moyen-Orient. Elle prouve l’hostilité particulière ressentie envers l’axe de la Résistance. C’est un enjeu qui nous oblige à la prise de conscience et à la vigilance », explique M. Hutait.

Interrogé sur les intentions des États-Unis, il a déclaré : « Les États-Unis ont entamé des négociations difficiles avec l’Iran et sont contraints d’accepter les conditions de Téhéran au sujet de l’accord nucléaire. Ils ont asséné un coup médiatique pour fourvoyer l’opinion mondiale. »

« Je crois que cette stratégie échouera en raison de la structure de l’espace de communication international ainsi que l’existence de médias alternatifs pour exprimer la vérité. À cette défaite, il faut ajouter celles essuyées au Yémen, en Irak, en Syrie et en Afghanistan », a-t-il indiqué.

« Les déclarations de l’Amérique sur la liberté, la démocratie et la liberté d’expression ne sont que mensonge et hypocrisie. Tout le monde sait bien que l’actuel président des États-Unis a déclaré que la démocratie américaine est fragile.

Je crois que les États-Unis, après avoir réduit leur présence militaire au Moyen-Orient, lanceront une guerre multifront contre l’axe de la Résistance. Entre autres, la guerre psychologique a pour but de semer la tension et la sédition dans la région et la guerre économique consiste à endiguer la croissance, le progrès et les investissements », a précisé l’expert iranien.

Concernant la bataille médiatique, Hutait a déclaré : « La pression médiatique exercée via le blocage des sites Internet pro-Résistance vise à saper la confiance et la stabilité dans les pays composant l’axe de la Résistance. Il faut donc une prise de conscience et de la vigilance pour agir intelligemment et éviter d’être entraîné dans un bourbier. »

C’est dans ce contexte qu’un haut responsable du gouvernement américain qui a requis l’anonymat, a déclaré jeudi matin que la délégation américaine était prête à retourner à Vienne pour une septième série de pourparlers indirects avec l’Iran dès que les dirigeants de Téhéran seraient prêts.

L’équipe de négociation du président américain Joe Biden, dirigée par l’envoyé spécial américain pour l’Iran Robert Mali, pourrait retourner à Vienne au milieu de la semaine prochaine pour reprendre les pourparlers. Or, la date de ces pourparlers peut être reportée.

Cette nouvelle intervient alors que le journal israélien Jerusalem Post rapporte que le gouvernement américain cherche à reporter la prochaine série de pourparlers à Vienne afin d’entendre le point de vue du nouveau cabinet israélien sur le sujet.

Source : French Presstv : french.presstv.ir

Téhéran a dénoncé, ce mercredi, le blocage par les États-Unis de plusieurs sites internet de médias iraniens et régionaux, y voyant une action contraire à la liberté d’expression.

En effet, depuis ce mardi 22 juin 2021, et en contradiction flagrante avec la liberté de presse, l’administration américaine a bloqué des sites web proches de l’axe de la Résistance.

Nous avons interrogé Arnaud Develay, juriste international, sur cette censure imposée par les États-Unis qui prônent une soi-disant liberté des droits humains.

Arnaud Develay:

« C’est un aveu de faiblesse et de désarroi de la part des Américains parce qu’après tout, les États-Unis sont censés être dans une démarche de négociations avec la République islamique d’Iran au travers des discussions concernant leur retour à l’accord sur le nucléaire et on découvre hier en fin de l’après-midi complètement à l’improviste une mesure absolument indigne et déconnectée de tout contexte…. »

Voir la vidéo http://french.presstv.ir/Detail/2021/06/23/660721/Interview-USA–PressTv-fait-peur–

Partager

4 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Réactions en ligne
Voir tous les commentaires

Plus d’histoires deAnalyse

0
Nous aimerions avoir votre avis en commentaire.x
()
x