Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed
Culture

La France a ordonné l’assassinat de Français “pro-FLN” durant la Guerre de libération

La France, durant la Guerre d’Algérie notamment entre 1956 et 1962, a ordonné à ses services secrets d’assassiner des citoyens français “pro-FLN” ALGER- La France, durant la Guerre d’Algérie notamment entre 1956 et 1962, a ordonné à ses services secrets d’assassiner des citoyens français “pro-FLN” (Front de Libération nationale), relève le journaliste d’investigation Jacques Forollou

Allocution du Chef d’état-major de l’ANP le 8 décembre 2019

Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire a effectué, ce matin du dimanche 08 décembre 2019, une visite de travail au Commandement des Forces Terrestres. « Cette rencontre intervient quelques jours avant la célébration de l’anniversaire du 11 décembre 1960, où le peuple

Gaid Salah à propos des opportunistes et agents des officines : ” Nous pouvons distinguer le fil blanc du fil noir “

Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire a effectué, ce mercredi 26 juin 2019, une visite à l’Académie Militaire de Cherchell « Défunt Président Houari Boumediene », et ce, à la veille de la cérémonie annuelle de sortie de nouvelles promotions au niveau

Fakhreddin Pacha, un illustre Moudjahid qui fait peur aux imposteurs.

Très récemment, le ministre émirati des Affaires étrangères, Abdoullah Ben Zayed, a diffusé dans les réseau sociaux un tweet insultant d’une grande calomnie contre l’Illustre ancêtre et Moudjahid turque, Fakhreddine Pacha, qui a défendu avec bravoure et avec un altruisme total la Ville du Saint Prophète Mouhammad (sawa), Médine, contre l’agression et l’occupation britannique wahhabite.

Droits de l'Homme

Révision de la Constitution Algérienne : appel à faire preuve d’abnégation pour la réussite du référendum

Le général Chanegriha Saïd, appelle a faire preuve d’abnégation pour la réussite du referendum de Révision de la Constitution ALGER – Le général de Corps d’Armée, Chanegriha Saïd, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a appelé dimanche à Ouargla, à faire preuve davantage d’abnégation et à privilégier la voix de la raison et du

L’Arménie continue d’utiliser des enfants mineurs dans les hostilités militaires (VIDEO)

Des images vidéo en provenance de l’Arménie montrant l’utilisation des enfants mineurs dans des batailles militaires ont été publiées dans les médias sociaux. Les images montrent clairement que l’Arménie viole toutes les normes internationales et implique des enfants dans la guerre. Le professeur Rashid Ibrahimov a déclaré à la presse que l’implication d’enfants dans les

Les forces armées arméniennes bombardent à nouveau la ville azerbaïdjanaise de Ganja

La ville azerbaïdjanaise de Ganja à nouveau sous le feu Les forces armées arméniennes bombardent à nouveau la ville azerbaïdjanaise de Ganja, rapporte Trend le 11 octobre faisant référence au ministère azerbaïdjanais de la Défense. Abusant de la trêve humanitaire, l’Arménie a bombardé sans discernement un quartier résidentiel densément peuplé de Ganja, a déclaré Hikmat

Manifestation du 17 octobre 1961, un “tournant décisif” pour la Révolution nationale

TIZI-OUZOU- La manifestation du 17 octobre 1961 organisées par le Front de libération national (FLN) en France, a constitué un “tournant décisif” pour la Révolution de  libération nationale, ont affirmé jeudi à Tizi-Ouzou, des intervenants au forum de la radio locale consacré au 59ème anniversaire de l’événement. Pour l’universitaire Kamel Selih, cette manifestation, qui était

sécurité

L’Arménie ne veut pas prendre les corps de ses soldats décédés car elle craint la colère populaire – Assistant du président de l’Azerbaïdjan

BAKOU, Azerbaïdjan : Guidé par les principes de l’humanisme, l’Azerbaïdjan est unilatéralement prêt à restituer les corps de soldats arméniens via le Comité international de la Croix-Rouge, a écrit sur sa page Twitter l’assistant du président azerbaïdjanais, chef du Département de la politique étrangère de l’administration présidentielle, Hikmat Hajiyev << Depuis le 18 octobre, notre

Les forces armées arméniennes bombardent la ville de Tartare en Azerbaïdjan à l’aide de missiles “ Smerch ”

(LVO) : Les forces armées arméniennes ont bombardé la ville azerbaïdjanaise de Tartare à laide de systèmes de lance-roquettes multiple Smerch le 26 octobre à 18h15 (GMT + 4), selon le ministère azerbaïdjanais de la Défense. Les forces armées arméniennes ont lancé une attaque militaire à grande échelle contre des positions de l’armée azerbaïdjanaise sur

L’Arménie, impuissante sur le champ de bataille, diffuse de fausses informations provocantes – Ministère de la défense azerbaïdjanais

Laissée impuissante sur le champ de bataille, l’Arménie utilise tous les moyens et toutes les ressources, répand de la désinformation et des informations provocantes, selon le ministère azerbaïdjanais de la Défense. Le porte-parole du ministère Anar Eyvazov a noté que les responsables arméniens tentent d’influencer la situation en diffusant de fausses informations sur la perte

Les forces afghanes tuent le haut dirigeant d’Al-Qaïda, al-Masri.

Abu Muhsin al-Masri, figurait sur la liste des terroristes les plus recherchés du Bureau Fédéral d’Investigations (F.B.I.) Les forces de sécurité afghanes ont tué Abu Muhsin al-Masri, un haut dirigeant d’Al-Qaïda qui figurait sur la liste des terroristes les plus recherchés du Bureau Fédéral d’Investigations (F.B.I.), a déclaré la Direction nationale de la sécurité afghane

Ilham Aliyev: le règlement politique du conflit du Karabakh doit être soutenu par les garanties des principaux pays du monde

Le conflit au Haut-Karabakh ne doit pas dépasser les frontières de l’Azerbaïdjan et de l’Arménie, a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev dans une interview diffusée sur la Première Chaine de la télévision publique. Dans le même temps, le chef de l’Etat a souligné que le conflit ne s’étendait même pas au territoire arménien. ”