Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

Des dockers italiens refusent de charger une cargaison d’armes destinée à Israël


Press TV, Rome

Les dockers du syndicat de base italien de l’USB opérant dans le port de Livourne, dans le nord de la Toscane, ont programmé de refuser de charger une cargaison d’armes après avoir découvert que le chargement était destiné à Israël.

La cargaison comprend des explosifs et des munitions à guidage de précision destinés à la ville portuaire d’Ashdod, en Israël. Dans une note, le syndicat USB a expliqué que les dockers ont pris la décision de ne pas charger la cargaison, craignant que les armes ne finissent par tuer les Palestiniens innocents déjà touchés par des attaques meurtrières ces derniers jours, qui ont fait des centaines de victimes civiles, dont des femmes et des enfants.

Les dockers avaient été informés par une ONG appelée The Weapon Watch des armes qu’ils étaient censés charger sur l’Asiatic Island, un navire battant pavillon singapourien amarré au port de Livourne.

The Weapon Watch est un observatoire indépendant des transferts d’armes via les ports italiens. Selon les représentants de l’observatoire, la partie légale du commerce des armes transitant par l’Italie se reflète dans un vaste commerce illégal d’armes qui alimente la violence, les atrocités et les guerres civiles dans le monde entier.

L’ONG The Weapon Watch a exhorté le gouvernement italien à envisager la suspension de tout ou partie des exportations militaires italiennes vers Israël. Rome a récemment interrompu la vente de milliers de missiles à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis en raison de leur implication dans le conflit au Yémen.

Marc Civili

 

Partager

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Réactions en ligne
Voir tous les commentaires

Plus d’histoires deDroits de l'Homme

0
Nous aimerions avoir votre avis en commentaire.x
()
x