Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

L’Arménie ne veut pas prendre les corps de ses soldats décédés car elle craint la colère populaire – Assistant du président de l’Azerbaïdjan


BAKOU, Azerbaïdjan : Guidé par les principes de l’humanisme, l’Azerbaïdjan est unilatéralement prêt à restituer les corps de soldats arméniens via le Comité international de la Croix-Rouge, a écrit sur sa page Twitter l’assistant du président azerbaïdjanais, chef du Département de la politique étrangère de l’administration présidentielle, Hikmat Hajiyev

<< Depuis le 18 octobre, notre appel reste sans réponse de la part de l’Arménie. Par cette ignorance, l’Arménie tente de cacher ses véritables pertes militaires au peuple arménien. Ainsi, il devient clair à nouveau que l’Arménie ne veut pas prendre les corps, car les dirigeants militaro-politiques actuels ont peur de la réaction, de la colère du peuple “.

L’Arménie vise aveuglément les civils – Assistant du président azerbaïdjanais

BAKOU, Azerbaïdjan, 26 octobre

Plus de 100 obus de canon ont été tirés sur les districts azerbaïdjanais d’Aghjabadi, de Tartar et d’Aghdam par les forces armées arméniennes le 26 octobre de 08h00 (GMT + 4) à 13h00 (GMT + 4) a écrit sur sa page Twitter l’assistant du président azerbaïdjanais, chef du Le département de la politique étrangère de l’administration présidentielle Hikmat Hajiyev , le 26 octobre.

« Les civils ont été pris pour cible sans distinction », a tweeté Hajiyev. « Cela montre à quel point l’Arménie s’acquitte de ses obligations au titre du régime de cessez-le-feu humanitaire. Heureusement, il n’y a pas de victimes civiles. »

 

Laisser un commentaire

Plus d’histoires deAnalyse