Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

Les pays occidentaux sont complices des crimes israéliens : Zarif à l’UNGA


Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré que la manière habituelle de certains Etats occidentaux de soutenir l’oppresseur contre l’opprimé dans le conflit israélo-palestinien revient à les rendre complices des atrocités commises par le régime israélien.

M. Zarif a fait ces remarques lors d’une réunion de l’Assemblée générale des Nations unies tenue jeudi pour aborder plus d’une semaine d’escalade significative et extrêmement meurtrière du régime israélien contre le territoire palestinien de la bande de Gaza sous blocus.

“L’approche immorale de certains gouvernements occidentaux consistant à assimiler les victimes aux coupables est répréhensible, injuste et inacceptable”, indique la déclaration lue par Majid Takht Ravanchi, ambassadeur permanent de l’Iran auprès des Nations unies.

Une telle approche, ajoute la déclaration, “revient à se rendre complice des crimes perpétrés contre les Palestiniens.”

Le ministre des affaires étrangères faisait référence à l’attitude adoptée depuis des décennies par les États-Unis et leurs alliés européens, qui soutiennent le prétendu “droit de se défendre” du régime occupant et agressif contre les Palestiniens.

Ces États ont réitéré cette position depuis lundi dernier, lorsque le régime a commencé à intensifier ses assauts contre Gaza. Des centaines de Palestiniens sont morts et plus de 1 400 autres ont été blessés dans cette escalade.

Citant un exemple de cette approche injuste, M. Zarif a noté comment les États-Unis ont empêché le Conseil de sécurité des Nations unies de faire respecter la Charte des Nations unies en adoptant la résolution qui correspond à la condamnation de la sauvagerie.

“Et pourtant, le Conseil de sécurité – malgré la poursuite de la dépossession massive, de l’occupation et de la persécution du peuple palestinien par le régime israélien – reste bloqué par les États-Unis qui l’empêchent de respecter les obligations de la Charte et d’assumer sa responsabilité de mettre fin aux violations des résolutions des Nations unies”, a-t-il déclaré.

Le haut diplomate a également souligné l’intensification des attaques du régime contre les Palestiniens en Cisjordanie occupée au cours des dernières semaines, notamment ses efforts pour les expulser du quartier de Sheikh Jarrah dans le territoire.

Il a souligné que ces atrocités s’inscrivaient dans le contexte de “plus de sept décennies”, au cours desquelles “les politiques et pratiques brutales d’Israël ont continué à violer les droits de l’homme fondamentaux et la dignité du peuple palestinien.”

M. Zarif a exhorté l’Assemblée à s’acquitter de son devoir de condamner la brutalité israélienne et il a réitéré le soutien constant de l’Iran aux Palestiniens face à l’occupation et à l’agression du régime.

Partager

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Réactions en ligne
Voir tous les commentaires

Plus d’histoires deAnalyse

0
Nous aimerions avoir votre avis en commentaire.x
()
x