Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

Conflit israélo-palestinien : le Hamas dévoile un nouveau missile


Plus de 1600 missiles et roquettes tirés, un missile tactique de 250 km de portée tout comme des drones kamikazes Shahab qui visent les sites gaziers dans l’entité et son Dôme de fer…

Et dire que l’AFP évoque le début de l’opération terrestre contre Gaza alors que jeudi l’armée de terre sioniste a subi une quatrième attaque au missile antichar Kornet et qu’une salve de son artillerie contre Gaza a été aussitôt ripostée par le spectaculaire tir du missile sol-sol Sejjil du sud au nord, de Beer-Sheva et Ashkelon et, à Haïfa et à Nahariya un barrage de feu balistique a parcouru l’entité totalement prise de court. À Sderot, jeudi soir, Reuven Rivlin, le président de l’entité s’est même senti traqué par les missiles, car en visite d’inspection de ses troupes il a été forcé de se réfugiés dans un bunker.

موشكهاى فلسطينيان در ترمينال تل اويو ويراني بزرگ به بار آورد

À Tel-Aviv, l’armée sioniste a reconnu la destruction ” des bâtiments et des maisons” sans évidemment avouer le bilan des pertes. Le coup le plus inattendu jeudi aura été de loin ce missile Ayyash-250 qui a percé la DCA multicouche sioniste pour atteindre Ramon à Eilat, cet aéroport fort bien équipé et situé à 220 km de Gaza.

Puis Israël a demandé aux colons du sud d’éteindre leurs caméras de surveillance pour cause de “violents assauts électroniques qui visent constamment le ciel israélien ” d’où sont repoussés tous les vols à destination d’Israël faisant dire à Maariv: « Israël a perdu son ciel ». L’intifada balistique va de paire avec des cyber-attaques paralysant les serveurs israéliens.

L’épisode le plus terrifiant pour Israël aura été l’apparition du drone suicide Shahab ayant visé avec succès un ” site gazier au large de Gaza”.

Gaza : un lanceur du Dôme de fer et des radars de l’armée israélienne frappés à l’est

Selon le site web libanais, South Front, des combattants palestiniens ont frappé un lanceur du Dôme de fer et les radars de l’armée israélienne à l’est de Gaza.

Le 13 mai, des groupes de la Résistance palestinienne ont tiré plusieurs missiles et détruit une partie du “grand” système de défense antiaérienne appelée le Dôme de fer.

Dans l’après-midi, les Brigades al-Qods, la branche militaire du Mouvement du Jihad islamique de la Palestine (JIP), ont tiré plusieurs missiles sur un lanceur de missiles du Dôme de fer déployé près de la colonie de peuplement de Nir Yitzhak, à l’est de la bande de Gaza.

Trois heures plus tard, les Brigades Ezzeddine al-Qassam, branche militaire du Hamas ont également tiré des missiles sur les cibles israéliennes avant de détruire deux radars de détection EL / M-2084 du Dôme de fer à l’est de Gaza.

Les responsables israéliens n’ont pas encore réagi à cette nouvelle.

Peu avant, les groupes de la Résistance palestinienne avaient lancé aussi des dizaines de missiles et de roquettes sur des cibles dans le Centre et le Sud d’Israël.

Le missile du Hamas qui est tombé dans la région de Hevel Eilot, près la colonie du sud d’Israël, Eilat, semble être le projectile de la plus longue portée jamais tiré par ce groupe de la Résistance palestinienne sur Israël.

Le missile a parcouru environ 250 kilomètres sur les profondeurs de la Palestine occupée.

Peu de temps avant le lancement, la branche armée du Hamas a réaffirmé qu’elle avait commencé à utiliser un nouveau missile lui permettant de toucher n’importe quel point d’Israël.

Le Hamas a baptisé le missile Ayyash-250, en l’honneur du commandant des Brigades Ezzeddine al-Qassam, Yahya Ayyash de la Cisjordanie.

Selon un communiqué officiel de l’armée de l’air israélienne, plus de 1750 missiles et roquettes ont été tirés sur Israël en provenance de Gaza depuis le déclenchement des affrontements le 10 mai.

Stratégie balistique “out Number” dépouille l

Pendant ce temps, l’armée israélienne a mené près de 1 000 frappes sur Gaza. Le ministère palestinien de la Santé a révélé que 87 personnes dont 18 enfants et huit femmes, avaient été tuées dans ces frappes israéliennes.

Des sirènes d’alerte au missile se font entendre dans le Sud d’Israël notamment dans les colonies de peuplement de Beer-Sheva, Nevatim et Hatzerim.

Les Brigades al-Nasser Salah al-Din ont également tiré des roquettes de 107 mm sur une base militaire du régime sioniste située dans la zone de Karam Abou Salem à la frontière sud-est de Gaza.

Les Brigades al-Qods ont également tiré dans la nuit de jeudi 13 à vendredi 14 mai des missiles et des roquettes sur les colonies de peuplement de Netifut, Aloumim et Mefalsim.

La branche armée du JIP a également tiré plusieurs missiles et roquettes sur la batterie de missile Dôme de fer, déployée dans la région de Nir Yitzhak, dans le sud-est de la bande de Gaza.

Ce groupe de la Résistance palestinienne a également annoncé avoir ciblé les plates-formes d’artillerie ennemies dans l’est de Gaza avec douze missiles de type Q-20.

Le JIP a revendiqué avoir tiré des roquettes Badr-3 sur Sderot, Ashkelon, Beersheba et les zones adjacentes à la frontière de Gaza où les sirènes d’alerte au missile ne cessent de se déclencher.

Ashkelon et Ashdod ont été visées par une importante attaque aux missiles en provenance de la bande de Gaza.

Quinze roquettes ont été tirées par les Brigades al-Qassam sur le site nucléaire israélien, Dimona après les attaques aux missiles et aux roquettes sur l’oléoduc d’Eilat et les réservoirs de carburants d’Ashkelon.

Un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré que 160 missiles avaient été tirés sur Israël depuis Gaza ce jeudi jusqu’à 19 heures (heure locale).

Lire plus: Les F-35 israéliens verrouillés dans le ciel de Gaza? …Israël sous le choc balistique …

« Nous avons mobilisé nos forces à la frontière de Gaza et sommes prêts pour une opération terrestre », a-t-il dit.

À suivre …

Partager

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Réactions en ligne
Voir tous les commentaires

Plus d’histoires deMonde Arabe

0
Nous aimerions avoir votre avis en commentaire.x
()
x