Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

Le mirage de la paix en Afghanistan


Biden prétend que les troupes américaines quitteront l’Afghanistan d’ici septembre.

Si vous y croyez, alors vous croyez probablement presque n’importe quoi. Ce ne seront certainement pas toutes les troupes américaines qui quitteront le pays. Les soi-disant forces d’entraînement resteront et personne ne sait combien d’entre-elles seront transportées par avion à tout moment si un membre du personnel américain ou autre perdait la vie ?

Cela dit, il est certain que les États-Unis quitteront l’Afghanistan la queue très fermement entre les jambes. Ceux qui resteront se battront à leurs risques et périls et je n’exclurais pas qu’un hélicoptère soit en permanence en attente, à la manière d’une évacuation de Saïgon.

Les talibans reprendront le pouvoir une fois que la majeure partie de la force d’occupation américaine aura quitté les lieux. Ce ne sera qu’une question de temps.

N’attendez pas de paix cela dit.

Les talibans contrôlent déjà la majeure partie de l’Afghanistan. La prise de Kaboul avec la disparition des entités américaines et des maîtres fantoches devrait être réalisé dans un délai assez court. Je serais très surpris si cela prenait plus de 3 mois du début à la fin.

Attaquer puis envahir l’Afghanistan était une quête insensée depuis le début, tout comme l’attaque illégale et l’invasion de l’Irak. Celles-ci, ajoutées à la destruction complète de tout ce qui s’approche de la stabilité en Libye et aux supplices méprisables faits à la Syrie, ont révélé que la hiérarchie américaine était composée de fous super-agressifs dénués de toute perspicacité ou intégrité. Il en va de même pour le Royaume-Uni, la France et le reste de la « Coalition de la tuerie » membre de l’OTAN.

L’Iran est le bénéficiaire net et son influence est renforcée par rapport à ce qu’elle était avant le début de ces guerres et sera encore renforcée lorsque la majorité des troupes américaines quitteront également l’Irak, ainsi que le parlement Irakien actuel leur a demandé de le faire.

Aucune utilisation du mot paix.

Vous n’entendez aucune utilisation du mot paix de la part des politiciens américains. En général, ils sont beaucoup plus à l’aise avec la guerre. De plus, s’ils prononçaient une phrase en utilisant le mot paix, ils seraient accueillis par des hurlements de dérision face à l’hypocrisie dévoilée. En outre, ils préfèrent ne pas rappeler les paroles de Neville Chamberlain sur l’accord qu’il avait conclu avec Hitler concernant « La paix à notre époque ».

Si Biden parlait de paix en annonçant le retrait des troupes américaines d’Afghanistan, vous auriez droit à un léger sourire ironique. Cette action, longtemps retardée au prix de nombreuses vies américaines, ne signifie rien de tel. Les États-Unis n’auraient jamais dû se rendre en Afghanistan, du tout.

Et plutôt qu’un semblant de paix recherché par Biden, ses paroles seront le signal du début de la phase finale de la guerre initiée par sa nation … et de l’inévitable retour au pouvoir des talibans, presque comme si ces vingt dernières années n’étaient jamais arrivées.

Source  : THE MIRAGE OF PEACE IN AFGHANISTAN

Partager

Mots clés: , , , , , , , , , , ,

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Réactions en ligne
Voir tous les commentaires

Plus d’histoires deAfghanistan

0
Nous aimerions avoir votre avis en commentaire.x
()
x