Des drones yéménites pilonnent des sites militaires saoudiens après des bombardements massifs


Internationale (LVO) : Les forces de l’armée yéménite et les combattants alliés des comités populaires ont mené une série d’attaques aériennes contre des cibles militaires dans le sud-ouest de l’Arabie saoudite, après les bombardements massifs du royaume sur plusieurs provinces.

La télévision libanaise al-Mayadeen, citant des médias locaux, a déclaré que des drones yéménites ont frappé des sites militaires dans les régions de Najran, Jizan et ‘Asir samedi matin.

Ce rapport est intervenu après que le porte-parole des forces armées yéménites, le général de brigade Yahya Saree, a déclaré que l’Arabie saoudite avait considérablement intensifié son agression et mené plus de 65 raids aériens à travers le Yémen au cours des dernières 24 heures.

 » Cette escalade aura de graves conséquences pour les forces d’agression. Elles doivent en assumer les conséquences », a-t-il tweeté vendredi.

Des centaines de Yéménites se sont rassemblés dans la ville côtière occidentale de Hudaydah vendredi après-midi pour condamner les attaques et l’agression saoudiennes, a rapporté la télévision yéménite al-Masira.

Les manifestants sont descendus dans la rue après l’exécution de 10 soldats et combattants yéménites des comités populaires par des mercenaires saoudiens.

Des personnes se rassemblent dans la ville de Hudaydah, dans l'ouest du Yémen, le 19 novembre 2021, pour condamner l'exécution de soldats yéménites. (Photo par al-Masirah)
Des personnes se rassemblent dans la ville de Hudaydah, dans l’ouest du Yémen, le 19 novembre 2021, pour condamner l’exécution de soldats yéménites. (Photo par al-Masirah)

Ils ont exigé des représailles et se sont engagés à poursuivre leur combat contre l’agression et le siège saoudiens et à soutenir les forces armées yéménites jusqu’à la victoire finale. Ils ont appelé le peuple yéménite à se mobiliser et à libérer son pays de l’occupation.

Samedi, l’agence de presse officielle yéménite Saba a déclaré que les forces militaires saoudiennes et leurs mercenaires avaient violé le cessez-le-feu à Hudaydah à 182 reprises au cours des dernières 24 heures.

Une source de la salle des opérations des officiers de liaison et de coordination du Yémen a déclaré que ces violations comprenaient des vols de reconnaissance au-dessus de diverses régions, notamment les districts d’al-Faza, d’al-Jabaliya et d’al-Tuhaita, ainsi que 28 tirs d’artillerie et 45 incidents de tir.

L’Arabie saoudite, soutenue par les États-Unis et ses alliés régionaux, a lancé la guerre au Yémen en mars 2015, dans le but de ramener au pouvoir le gouvernement de l’ancien président yéménite Abd Rabbuh Mansur Hadi et d’écraser le mouvement Ansarullah.

La guerre a fait des centaines de milliers de morts parmi les Yéménites, et en a déplacé des millions d’autres. Elle a également détruit les infrastructures du Yémen et y a répandu la famine et les maladies infectieuses.

Malgré les bombardements continus de l’Arabie saoudite, lourdement armée, sur ce pays appauvri, les forces armées yéménites et les comités populaires n’ont cessé de se renforcer contre les envahisseurs saoudiens et ont laissé Riyad et ses alliés enlisés dans le pays.

H.L.

Partager
0
Commentez cette publication.x
()
x