Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

La question mémorielle entre l’Algérie et la France connait “une évolution” selon une historienne française


La question mémorielle entre l’Algérie et la France connait “une évolution” selon l’historienne Raphaëlle Branche.


ALGER- La question mémorielle entre l’Algérie et la France connait “une évolution” du côté de la présidence française, a affirmé l’historienne française, Raphaëlle Branche, reconnaissant, toutefois, que cette évolution n’est “pas forcément linéaire”, du fait des pratiques des administrations des archives qui sont en contradiction avec la parole présidentielle.

“Sur la question mémorielle de l’Algérie, il me semble qu’il n’y a pas beaucoup d’ambiguïtés. Je note une évolution de la présidence, même si elle n’est pas forcément linéaire. Le président n’est pas tout et la question des archives classifiées secret défense le montre. Celle-ci n’est pas liée à Emmanuel Macron, mais à des administrations qui ont, de fait, des pratiques en contradiction avec la parole présidentielle”, a-t-elle expliqué dans un entretien accordé au magazine français d’actualité, Le Point.

Selon Raphaëlle Branche, “cela ne concerne pas que l’Algérie, mais un pan plus large de la France contemporaine dont l’écriture de l’histoire est compromise dès lors que l’accès à des archives librement communicables est entravé”.

“Il demeure donc une tension au cœur même de l’Etat qui concerne, plus largement, l’accès des citoyens aux archives de cette période récente, et notamment de la guerre d’Algérie”, a-t-elle ajouté.

Cette historienne et professeure à l’université de Paris-Nanterre a estimé, dans ce contexte, qu'”Emmanuel Macron a donné plusieurs preuves de son engagement autour des questions du rapport de la société française à son engagement colonial”. Qualifiant le texte rendu public en septembre 2018 à l’occasion de sa visite à Josette Audin d”extrêmement important”, elle a regretté qu'”il manque toutefois dans ce texte toute référence au colonial”.

“Papa, qu’as-tu fait en Algérie ?”

Évoquant son nouvel ouvrage “Papa, qu’as-tu fait en Algérie ?”,  dans lequel elle a choisi d’aborder la guerre d’Algérie du point de vue des appelés et de leur cercle familial, Raphaëlle Branche, a affirmé que ces derniers sont “les témoins de ce que la France n’était pas ce qu’elle disait être, de ce qu’elle n’a pas réussi à faire : développer l’Algérie et développer entre ces deux peuples des liens d’égalité et de respect. Ils sont témoins d’un échec”.

Dans cet ouvrage où elle reconstitue l’envers de la guerre d’Algérie à travers les journaux intimes, les lettres, les carnets de notes et les témoignages des appelés d’Algérie, l’historienne souligne le sentiment de honte qu’éprouvaient certains soldats français vis-à-vis des exactions commises par leurs pairs.

“Cela se décèle dans leurs journaux intimes. Cette honte se complexifie aussi dans le rapport à la famille, car ils ne voulaient pas que leur image soit atteinte. Je cite les carnets de notes d’un militant communiste qui explique comment il peine à convaincre ses camarades de respecter l’humanité des prisonniers. Il en souffre terriblement, en tant que militant mais aussi en tant qu’humaniste”, a-t-elle affirmé.

La réalité.

La participation des appelés à la guerre d’Algérie a permis, selon cette historienne, à ces derniers de “découvrir le colonialisme alors qu’on leur avait dit qu’ils étaient là pour défendre la civilisation française”.

“Ils découvraient en face d’eux des gens qui luttaient pour leur indépendance avec un discours articulé et non pas des sauvages simplement avides de sang”, a-t-elle ajouté, soutenant que “ces conscrits ne découvrent pas que la guerre en Algérie. Ils y découvrent un autre pays, un autre peuple et la réalité de la colonisation”.

A lire aussi
Gregorios III : « une dictature de la presse sur la crise syrienne »
« Il n’y a plus de Révolution, il n’y a plus de manifestations. Il y a seulement du banditisme et le monde entier refuse de le reconnaître ». Ces paroles ne ...
Lire la suite...
Dans les coulisses de l’affaire Mecili
Affaire Mecili: Le gouvernement français a ordonné la liquidation de Mecili au travers de son agent 'juif' sioniste Larbi Belkheir  L'assassin presume de Ali MECILILe titre de ce post résume ...
Lire la suite...
Pakistan: Le vice-chancelier de l’Université du Pendjab exhorte à se préparer à la Troisième Guerre mondiale
Le Prof Dr Kamran Mujahid a donné une conférence ayant pour thème "Le Pakistan et les affaires mondiales". Le vice-chancelier de l'Université Pakistanaises (PU) du Punjab , le  Pr Dr Kamran ...
Lire la suite...
بيان اسرة المجاهد الشهيد معمر القذافي  /  12-03-2014
بسم الله الرحمن الرحيم (يا أيها الذين أمنوا اصبروا وصابرو ورابطوا واتقوا الله لعلكم تفلحون) يا ابناء ليبيا الأجاوس اننا نتعرض لمؤامرة دنيئة واسعة النطاق لنيل لمن تبقى من اسرة القائد المجاهد الشهيد ...
Lire la suite...
L’Imam Abou Hayyan Al-Andalouçi dénonce l’égarement de Ibn Taymiyah
    Dans son tafsir « An-Nahrou l-Madd » (tome 1 page 254 de cette édition), lors de l’explication de la parole de Allah : {وسع كرسيه السموات والأرض} « waçi’a koursiyyouhou s-samawati wa ...
Lire la suite...
Preuves en image que les terroristes libyens du CNT-OTAN assassinent en Syrie (Vidéos)
International (LVO) : Bien avant que la Libye ne soit sauvagement bombardée par les pays de l'OTAN, les agents des pays de l'organisation terroriste du Traité de l'Atlantique Nord, avaient ...
Lire la suite...
La Jamahiriya Continue
Une source de Mathaba a publié un document d'orientation de 8 points concernant la question du statut de Seif al-Islam Al-Kadhafi et du mouvement vert jamahiriyen 1. Seif al-Islam al-Kadhafi n'est pas ...
Lire la suite...
les commandements naval et terrestre d’AFRICOM s’installeront en Italie
Dans le silence général : les commandements naval et terrestre d’AFRICOM s’installeront en ItalieVoilà ce que l’on croyait savoir Avec la naissance du Commandement Africa (Africom), c’est la planisphère géo-stratégique du ...
Lire la suite...
Il y a quarante ans, ETA faisait “voler” le franquisme
Par : Giuliano CAVATERRA   Il est un peu plus de 9 h 30 en ce matin gris et froid du jeudi 20 décembre 1973 à Madrid. Le Révérend Père Turpin, lit ...
Lire la suite...
Le Régime du Qatar bombarde les civils Libyens. 21 janvier 2013
LIBYE ! URGENT ! : Vidéo des conséquences des bombardement par les avions de guerre du régime du Qatar, le 21 Janvier 2014, sur la ville de Werchefana. Les avions ...
Lire la suite...
Gregorios III : « une dictature de la
Dans les coulisses de l’affaire Mecili
Pakistan: Le vice-chancelier de l’Université du Pendjab exhorte
بيان اسرة المجاهد الشهيد معمر القذافي /
L’Imam Abou Hayyan Al-Andalouçi dénonce l’égarement de Ibn
Preuves en image que les terroristes libyens du
La Jamahiriya Continue
les commandements naval et terrestre d’AFRICOM s’installeront en
Il y a quarante ans, ETA faisait “voler”
Le Régime du Qatar bombarde les civils Libyens.

Laisser un commentaire

Plus d’histoires deAnalyse