Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

Le commandant en chef de la Force Qods contacte le Hamas


Le commandant en chef de la Force Qods du CGRI contacte le Hamas pour discuter des évolutions à Gaza.

Cité par Fars News samedi 15 mai, le général Qaani, commandant en chef de la Force Qods du CGRI s’est entretenu au téléphone avec Ismail Haniyeh, chef du bureau politique du Mouvement de la Résistance islamique de Palestine, des derniers développements à Gaza.

Le général Qaani a salué la réponse unique et réussie de la Résistance à l’agression de l’ennemi sioniste pour défendre la nation palestinienne, condamnant également la brutalité du régime d’occupation, tandis que Ismail Haniyeh a, quant à lui, déclaré que la bataille de Qods était la bataille de tous les enfants de la nation et a salué la position prise par l’Iran en faveur de la nation palestinienne.

Par ailleurs, l’aile militaire du Jihad islamique de la Palestine, les Brigades al-Qods, ont fait état du tir des missiles et des obus de mortier contre la base militaire israélienne de Kisofim. Située à l’est de Deir al-Balah dans la bande de Gaza, la base a été, dans la matinée de ce samedi 15 mai, cible des attaques de drones indigènes Shahab lancées par les Brigades d’Izz al-Din al-Qassam dont le porte-parole, Abu Ubaidah a annoncé la préparation de ses forces pour six mois de bombardements consécutifs contre Tel-Aviv.

Les affrontements entre Palestiniens et militaires israéliens ont commencé lundi après la fin du délai que les groupes de Résistance avaient donné au régime sioniste pour mettre fin au siège de la mosquée Al-Aqsa et les agressions dans la bande de Gaza.

Alors que le régime sioniste continue de tuer le peuple palestinien sous les yeux du monde, les États-Unis et les pays européens se sont rangés de son côté. Selon l’Organisation de défense civile à Gaza, le nombre de martyrs palestiniens depuis le début des attaques et des bombardements du régime sioniste contre diverses parties de Gaza se chiffre à plus de 140 personnes, dont 39 enfants et 22 femmes.

Partager

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Réactions en ligne
Voir tous les commentaires

Plus d’histoires deDroits de l'Homme

0
Nous aimerions avoir votre avis en commentaire.x
()
x