Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

16/02/2019

85 étrangers éxécutés de sang froid par les rebelles


   International (LVO) : En Libye, les rebelles armés ont fusillé à Misurata, dans une exécution de sang-froid, environ 85 citoyens étrangers accusés d’être des mercenaires étrangers au service de Gheddafi (Kadhafi). Parmi les victimes se trouvent 12 ressortissants Serbes, 9 Croates, 11 Ukrainiens et 10 Colombiens, les autres n’ont pas encore été identifiés, mais il se pourrait qu’ils soient des ressortissants Bosniaques.

  L’information a été rendu publique par le quotidien de Zagreb "Vecernji list", citant comme sources des membres modérés proches des rebelles qui affirment qu’il sagissait d’un groupe de “sous-traitants étrangers” qui assuraient la sécurité d’un bâtiment du centre ville.

   “Celui qui n’est pas mort au combat est exécuté sur place. Une balle en pleine tête et adieu pour toujours. Ce sont des assassins, ils ne sont pas soldats mais des gens sans pitié, ils tuent pour de l’argent", a affirmé un des rebelles. “Les mercenaires”, selon les mêmes sources, ont été capturés a Tripoli et transféré dans une autre ville, dans une prison de Benghazi, où ils attendent leur soi-disant procès. D’autres sont encore libres, ils ont fuit et se cachent à Sirte, Bani Valid et Sabha, précise le "Vecernji list" en citant les propos d’un commandant Modéré membre des rebelles.

   Le Ministère des Affaires Étrangers serbes qui ne dispose d’aucune information sur ces exécutions, en ayant appris la nouvelle dans les journaux a ordonné que l’information soit vérifiée. "En ce qui concerne les cinq citoyens serbes qui sont en prison à Zlintan, nous sommes en contact avec eux et ils se portent bien, et nous sommes en train de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour les libérer", a dit le Ministère par la voix de Ivica Dacic, Ministre de l’Intérieur de Serbie. Il a déclaré que "le Ministère de l’Intérieur n’a aucun renseignement au sujet de l’exactitude des affirmations selon lesquelles ont été fusillés un grand groupe de mercenaires dont 12 Serbes". Il confirme en outre que, si de telles affirmations se révélassent exactes, l’État de Serbie ne peut pas être tenu responsable de quelque manière que ce soit à cause du fait qu’ils ont participés au conflit qui a lieu sur le territoire libyen.

   La nouvelle de l’exécution des 12 mercenaires de Serbie, selon le quotidien de Sarajevo "Dnevni avaz" n’a pas surpris les analystes et les experts qui sont en train de suivre le cas et qui affirment que les mercenaires balkaniques sont présents partout ou il y a la guerre. "Nos mercenaires sont sans aucun doute présents en Libye, de la même manière qu’ils se trouvent en République Centrafricaine. Nous savons que quelques-uns sont en Egypte, au Yemen, en Asie", a dit l’analyste militaire Ljubodrag Stojadinovic.

   Amnesty International a déclaré que les deux parties du conflit libyen ont commis des crimes de guerre, et a averti que si l’ordre n’était pas rétabli, la violence pourrait augmenter.

 

22h00 :

Le CNT à Vecernji List: “Les hommes politiques croates financés par Gheddafi seront poursuivi à Lahey"

   International : Croatie / Zagreb (LVO) : Après le choc de la publication de la nouvelle selon laquelle des rebelles modérée disent avoir fusillé tous les mercenaires capturés, et que parmi ceux-ci 9 étaient croates, "le quotidien Vecernji list" a reçu de nouvelles informations sur l’évènement. Mohamed al-Alagy, Ministre de la Justice et membre du Conseil national provisoire libyen (CNT), dans une interview exclusive pour le quotidien Croate, a confirmé que les rebelles ont capturé un certain nombre de Croates qui combattaient pour les loyalistes de Gheddafi. Il a en outre confirmé, qu’ils ont retrouvé des documents dans le bâtiment des Services d’intelligence de Gheddafi qui montrent que beaucoup d’hommes politiques étrangers dont quelques-uns provenant de Croatie, de Serbie et de Bosnie Herzégovine, ont été financés par le Guide, et a annoncé qu’ils seront accusés devant la Cour de Justice Internationale. Selon ses propres mots, le Ministre al-Alagy dit que "Les mercenaires de ces pays, ont fait un grand mal à la Libye."

    À la question des journalistes demandant au Ministre al-Alagy s’il pouvait dire où se trouvent les ressortissants Croates et combien d’entre eux se trouvent en Libye, il a affirmé, que “pour le moment, il y a 19 ressortissants Croates" qu’il a personnellement visité. "Tous se portent bien et ils ne manquent de rien. Nous les traitons dans le respect de la convention internationale, ils ont assez de nourriture et de boissons, et même s’ils sont mercenaires, ils reçoivent tout ce qu’ils demandent. Ils ont été visités par la Croix Rouge et ils n’ont pas manifesté de plainte au sujet de leur traitement. La plus grande partie d’entre eux a été arrêtée avec des armes en main, en soutenant qu’ils sont ouvriers, mais nous continuerons à les interroger parce que nous sommes sûrs qu’ils sont des tireurs d’élite qui ont travaillé pour Gheddafi", a il dit le ministre al-Alagy.

   À la question où les ressortissants Croates avaient été arrêtés, le Ministre al-Alagy a dit que “tous ont été arrêtés à Tripoli”, et il a ajouté que “tous sont entrés à Tripoli après le 17 février, en grand nombre, avec des papiers en règle et utilisant des trajets différents. Tout ce qui peut être dit pour le moment est que tous ont été soumis à une autre enquête et s’il était prouvé qu’ils tuaient le peuple libyen, ils seront jugés comme criminels de guerre”. À la question si le CNT a contacté le gouvernement croate, le ministre al-Alagy a dit ne pas avoir un quelconque contact avec Zagreb. "Ils ont peut-être contacté le Ministère des Affaires Étrangers, mais je n’ai pas de renseignements à ce propos et je ne peux pas confirmer avec certitude s’ils ont contacté quelqu’un."

   Les journalistes du "Vecernji list" ont demandé pourquoi il a été permis seulement à la Croix Rouge de visiter les Croates arrêtés, et pourquoi cela n’a pas aussi été permis aux journalistes, al-Alagyja a brievement répondu que “pour le moment, ils ne peuvent parler avec personne parce qu’ils font l’objet d’une enquête”. Même si leur discussion a été très brève, les journalistes du Vecernji list ont eu un entretien avec le Président du Conseil national libyen Abdul Jalil Mustafa, qui à la fin il a dit aux journalistes que des “documents ont été trouvés qui prouvent un rapport étroit entre les politiques croates, serbes et bosniaques et Gheddafi qui a financé beaucoup de partis et hommes politique de l’ancienne Yougoslavie."

   Il a aussi dit qu’il sont en train de rechercher les circonstances liées à de telles coopérations et financements. "Gheddafi a financé des terroristes et des hommes politique mercenaires qui ont travaillé pour lui. Je ne mentionnerai pas leurs noms, mais vous savez très bien qui étaient ces hommes politique de Croatie et de Serbie qui le défendaient et ils l’appuyaient pendant qu’il tuait son propre peuple. Les documents sont dans un endroit sûre, et nous demanderons à la Cour internationale de punir tous ceux qui ont pris l’argent du peuple libyen pour en tirer un profit personnel. Ne vous inquiétez pas, nous ouvrirons très bientôt le Vase de Pandore et, je croie, que beaucoup d’hommes politique auront honte", a conclu le Ministre de la Justice et membre du Conseil national libyen provisoire, Mohamed al-Alagy.

A lire aussi
2000 chefs de tribus libyennes jurent fidélité à M. Kadhafi
Mots clefs :  2000 chefs de tribus, Libye, Kadhafi, unité nationale, paix, Martyres, USA, mort de ben laden, opération psychologique, manipulation, média mensonges.    Tripoli (LVO) : Pendant que l'opération psychologique américano ...
Lire la suite...
Communiqué de LVO: Séchez vos larmes et continuez la lutte, celui qu’on vous a montré n’était pas Mouammar Al-Kadhafi.
Communiqué de LVO: Séchez vos larmes et continuez la lutte, celui qu'on vous a montré n'était pas Mouammar Al-Kadhafi.    International (LVO) : Selon des rapports qui viennent de nous parvenir, le ...
Lire la suite...
Damas sous contrôle, l’armée syrienne reprend les passages frontaliers
Le plus frappant dans la couverture des évènements de ce vendredi a sans doute été la nature de la manipulation médiatique menée contre le pouvoir syrien. Ayant escorté l’insurrection syrienne ...
Lire la suite...
Le silence médiatique sur la Côte d’Ivoire n’est pas le silence de la paix, mais celui de la Terreur !
Non à l’occupation de la Côte d’Ivoire par la France ! « Tant que les lions n’auront pas leur propre historien, les histoires de chasse tourneront toujours à l’avantage des chasseurs » Dans ses ...
Lire la suite...
Le 14 février, les libyens décrochent le drapeau du CNT-OTAN et hissent le Drapeau Vert National (Vidéo)
International (LVO) : Libyafreepress a publié un rapport selon lequel des snipers de la Résistance Verte du bataillon “Elsakr Elawhed” ont neutralisé deux mercenaires de l'OTAN près de la Mosquée ...
Lire la suite...
DUBAI - L'Arabie saoudite achemine, via la Jordanie, du matériel militaire pour équiper l'Armée syrienne libre (ASL), composée de militaires dissidents, a annoncé samedi à l'AFP un diplomate arabe. Dans une ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [20-10-2011]
KADHAFI EST BIEN VIVANT ET IL DIRIGE TOUJOURS LA RESISTANCE LES FORCES DE DÉFENSE LIBYENNES ANNONCENT LA PROCHAINE PHASE DE LA RÉSISTANCE ...
Lire la suite...
L’ingérence occidentale en Syrie en panne d’option crédible à court terme
 Le 24 février s'est tenue à Tunis la conférence des "Amis de la Syrie" réunissant 70 pays, y compris l'Inde, qui a décidé d'y assister après avoir reçu une aide ...
Lire la suite...
Les habitants de Benghazi, Syrte, Tobrouk, Misurata, se ralient à Kadhafi
Les habitants des villes de Benghazi, El-Beida , Syrte, Misurata et Tobrouk témoignent leur totale soutien et ralliement avec le leader de la Révolution. Des images de bombardements de Bab Al-Azizia par ...
Lire la suite...
Qui est derrière les attentats en Algérie ?
Qui est derrière les attentats en Algérie ? De nombreux algériens, y compris des observateurs avertis, pensent que les groupes du GSPC sont manipules par des clans du régime.D’autres, moins ...
Lire la suite...
2000 chefs de tribus libyennes jurent fidélité à
Communiqué de LVO: Séchez vos larmes et continuez
Damas sous contrôle, l’armée syrienne reprend les passages
Le silence médiatique sur la Côte d’Ivoire n’est
Le 14 février, les libyens décrochent le drapeau
Syrie: l’Arabie « saoudite » envoie du matériel militaire aux
Nouvelles de Libye [20-10-2011]
L’ingérence occidentale en Syrie en panne d’option crédible
Les habitants de Benghazi, Syrte, Tobrouk, Misurata, se
Qui est derrière les attentats en Algérie ?

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Plus d’histoires deAfrique

About