Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

23/04/2019

Belgique : Les pensions choquantes des collabos


En 1997, le sénateur et avocat anversois Erdman (SP.A) avait déjà remué ciel et terre pour que l’on investigue à ce propos.

Rendons à César ou plutôt à Fred ce qui lui revient En 1997, le sénateur et avocat anversois Erdman (SP.A) avait déjà remué ciel et terre pour que l’on investigue à propos d’une drôle d’assertion qui voulait que 324 collaborateurs belges purs « Troisième Reich » recevaient une pension de la République allemande, mais la volonté politique n’y était pas. Comme on lira ci-dessous, il s’agissait apparemment encore d’une sous-estimation.

On ose espérer que cette fois, le monde politique n’éludera pas le débat face à la découverte d’Alvin De Coninck, fils d’un ancien résistant, qui, menant une recherche sur le dossier des pensions des travailleurs forcés, est allé de surprise en surprise. Cet habitant d’Hoegaarden, qui s’intéresse de près aux travaux du Centre guerre et sociétés contemporaines et à l’histoire de la Seconde Guerre en général, mû par une piété filiale, a pu établir que l’Allemagne contemporaine paie en fait encore les pensions de près de 2 500 collaborateurs belges du Reich (ou en tout cas de leurs veuves).

« Que les anciens soldats qui avaient porté l’uniforme sous le Reich recevaient une pension de l’Allemagne démocratique n’était pas choquant en soi, explique Alvin De Coninck. En fait, en redevenant démocratique, la République fédérale allemande devait assurer la continuité de l’Etat et elle a repris les devoirs de l’Allemagne d’Hitler. Lors de la proclamation d’indépendance des Etats baltes, il y a un peu plus de 20 ans, quelque 100 000 anciens collaborateurs militaires de l’Etat nazi se sont à leur tour adressés aux autorités allemandes pour réclamer elles aussi une pension ». Il se fait que ceux-ci sont venus s’ajouter aux 900 000 personnes bénéficiant déjà d’une telle gratification.

Il y a deux ans, les autorités allemandes, contraintes elles aussi de faire des économies, ont lancé un débat sur ces indemnités qui pèsent toujours sur le budget. Une situation qui devenait peu à peu intenable et c’est ce qui a amené les autorités à vouloir taxer toutes les pensions de guerre à 17 % avec une rétroactivité de 5 ans.

C’est là que le bât blessa : si les pensions sont tout naturellement une compétence fédérale, les impôts à leur sujet relèvent des Länder. Mais outre-Rhin, la protection de la vie privée n’est pas un vain mot et faute d’échange d’informations, il était très difficile d’établir si une pension concernait des victimes du nazisme – comme les travailleurs forcés – ou plutôt des bourreaux. Selon les recherches d’Alvin De Coninck, il apparaît que 13 500 anciens travailleurs forcés (ou leurs veuves) perçoivent encore une petite pension mais c’est aussi le cas de 2500 collaborateurs (ou de leurs veuves) qui ont servi sous le Reich.

Retour au dernier épisode connu : en novembre 2011, suite à l’émotion suscitée par l’imposition des anciens travailleurs forcés, les autorités allemandes ont finalement fait voter un amendement afin d’exempter les victimes du nazisme de cet impôt.

« Le problème », poursuit Alvin De Coninck, « fut que l’administration allemande des impôts ne peut avoir connaissance des noms de ceux qui étaient des victimes. Qui plus est, il y a une divergence d’interprétation entre les critères de victimes du régime national-socialiste et le statut international des déportés. Chez nous en Belgique, ce statut fut reconnu dès 1953 mais ils ne le fut pas nécessairement par l’Allemagne à cette époque. J’ajouterai qu’en 1994, il y a encore eu une période de six mois pour demander ce statut mais l’on n’a guère fait de publicité autour de cette possibilité ».

Alvin De Coninck n’a certainement pas travaillé à l’aveugle : afin d’obtenir les informations les plus pointues possibles, il s’est adressé à des parlementaires de « Die Linke » qui ont fait des interpellations au gouvernement allemand au Bundestag. Son travail d’investigation ne restera pas sans lendemain : il devrait le publier prochainement au Ceges.

Christian Laporte La Libre Belgique 

A lire aussi
Memorandum d’anciens du renseignement à Obama :  » La Syrie est-elle un piège ? »
Veteran Intelligence Professionals for Sanity Malgré le "haut degré de confiance" de l’Administration américaine sur la responsabilité du régime syrien sur l’attaque chimique du 21 août, une douzaine d’anciens militaires et ...
Lire la suite...
Le front al-Nosrat contre le front islamique
De plus en plus de mesures prises par la milice d’Al-Qaïda œuvrant en Syrie, le front al-Nosrat laissent deviner qu’elle compte y annoncer son émirat islamique. Et de plus en plus ...
Lire la suite...
Film documentaire - 52 minutes

 

Une rétrospective de la vie et de l'œuvre de Roger Garaudy (1913-2012), l'homme qui a brisé les frontières idéologiques artificielles du XX° siècle, et redonné une perspective commune aux mondes chrétien et musulman en les unissant contre le mensonge sioniste et impérial américain.
Il s'agit d'un documentaire de 52 minutes, une rétrospective de la vie et de l'oeuvre du philosophe français Roger Garaudy (1913-2012), auteur du livre bien connu des révisionnistes "Les mythes ...
Lire la suite...
Algérie : Douze terroristes abattus par les braves hommes de l’Armée Nationale populaire
International (LVO) : Vendredi 22 et samedi 23 février 2013, de nouvelles opérations couronnées de succès, menées par les braves hommes de l Défense Nationale de la République Démocratique et ...
Lire la suite...
Radio Kanal K : Smaïn Bédrouni : « L’Afrique sait que le Conseil Nationale de Transition en Libye est une supercherie politique »
Fenêtre sur l'Afrique du 27 août 2011 sur Radio kanal k en Suisse a été consacrée à la crise en Libye et à l'actualité politique au Togo Invités : Libye : Smaïn Bédrouni, chercheur, Journaliste ...
Lire la suite...
Les crimes de l'OTAN en Libye 24/09/11,
Etats-Unis d'Afrique (LVO) : Le 22 Septembre, 70 femmes et enfants innocents ont été tués à l'intérieur d'une école à Syrte selon de nouveaux rapports. Les familles utilisaient cette école ...
Lire la suite...
Discours du Dr Moussa Ibrahim sur Arrai TV [01/10/2011]
   International (LVO) : Le porte parole du gouvernement officiel de la Libye, le Dr Moussa Ibrahim, a accordé un entretien téléphonique à la chaine d'information syrienne, Arrai TV,  lors duquel, ...
Lire la suite...
Le Québec adopte un projet de loi fasciste !
Serge CHARBONNEAU Le Québec est-il en train de basculer dans la dictature ? Cette question se fait de plus en plus de circonstances ! Depuis ce soir (18 mai), on peut de moins ...
Lire la suite...
Interpol : Affaire : Fiche rouge Assadi GADDAFI
   Monsieur le Secrétaire Général,    En ma qualité d’avocat de la Jamahiriya arabe libyenne, j’entends répliquer, d’une part, à la publication de la fiche rouge délivrée par votre organisation à ...
Lire la suite...
Le Livre vert s'inscrit dans le cadre de la générosité de l'Islam (comme également indiqué par Mouammar), mais il est offert à tous, les non-musulmans inclus, car il met les gens au pouvoir.
Le Livre Vert fait partie de la générosité de l’Islam (comme cela a également été indiqué par Mouammar ), mais il est offert à tous, les non-musulmans inclus, car il ...
Lire la suite...
Memorandum d’anciens du renseignement à Obama :  »
Le front al-Nosrat contre le front islamique
Sortie du film « Limpide dans la noirceur du
Algérie : Douze terroristes abattus par les braves
Radio Kanal K : Smaïn Bédrouni : «
Les crimes de l'OTAN en Libye 24/09/11,
Discours du Dr Moussa Ibrahim sur Arrai TV
Le Québec adopte un projet de loi fasciste
Interpol : Affaire : Fiche rouge Assadi GADDAFI
Mouammar Kadhafi: un vrai musulman

Mots clés: , , , , , , , , ,

Plus d’histoires deEurope

About LVO