Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

21/02/2018

Irak: Les forces irakiennes libèrent Mossoul


Les forces irakiennes ont repris environ les deux-tiers de l’est de Mossoul aux takfiristes de Daech  depuis le début de leur offensive le 17 octobre, a indiqué un chef d’une force d’élite  dimanche.

« A l’est de Mossoul (…) plus de 60% » des secteurs ont été repris aux jihadistes, a indiqué à l’AFP le général Abdelwahab al-Saadi, l’un des chefs des forces d’élite du contre-terrorisme (CTS), à son QG de Basakhra, au sud-est de la deuxième ville d’Irak.

Une source militaire irakienne a confirmé que les forces de réaction rapide ont libéré de nouveaux quartiers à Mossoul  et ont levé le drapeau irakien sur les bâtiments, a rapporté la chaine satellitaire iranienne arabophone alAlam.

Le Commandant des Opérations de Ninive, le Général Abdel Amir Rachid Yarallah  a souligné que  » des unités des Forces de Réaction Rapide , accompagnées des Forces de la Police Fédérale ont libérés les quartiers de Younis, de Sabawi et Jaffa et ont hissé le Drapeau irakien sur les bâtiments après avoir infligé à l’ennemi des pertes en vie humaine et en équipement militaire. « Nos forces contrôlent la route 60 du  sud-est de Mossoul « .

Le général Yarallah a annoncé qu’ »une unité de l’armée irakienne avait libéré le village d’al-Arkoub et hissé le drapeau irakien sur les toits des bâtiments ».

Le CTS est le fer de lance de l’offensive des forces irakiennes lancée le 17 octobre pour reprendre Mossoul. Ses soldats à la discipline de fer et surentraînés ont été les premiers à entrer dans la ville début novembre, infligeant un revers de taille à l’EI qui occupe la métropole depuis juin 2014.

Mais les takfiristes opposent une résistance acharnée et contrôlent toujours l’intégralité des quartiers ouest de Mossoul. En outre, la progression de la police et de l’armée et l’appui aérien de la coalition internationale sont freinés par la présence de centaines de milliers de civils, les voitures piégées et les tireurs embusqués de l’EI.

Le ministère irakien de la Défense a affirmé que deux voitures piégées et deux lance-mortiers appartenant aux terroristes avaient été détruits dans le village d’al-Arkoub et un nombre d’éléments takfiristes avaient péri.

De même, trois véhicules et trois bulldozers ont été détruits sur l’axe septentrional de Mossoul et plus de 55 terroristes ont été tués.

Un dépôt d’armes et de munitions a été anéanti sur l’axe oriental de Mossoul.

Par ailleurs, lors d’affrontements opposant l’armée irakienne aux éléments takfiristes, 45 terroristes armés ont été tués.

La police fédérale irakienne a également détruit sept voitures piégées sur l’axe méridional de la rive ouest de la ville, avant de tuer 86 daechistes armés. Elle avait déjà tué 28 autres takfiristes dans le même endroit.

Selon une autre dépêche en provenance de l’Irak, les forces populaires épaulées par la police fédérale irakienne à l’ouest de Mossoul, ont réussi à libérer le village de Shukran après avoir éliminé un grand nombre de terroristes.

Najaf en deuil

Au moins sept personnes ont été tuées et quinze blessées dimanche dans une attaque contre un barrage de la police irakienne au sud de la ville de Najaf, revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), selon des responsables.

Il s’agit de la deuxième attaque revendiquée par l’EI en Irak en 24 heures. Samedi à Bagdad, un double attentat suicide commis sur un marché bondé a fait 27 morts et des dizaines de blessés.

Selon le ministère de l’Intérieur, trois assaillants portant des vestes explosives à bord d’une voiture piégée ont attaqué un barrage de police près de la ville de Qadissiyah. En arrivant au barrage, ils ont ouvert le feu, mais « les forces de sécurité ont répliqué, tuant les tireurs et faisant exploser la voiture piégée ».

« Ils comptaient se rendre à Najaf pour se faire exploser », a affirmé Saad Maan, le porte-parole du ministère dans un communiqué.

Qadissiyah est située à environ 70 km au sud de Najaf, la ville sainte chiite du centre irakien où se trouve le mausolée de l’imam Ali.

« Il y a sept morts, dont cinq policiers, et 15 blessés », a indiqué Saad Maan. Le général Qais al-Rahaima, chef de l’armée pour le centre de l’Irak, a avancé un bilan de sept morts, dont 4 policiers, et onze blessés.

L’attaque a été revendiquée dans un communiqué par le groupe takfiriste-wahhabite-terroriste Daech.

Source: Médias 

A lire aussi
Le patriarche copte d’Egypte Chenouda III est mort
Un grand, très grand bonhomme : un exemple à suivre pour tous les patriarches chrétiens ! Sa seigneurie Chénouda III s'est toujours opposé aux sionistes et avait même interdit à ses ...
Lire la suite...
Mohamed Merah n'était pas le tueur
Vidéo :"Mohamed Merah n'est pas le tueur". Toulouse (LVO) : "Martine a été entendue par la police, elle a décrit le tueur. Selon elle, il portait une marque , un tatouage ...
Lire la suite...
Le drapeau vert flotte sur Benghazi
   Kadhafi : “Le gouvernement populaire ne peut être vaincu !”    International (LVO) : Ce soir, la télévision NSNBC a diffusé des rapports confirmant ce que nous vous disions il y ...
Lire la suite...
Nouvelles de la résistance libyenne – [04-11-1011]
            ILS REVIENNENT Attaque contre les rebelles à Tadjourah à Tripoli    D'après les nouvelles de Zengtena, une maison de Tadjoura, servant de camp pour un bataillon de rebelles, a été soufflé ...
Lire la suite...
« Êtes-vous un homme normal monsieur Hollande ?  » par Philippe Bouvard
Deuxième LETTRE de PHILIPPE BOUVARD à FRANÇOIS HOLLANDE Je n’ai jamais fréquenté de paradis fiscaux. On chercherait en vain la plus petite niche chez moi depuis que j’ai cessé d’avoir des ...
Lire la suite...
La Chancelière allemande, une novice de choix en stratégie politique
La Chancelière allemande, une novice de choix en matière de stratégie politique et de diplomatie La chancelière allemande Angela MEKEL a défié la Russie en franchissant le RUBICON par une déclaration sulfureuse, loin ...
Lire la suite...
LES VRAIES RAISONS DE LA GUERRE EN LIBYE
Jean-Paul Pougala   (*) Jean-Paul Pougala est un Ecrivain Camerounais, Directeur de l’Institut d’Etudes Géostratégiques et Professeur de Sociologie et de Géopolitique à la Geneva School of Diplomacy de Genève en ...
Lire la suite...
Belgique : Les pensions choquantes des collabos
En 1997, le sénateur et avocat anversois Erdman (SP.A) avait déjà remué ciel et terre pour que l’on investigue à ce propos. Rendons à César ou plutôt à Fred ce qui ...
Lire la suite...
Nos sincères Condoléances Trois petits enfants dormants entre les bras d’un jeune oncle pacifique vêtu de Djellaba. Signalés au commandement de l’OTAN l’ordre des les abattre est revenu ferme : "Illuminez-les. Aucun ...
Lire la suite...
Merci à monsieur Asselineau pour avoir dit la vérité sur le « terrorisme islamiste en Europe » – (VIDEO)
Internet (LVO) : Le site internet "vive la révolution" a publié une vidéo comportant une séquence surprenante. Monsieur François ASSELINEAU, Président de l’UPR, Candidat censuré des présidentielles 2012, révèle la ...
Lire la suite...
Le patriarche copte d’Egypte Chenouda III est mort
La plus sale campagne présidentielle de l’histoire de
Le drapeau vert flotte sur Benghazi
Nouvelles de la résistance libyenne – [04-11-1011]
« Êtes-vous un homme normal monsieur Hollande ?  »
La Chancelière allemande, une novice de choix en
LES VRAIES RAISONS DE LA GUERRE EN LIBYE
Belgique : Les pensions choquantes des collabos
Condoléances au Peuple Libyen
Merci à monsieur Asselineau pour avoir dit la

Plus d’histoires deIrak

About LVO