Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

18/10/2018

Irak: Les forces irakiennes libèrent Mossoul


Les forces irakiennes ont repris environ les deux-tiers de l’est de Mossoul aux takfiristes de Daech  depuis le début de leur offensive le 17 octobre, a indiqué un chef d’une force d’élite  dimanche.

« A l’est de Mossoul (…) plus de 60% » des secteurs ont été repris aux jihadistes, a indiqué à l’AFP le général Abdelwahab al-Saadi, l’un des chefs des forces d’élite du contre-terrorisme (CTS), à son QG de Basakhra, au sud-est de la deuxième ville d’Irak.

Une source militaire irakienne a confirmé que les forces de réaction rapide ont libéré de nouveaux quartiers à Mossoul  et ont levé le drapeau irakien sur les bâtiments, a rapporté la chaine satellitaire iranienne arabophone alAlam.

Le Commandant des Opérations de Ninive, le Général Abdel Amir Rachid Yarallah  a souligné que  » des unités des Forces de Réaction Rapide , accompagnées des Forces de la Police Fédérale ont libérés les quartiers de Younis, de Sabawi et Jaffa et ont hissé le Drapeau irakien sur les bâtiments après avoir infligé à l’ennemi des pertes en vie humaine et en équipement militaire. « Nos forces contrôlent la route 60 du  sud-est de Mossoul « .

Le général Yarallah a annoncé qu’ »une unité de l’armée irakienne avait libéré le village d’al-Arkoub et hissé le drapeau irakien sur les toits des bâtiments ».

Le CTS est le fer de lance de l’offensive des forces irakiennes lancée le 17 octobre pour reprendre Mossoul. Ses soldats à la discipline de fer et surentraînés ont été les premiers à entrer dans la ville début novembre, infligeant un revers de taille à l’EI qui occupe la métropole depuis juin 2014.

Mais les takfiristes opposent une résistance acharnée et contrôlent toujours l’intégralité des quartiers ouest de Mossoul. En outre, la progression de la police et de l’armée et l’appui aérien de la coalition internationale sont freinés par la présence de centaines de milliers de civils, les voitures piégées et les tireurs embusqués de l’EI.

Le ministère irakien de la Défense a affirmé que deux voitures piégées et deux lance-mortiers appartenant aux terroristes avaient été détruits dans le village d’al-Arkoub et un nombre d’éléments takfiristes avaient péri.

De même, trois véhicules et trois bulldozers ont été détruits sur l’axe septentrional de Mossoul et plus de 55 terroristes ont été tués.

Un dépôt d’armes et de munitions a été anéanti sur l’axe oriental de Mossoul.

Par ailleurs, lors d’affrontements opposant l’armée irakienne aux éléments takfiristes, 45 terroristes armés ont été tués.

La police fédérale irakienne a également détruit sept voitures piégées sur l’axe méridional de la rive ouest de la ville, avant de tuer 86 daechistes armés. Elle avait déjà tué 28 autres takfiristes dans le même endroit.

Selon une autre dépêche en provenance de l’Irak, les forces populaires épaulées par la police fédérale irakienne à l’ouest de Mossoul, ont réussi à libérer le village de Shukran après avoir éliminé un grand nombre de terroristes.

Najaf en deuil

Au moins sept personnes ont été tuées et quinze blessées dimanche dans une attaque contre un barrage de la police irakienne au sud de la ville de Najaf, revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), selon des responsables.

Il s’agit de la deuxième attaque revendiquée par l’EI en Irak en 24 heures. Samedi à Bagdad, un double attentat suicide commis sur un marché bondé a fait 27 morts et des dizaines de blessés.

Selon le ministère de l’Intérieur, trois assaillants portant des vestes explosives à bord d’une voiture piégée ont attaqué un barrage de police près de la ville de Qadissiyah. En arrivant au barrage, ils ont ouvert le feu, mais « les forces de sécurité ont répliqué, tuant les tireurs et faisant exploser la voiture piégée ».

« Ils comptaient se rendre à Najaf pour se faire exploser », a affirmé Saad Maan, le porte-parole du ministère dans un communiqué.

Qadissiyah est située à environ 70 km au sud de Najaf, la ville sainte chiite du centre irakien où se trouve le mausolée de l’imam Ali.

« Il y a sept morts, dont cinq policiers, et 15 blessés », a indiqué Saad Maan. Le général Qais al-Rahaima, chef de l’armée pour le centre de l’Irak, a avancé un bilan de sept morts, dont 4 policiers, et onze blessés.

L’attaque a été revendiquée dans un communiqué par le groupe takfiriste-wahhabite-terroriste Daech.

Source: Médias 

A lire aussi
Armes chimiques en Syrie : ils menacent de gazer les alaouites (Vidéo)
Un diplomate étranger résident en Syrie a assuré pour le site Arabs-Press que l’équilibre des forces dans ce pays n’a pas encore été altéré. Ce qui a changé d’après lui ...
Lire la suite...
Un million de dirhams pour tout cheikh saoudien qui accepte d’aller en Syrie!
La participation de jeunes saoudiens dans le conflit syrien provoque une polémique dans les rangs des penseurs et des journalistes du pays. Un million de dirhams au cheikh qui accepte d’aller ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [08-10-2011]
Le commandant des rebelles Azet Bouhajar tué par les combattants de la résistance ...
Lire la suite...
George Galloway, ex-député britannique, dénonce les manoeuvres de l’entité sioniste !
George Galloway, ex-député britanniqueGeorge Galloway, ex-député britannique, dénonce les manoeuvres de l’entité sioniste ! L’ex-député britannique et penseur politique George Galloway, a déclaré au cours d’un entretien avec le site internet d’information ...
Lire la suite...
Tentative d’assassinat contre le Dr Oumar Mariko
L’ALNEF dénonce la tentative d’assassinat du Dr Oumar Mariko et exige une enquête indépendante du gouvernement Malien   27 February 2012 Le Réseau de la Gauche Africaine (ALNEF) a appris avec stupeur la ...
Lire la suite...
Par Ahmed Halfaoui Le peuple syrien a peur pour son pays, pour lui-même et pour ses enfants. Il a d'autant plus peur qu'il  voit ce que sont devenus l'Irak et la ...
Lire la suite...
Combien nous coûte l’Otan de la « défense intelligente » (Il Manifesto)
Tommaso DI FRANCESCO, Manlio DINUCCI Les 21-22 mai se tient à Chicago le Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Otan. Parmi les diverse questions à l’ordre du jour, de ...
Lire la suite...
Documentaire de l’Entv sur la fosse commune d’Amgala au Sahara occidental Une nouvelle pièce à charge contre le Maroc
Des preuves palpables et des témoignages accablants sur l’identification d’une partie, quoique infime, de disparus sahraouis, victimes des massacres perpétrés, en 1976, par l’armée d’occupation marocaine, dans le sillage de ...
Lire la suite...
Journal de Syrie 21.8.2013, Recours à l’arme chimique allégations infondées
Sarin: "Un « travail grossier » de l'opposition syrienne?", par Andreï Fedyachine IRIB- La Russie a déclaré que, selon les informations qui sont à sa disposition, les armes chimiques employées le ...
Lire la suite...
Grenoble, plainte contre X pour tentative d’empoisonnement
Grenoble, plainte contre X pour tentative d’empoisonnement : mode d’emploi militant pour une action multipolaire de résistance civile aux vaccins-poisonsCommuniqué militant de : Christian Cotten, Dr Marc Vercoutère, Frédéric Morin, Smaïn Bedrouni, ...
Lire la suite...
Armes chimiques en Syrie : ils menacent de
Un million de dirhams pour tout cheikh saoudien
Nouvelles de Libye [08-10-2011]
George Galloway, ex-député britannique, dénonce les manoeuvres de
Tentative d’assassinat contre le Dr Oumar Mariko
Syrie : les médias ont leur propre peuple
Combien nous coûte l’Otan de la « défense
Documentaire de l’Entv sur la fosse commune d’Amgala
Journal de Syrie 21.8.2013, Recours à l’arme chimique
Grenoble, plainte contre X pour tentative d’empoisonnement

Plus d’histoires deIrak

About LVO