Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

15/06/2019

Nouvelles de Libye 27 Aout 2011


                                                           Deux helicopteres de l’OTAN abattus en Libye.
                                                           Une aide humanitaire un peu spéciale pour la Libye.
                                                           
Informations de la frontière Tuniso-libyenne.
                                                           Les "rats" ne contrôlent pas Tripoli.
                                                           Un colonel des troupes des rebelles tué à Ajdabiya.

Les bombardiers de l’OTAN poursuivent leurs crimes en Libye

Bonsoir
Nous avons appris que la ville de Syrte, connaît depuis hier soir une série de bombardements sans discernement par les avions de l’OTAN. Selon l’éditeur-web "True about Libya", il y a 390 morts (vendredi 26 août 2011).

Cet après-midi, la chaîne de télévision Alrai, a confirmé ce chiffre, relatif au nombre de morts et ces bombardements massifs dont la population civile est victime. La situation humanitaire est toujours catastrophique. Il n’y a ni l’eau potable, ni l électricité depuis plus d’une semaine. Ainsi une crise alimentaire et un calvaire sur le plan de la santé existent après la destruction totale des stocks d’alimentation et des médicaments par les avions de l’OTAN. Khamis

28 août 2011 à 08 h 00

Rétablissement des contacts avec Tripoli 28 Aout 2011 à  07 h 44 : Alors que nous sommes en plein mois sacré de Ramadan, en Afrique, et en plein été, cela fait trois jours que Tripoli est sans eau. Selon les informations de plusieurs témoins qui nous rapportent tous la même chose, l’eau pour Tripoli vient de la montagne Al-hsawana et ils n’y avait là-bas aucune électricité pendant plusieurs jours. Lorsque les rebelles ont attaqué le site de l’entreprise de distribution de l’eau, ils ont assassiné la moitié des employés de la Société parce qu’ils soutenaient les forces libyennes, ensuite ils ont coupé les vannes afin que l’eau n’arrive plus à Tripoli. Les combats se poursuivent toujours dans certaines zones de Tripoli.

Les médias ont montré une vidéo de BHL sur la Place Verte, mais les tripolitains n’ont pas eu vent ni écho de sa visite. Selon leur réaction, à l’annonce de sa visite, lui et Sarkozy ne sont pas du tout les bienvenus.

Un tripolitain nous dit par téléphone : "Les zones des rebelles sont tranquilles, mais beaucoup de personnes restent à la maison car ils ont peur de sortir. Est-ce que tu te sens tranquille de passer pour les tirs de gamins, qui ont entre 9 et 18 ans et qui sont armés jusqu’aux dents ! Ces gamins tirent tout le temps en l’air, pour jouer mais nous ne sommes pas des toys !"

Depuis 2 jours, il n’y avait ni électricité, ni téléphone portable. Le téléphone a été rétabli hier soir, l’électricité est revenu ce matin à 06 h 00.

11 h 00  – L’Emir du Qatar recrute des mercenaires français pour combattre contre la Libye.

Il nous a été rapporté hier par un ancien militaire du 2ème REP de l’armée française ce qui suit : "L’émir du Qatar en collaboration avec l’armée française et le ministère de la défense, recrutent en ce moment, d’anciens militaires du 2ème régiment étranger parachutiste. Ce recrutement est destiné officiellement à la sécurité rapprochée de personnalités en Libye, mais il leur a été signifié qu’ils devront se battre sur les différents fronts encore sous contrôle de l’armée libyenne. Vu les sommes d’argents importantes proposées par l’Emir du Qatar, notre informateur nous a indiqué qu’il y avait de nombreux anciens collègues, qui ont répondu favorablement à cette offre. Ils sont actuellement entrain de se préparer pour partir au début de cette semaine en Libye, non sans crainte, car beaucoup partent inquiets étant conscients qu’ils se battront face à des gens qui défendent leur famille, leur pays, et leur honneur."
Notre informateur un ancien du 2ème REP souhaite garder l’anonymat.
Nous présentons nos condoléances aux familles de ceux qui ont répondu favorablement à cette offre de l’Emir du Qatar, qui devrait selon nous, envoyer ses propres enfants, au lieu d’acheter, avec son argent, la vie des autres."

21 h 10  – Dernières nouvelles dramatiques de Tripoli par B.J.
Une famille de Tripoli revient aujourd’hui de Libye fuyant les combats par des petites routes de piste qui se trouvent dans la région frontalière arrivant à Ben Gardane Elle nous raconte les atrocités commisespar les rebelles à Tripoli à Zawiya ,à Sorman
D’abord il affirme que Tripoli est sous les mains des insurgés a 75%. Les habitants meurtris par la coupure d’eau et l’électricité et le gaz ne cherchent plus à résister mais surtout à assurer leurs besoin de vie quotidienne. Il n’ y a plus rien ..rien…rien, racontent ils, pas de pain, toutes les boulangeries sont fermées, toutes les épiceries également. Tout le monde a peur. L ‘odeur des cadavres dans chaque coin de rue est atroce. C’est incroyable ! La chasse a l’homme noir est permanente.
Des hommes gisaient en décomposition sous la chaleur. Beaucoup d’entre eux avaient les mains liées dans le dos, soit avec des menottes en plastique, soit avec de la corde. Presque toutes les victimes étaient des hommes noirs. Leurs corps avaient été jetés a chaque place dans Tripoli ou presque .

“Venez voir. Ce sont des noirs, des Africains recrutés par Kadhafi, des mercenaires,” criaient les insurgés pour montrer les corps tâchés de sang, certaines victimes envahies par les mouches.
 
D’autres cadavres se trouvaient sur les accotements gazonnés de deux grands ronds-points entre Bab-al-Azizia, le quartier général de Mouammar Kadhafi investi par les révolutionnaires ce weekend et Abou Salim, un quartier loyaliste qui a été le théâtre de trois jours de violence féroce. Il assure que ce quartier résiste encore.. Les combats de rue pour Abou Salim ont été particulièrement durs parce que les tireurs d’élite du régime ont prélevé un lourd tribut dans les rangs des combattants volontaires.

. La prison d’Abou Salim,, a vu ses portes grandes ouvertes par les révolutionnaires, permettant aux prisonniers de sortir, sauf les noirs.
. Mais la soif de vengeance est incroyable, et les morgues comme les hôpitaux ou les terrains de tueries dans la capitale libyenne en portent témoignage.
Le terrible avertissement formulé dans un récent discours de Kadhafi selon lequel la population de Tripoli serait persécutée par les révolutionnaires et que les femmes seraient violées chez elles est bien réel tout comme les affirmations semblables de Moussa Ibrahim.

Mais le nombre croissant d’hommes originaires d’Afrique subsaharienne tués par les rebelles – lynchés le plus souvent –
également dans la ville côtière de Zawiyah, le plus souvent contre des hommes d’origine subsaharienne qui, a-t-il été affirmé, étaient des travailleurs migrants.

C’est a cause des mensonges des médias, l’opposition a essayé de présenter le conflit comme étant mené par des patriotes Libyens contre des mercenaires recrutés par le dictateur. un point de vue différent est en train de prendre forme. Depuis le début du soulèvement en février dernier,Certaines des histoires avaient vite pris une tournure fantaisiste, ce sont des hommes noirs, très souvent des travailleurs migrants, qui payent de leur vie malheureusement après avoir été accusés d’être des mercenaires.
B.J.

22 h 30  Un colonel des troupes des rebelles a été tué à Ajdabiya par les résistants volontaires issus du peuple libyen assistés par l’armée libyenne.

La chaîne qatariote Aljazeera, qui est à l’origine de la propagande de guerre contre la Libye, a démenti l’information en disant qu’il est mort dans un accident de la route entre Brega et Ajdabiya.

En outre, 300 rebelles et mercenaires étrangers ont été tués à Tripoli, lors d’une attaque féroce, des habitants des quartiers populaires, de l’armée libyenne et des volontaires venus de diverses régions de Libye.

Al Arabiya TV 28/08/2011 : La Tribu Al Obeidate, celle d’Abdel Fateh Younes, ancien chef des troupes des rebelles et ex ministre de l’intérieur, menace le Conseil National de Transition (CNT) de se venger et de répondre avec force après la fin du mois de ramadan (30/08/2011) si l’enquête sur la mort d’Abdel Fateh Younes n’aboutit à rien. De plus, le Conseil National de Transition a récemment confirmé la présence d’Al Qaida parmi eux et en grand nombre, ce qui semble vouloir dire qu’il y a une volonté de faire porter la responsabilité de l’assassinat à ce Joker du nom d’"Al Qaida" que les services secrets occidentaux utilisent à chaque fois qu’ils en ont besoin.

23 h 48  – Nous venons à l’instant d’avoir Tripoli et on nous annonce que les rats de la CNT ne contrôlent pas la ville de Tripoli, ils ont du fuir de nombreux quartiers sous la féroce résistance des habitants, laissant derrière eux, saccages et désolation. 

Voici des images qui le prouvent : Tripoli aujourd’hui près du centre ville http://dai.ly/qfPetY , 

06 h 26  – Informations de la frontière Tuniso-libyenne.

De source certaine, de la police de frontière Tunisienne du poste frontière de dhiba dans le gouvernerat de Tataouine :
On a enregistré 805 personnes à la sortie vers la Libye contre 3 251 personnes à l’entrée en Tunisie.
L’autre poste frontière qui se trouve à Ras Jdir est encore fermeé ; il n’a enregistré aucun mouvement des deux côtés.
 

Les habitants de cette région frontalière témoignent.

Des combats font rages depuis 2 jours entre les forces pros kaddafi et les insurgés, à Regdaline et Jemil, deux localités situées près du poste frontières entre 13 et 18 km de Ras Jdir.
Dans la zone de Choucha à 5 km de ce poste, où se trouvent encore plus de 7 000 réfugiées de différentes nationalités Africaines ; la colère est très tendue à cause des informations qui leurs proviennent de Libye sur les massacres commis contre la communauté sub-saharienne, ce camps est totalement encerclé par l’armée Tunisienne .
B.J.

07 h 02 :   Une aide humanitaire un peu spéciale pour la Libye

Aide humanitaire pour Tripoli: aliments pour chats et chiens arrivés de Malte

Sujet: Conflit en Libye

Mots clés: Malte, Tripoli, Actualités, Société, aide humanitaire, Monde, animaux, Conflit en Libye
 
 

Photo: EPA
Imprimer l'article Recommander à un ami Ajouter au blog

Un navire avec une aide humanitaire en provenance de Malte a acheminé à Tripoli qui éprouve une pénurie de denrées alimentaires, plusieurs tonnes d’aliments pour chats et chiens, rapporte dimanche le correspondant de RIA Novosti.

Les sacs contenant les aliments pour chats et chiens ont été déchargés dans le port commercial de Tripoli samedi soir. Interrogés sur la destination de cette cargaison, les représentants des insurgés se sont abstenus de répondre. Toutefois, le correspondant de RIA Novosti à Tripoli affirme qu’il n’y a pas beaucoup de chiens circulant dans la ville.

Actuellement, les habitants de Tripoli éprouvent une grande pénurie de denrées alimentaires, les marchés et les magasins étant fermés.  Il n’y a que des boissons et des bonbons qui sont vendus dans de rares boutiques. Les habitants de Tripoli sont obligés de faire de longues randonnées pour se rendre aux marchés situés à l’extérieur de la ville. Malgré les prix qui se sont depuis longtemps envolés, les habitants sont obligés de faire de longues queues.

RIA Novosti

 

Libye – manifeste du Conseil Tribal Libyen Source

Alors que l’OTAN et ceux qui la soutiennent envisagent la fin du jeu, ils pourraient vouloir examiner certains extraits du manifeste du Conseil Tribal Libyen publié les 26 Juillet.
Parlant au nom des 2000 tribus de Libye, le Conseil a publié une déclaration signée par de nombreux chefs de tribus de l’Est de la Libye.

« Par cette lettre au sommet extraordinaire Africain, se réunissant à Addis Abebas, les notables des tribus de l’Est de la Grande Jamahiriya confirment leur total rejet de ce qui est appelé le Conseil de Transition à Benghazi qui n’a pas été nommé ni élu par les représentants des tribus mais plutôt imposé par l’OTAN. »

« Ce qui est appelé le Conseil de Transition de Benghazi nous a été imposé par l’OTAN et nous le rejetons complètement. Est-ce la démocratie d’imposer des personnes par la force des armes aux gens de Benghazi, beaucoup d’ente elles n’étant même pas Libyennes ou issues de tribus libyennes mais viennent de Tunisie et d’autres pays. »

« Le Conseil Tribal affirme sa totale coopération avec l’Union Africaine et ses suggestions visant à aider à empêcher l’agression contre le peuple libyen… »

« Le Conseil Tribal condamne l’agression croisée contre la Grande Jamahiriya exécutée par l’OTAN et les forces arabes régressives ce qui constitue une importante menace contre les civils libyens alors qu’ils continuent à les tuer alors que l’OTAN bombarde des cibles civiles… »

« Nous n’acceptons pas et nous n’accepterons pas d’autorité autre que celle que nous choisirons par notre volonté libre c’est-à-dire par le Congrès du Peuple et les Comités des Peuples et la direction populaire sociale, et nous nous opposerons par tous les moyens à disposition aux rebelles de l’OTAN et à leur massacre leur violence et leur mutilation des cadavres.

Nous avons l’intention de nous opposer par tous les moyens à disposition aux agresseurs croisés de l’OTAN et les laquais qu’ils ont choisis»

Selon un représentant du Conseil Suprême Tribal Libyen « les tribus de Libye ne se sont pas encore complètement réunies pour repousser les agresseurs de l’OTAN.

Alors que nous nous y préparons nous avertissons l’OTAN que nous ne nous arrêterons pas avant qu’ils n’aient quitté notre pays et nous ferons en sorte qu’ils ne reviennent jamais».

Source :  http://www.afrik53.com/Libye-manifeste-du-Conseil-Tribal-Libyen_a6094.html

21 h 58 – Depuis deux jours, l’armée lybienne a commencé à faire usage de ses missiles Sol air de fabrication russe, afin de protéger sa population civile soumise à d’incessants bombardements de l’OTAN, qui violent depuis plusieurs mois les deux résolutions (1970 et 1973) du Conseil de Sécurité des Nation Unies, imposant une zone d’interdiction aérienne afin de protéger les civiles. Deux hélicoptères jet de l’OTAN ont été abbatus au large de Tripoli. Cette information a été rapporté par certains média et sites internet américains.

Les forces Loyales ont repris la ville Zawiya. A la frontière Tuniso-Libyenne le post frontière de Ras Jdir est innocupé, ni les rebelles ni les forces libyennes ne s’y trouvent puisque cette frontiere est fermée par la Tunisie et donc innutile.

Tous les libyens que nous avons réussi a joindre par téléphone sont extremement optimistes et ne doutent pas de leur victoire. Leur seul probleme est l’approvisionnement en eau

Des infos obtenues de Libye, par téléphone satellite (informations pas encore confirmées) :

– Les rebelles ont essayé d’entrer dans la ville de Tarhona et des combats ont eu lieu. Résultat : la mort de tous les rebelles qui ont tenté d’approcher la ville.

– Dans le sud de la Libye, les touaregs ont promis de frapper avec une main de fer, tout rebelle voulant s’approcher de la région.

– Dans un endroit non cité, (à raison de sécurité), environ 1 500 combattants volontaires venant d’Irak ont passé les frontières libyennes afin d’aider le peuple armé et l’armée libyenne.

 Interview de Maître Ceccaldi, avocat de l’État Libyen

 

 

 

Maître Ceccaldi, avocat de l’État Libyen, interviewé le 24 août 2011 par Grégory Protche du Grigri International.

L’interview est réalisé aprés le retour de Maître Ceccaldi d’un séjours à tripoli bombardée par l’otan.
http://youtu.be/SzGQCxyUWBk

Un entretien avec Maître Ceccaldi daté du mardi 28 juin 2011
http://youtu.be/mLzcdk9fR0s

 

A lire aussi
Damas sous contrôle, l’armée syrienne reprend les passages frontaliers
Le plus frappant dans la couverture des évènements de ce vendredi a sans doute été la nature de la manipulation médiatique menée contre le pouvoir syrien. Ayant escorté l’insurrection syrienne ...
Lire la suite...
Syrie: Attaque contre le complexe de la Sécurité nationale, attentat ou frappe de missile ?
Un très puissant attentat à l’explosif vient de viser le bâtiment ultra-sécurisé de la sécurité nationale, tuant quatre très hauts responsables syriens et causant des blessures à une dizaine d’autres. D’autres ...
Lire la suite...
Nouvelles du Front.[20 Septembre 2011]
   Etats Unis d'Afrique (LVO) : Les avions de l'OTAN ont continué de bombarder Syrte, Sabha, Bani Walid, mais les trois ville gardent fermement leurs défenses tout en combattant les attaques des ...
Lire la suite...
Le Docteur Shakir acceuilli dans la ville de Bani Walid le 5 fevrier 2012
Libyan Free Press : "Juste reçu via Youtube/mailing/system privé : nous ne pouvons pas confirmer ces nouvelles, mais la source est fiable." - (1) Une flotte composée de onze avions de ...
Lire la suite...
L’Iran envoye 15.000 soldats pour lutter contre les mercenaires US en Syrie
International (LVO) :  Un rapport russe du 10 février indique que l'Iran se prépare à envoyer 15.000 soldats en Syrie, pour protéger le peuple syrien et le défendre contre les ...
Lire la suite...
Nettoyage ethnique dans Kufra en Libye
Un témoin nommé Turki Tobawi a raconté aux journalistes que « le gouvernement a envoyé des renforts à Zwai et son plan consiste à exterminer la tribu Toubu". Libye occupée (LVO) ...
Lire la suite...
La fadaa
International (LVO) : Une militante politique a confirmé que la fille de Sanoussi est détenue dans une prison en Libye après avoir demandé un avocat pour son père. L'activiste politique libyenne, ...
Lire la suite...
Les partisans armés de la Jamahiriya et les civiles ripostent à Benghazi
International (LVO) : Après la libération de Bani Walid,  d'intenses affrontements ont eu lieu à Benghazi et à Tripoli. Dans la vidéo ci-dessous vous pouvez voir le drapeau vert porté par ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [05-10-2011]
Syrte est contrôlé par l'armée libyenne, les moudjahidin et les volontaires libyens.  La résistance s'intensifie de plus en plus à travers toutes les régions ...
Lire la suite...
Les habitants de Benghazi, Syrte, Tobrouk, Misurata, se ralient à Kadhafi
Les habitants des villes de Benghazi, El-Beida , Syrte, Misurata et Tobrouk témoignent leur totale soutien et ralliement avec le leader de la Révolution. Des images de bombardements de Bab Al-Azizia par ...
Lire la suite...
Damas sous contrôle, l’armée syrienne reprend les passages
Syrie: Attaque contre le complexe de la Sécurité
Nouvelles du Front.[20 Septembre 2011]
Front de Libération Libyen – Nouvelles du front
L’Iran envoye 15.000 soldats pour lutter contre les
Nettoyage ethnique dans Kufra en Libye
Emprisonnée en Libye après avoir requis un avocat
Les partisans armés de la Jamahiriya et les
Nouvelles de Libye [05-10-2011]
Les habitants de Benghazi, Syrte, Tobrouk, Misurata, se

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Plus d’histoires deAfrique

About