Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

20/03/2019

SYRIE Les vrais visages de l’opposition


Luis E. Lopez Dominguez

IL n’y a plus aucune marge d’erreur. Ni de questions à poser. Les médias occidentaux ont fait du bon travail, et le soutien financier et militaire anglo-américain aux « insurgés » a été la clé du succès de l’Occident dans la nouvelle restructuration du Proche Orient.

Les événements des dernières semaines témoignent du niveau de dégradation du conflit syrien. L’Occident a boycotté toute forme de dialogue, tandis que l’argent coule à flots et les armes transitent par la frontière pour déstabiliser le pays et provoquer la chute d’un gouvernement constitutionnellement élu. Malgré les efforts de la Russie et de la Chine pour favoriser un dialogue entre l’opposition armée et le gouvernement de Bachar al-Assad, les combats se sont étendus à la capitale.

L’Occident s’est livré à une guerre médiatique pour déformer les faits, montrant qu’il a su tirer les leçons des erreurs du passé. L’industrie anglo-américaine des changements de régimes au Proche Orient préfère alimenter les conflits plutôt que d’envoyer des soldats.

D’après le quotidien The Guardian, il existe toute une machine économique derrière les changements au Proche Orient. Une équipe formée pour la plupart par des néo-conservateurs nord-américains en quête d’investissements juteux. Depuis l’invasion du président W. Bush en Irak, ce sont eux qui financent les campagnes médiatiques et recrutent des mercenaires qu’ils introduisent dans le pays de la région en conflit et qu’ils présentent ensuite comme des « citoyens indignés ».

La presse occidentale « a habituellement recours à des formulations telles que « porte-parole », « militant pro-démocratie », tout en se gardant de mentionner le parcours ou la filiation politique de ces mercenaires. Plusieurs de ces sources sont associées au négoce anglo-américain des changements de régimes », souligne le site internet Russia Today.

LE « DIRECTEUR DES RELATIONS PUBLIQUES » DE L’OPPOSITION

Ausama Monajed est chargé des relations publiques. Il est présenté à de nombreuses occasions comme un spécialiste de programmes télévisés, et il est même chargé de la campagne médiatique contre le gouvernement syrien à travers son blog The Huffington Post UK.

Monajed est le fondateur de Barada TV, une chaîne de l’opposition basée à Londres, ainsi que conseiller du président du dénommé Conseil national syrien (CNS), selon le Washington Post.

Ce même quotidien révèle que l’année dernière, des fuites dévoilées par WikiLeaks indiquaient que le Département d’État a octroyé 6 millions de dollars a Barada TV et aux insurgés au début des manifestations.

Monajed entretient aussi des liens étroits avec Michael Weiss, l’un des « spécialistes » de la Syrie les plus mentionnés par l’Occident et un chaud partisan de l’intervention militaire US dans la région. Il dirige un centre d’études sur la politique étrangère – basé à Londres –, et il est le chef de Hamza Fakher, un autre « militant pro-démocratique » chargé des relations publiques cité à plusieurs reprises comme une source digne de fois sur « les crimes » commis par le gouvernement d’Al-Assad.

LE CLUB BILDERBERG ET LA PORTE-PAROLE DU CNS

Bassma Kodmani, probablement l’une des voix les plus importantes au sein du CNS, membre de son comité exécutif et responsable des relations extérieures, a joué un rôle essentiel.

Elle n’a pas manqué cette année de se faire remarquer au Club Bilderberg (une association huppée et fermée qui tire les fils de la machine de domination mondiale, et formée pour la plupart par des personnalités influentes de la politique et de l’économie, toutes occidentales).

En 2005, le programme de recherches politiques lancé par le Conseil des relations extérieures (CRE), puissant groupe de pression des USA, l’a nommée conseillère générale.

Ce projet est placé sous la supervision de la banque des États-Unis, et l’on connaît ses liens avec le monde diplomatique et industriel, et avec l’espionnage britannique de l’institution financière Center for European Reform, qui a son siège à Londres.

Bassma Kodmani a également a le statut de directrice de recherche à l’Académie diplomatique internationale (une institution indépendante dirigée par Jean-Claude Cousseran, ancien chef du renseignement français).

Le Guardian souligne par ailleurs qu’« ils sont en train de vendre l’idée d’une intervention militaire et d’un changement de régime » pour leur propre profit. « L’information et les statistiques de ces sources ne constituent pas forcément des nouvelles en soit. Il s’agit plutôt d’une campagne publicitaire, d’une campagne de relations publiques », précise le Guardian.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme, qui a son siège à Londres, joue également un rôle actif dans cette campagne. « Pour présenter une intervention comme « inévitable », on parle d’atrocités, de bombardements et de violations des droits de l’Homme soi-disant commis par le gouvernement d’Al-Assad », fait remarquer le quotidien britannique.

Tel est le rôle échu à l’Observatoire syrien. La « source digne de foi » citée par les médias européens pour faire état des massacres et de chaque combat entre les forces loyales à Al-Saaad et l’opposition armée.

La Russie et la Chine, en coordination avec l’envoyé spécial de l’ONU, nagent à contre-courant. Les États-Unis disposent d’une énorme machine médiatique au service de leurs intérêts. La véritable opposition a tout sauf un visage syrien.

 

Source : granma 

A lire aussi
Interview avec Tiziana Gamannossi à Tripoli, par Smaïn Bédrouni
Interview internet avec Tiziana Gamannossi à Tripoli. par Smaïn Bédrouni, samedi 27 août 2011 à 00 h 27 : Cet entretien internet a subit de nombreuses coupures de connexion, de plusieurs minutes, ...
Lire la suite...
Le silence médiatique sur la Côte d’Ivoire n’est pas le silence de la paix, mais celui de la Terreur !
Non à l’occupation de la Côte d’Ivoire par la France ! « Tant que les lions n’auront pas leur propre historien, les histoires de chasse tourneront toujours à l’avantage des chasseurs » Dans ses ...
Lire la suite...
Délégation Syro-italienne : Hôpital de Damas, entre les héros et les martyrs
International (LVO) :  Dans un premier témoignage en direct de Damas, nos confrères de "Syrianfreepresse" nous font part de leurs premières constatations et observations concernant la situation sur place à ...
Lire la suite...
Qui cherche à détourner l’attention des services de sécurité algériens en les orientant sur de fausses pistes ?
Trois franco-algériens arrêtés en Bosnie en possession d’armes à destination de l’Algérie International (LVO) : Selon l'agence d'information Algérie1, citant des sources diplomatiques, ce serait trois jeunes franco-algériens qui auraient été arrêtés hier ...
Lire la suite...
l’Un et l’Autre
 Résumons sans oublier de souligner que les pièces du puzzle ne sont pas encore toutes mises en place..     Sûr que les prémisses d’une guerre médiatique ne font que commencer. Le ...
Lire la suite...
Un libyen risque d’être torturé et executé après qu`un tribunal tunisien ait approuvé son extradition
Il a été annoncé que la Cour d'appel de Tunis a statué que Abdessalam Abou Zettaya doit être remis au Conseil national de transition (CNT) des rebelles  de l'OTAN en ...
Lire la suite...
La télévision ALRAI confirme l'utilisation du Gaz Moutarde contre la population de la ville de Bin Walid Selon la chaine de télévision Alrai, l’OTAN a utilisé cet après midi vers 17H00 ...
Lire la suite...
L'USS Entreprise à son départ de Norfolk (© US NAVY)
  (LVO) L’Occident ne cesse de menacer l'Iran, mais la République Islamique continue son développement nucléaire. Récemment, l'Iran a annoncé la mise en service réussie du complexe pour la production ...
Lire la suite...
Nouvelles de Libye [19-10-2011]
Mise à jour à 23h42 L'OTAN A OCCUPÉ BANI WALID TANT DE FOIS QUE NOUS NE POUVONS PLUS COMPTER COMBIEN    International (LVO) : Selon la propagande de l'OTAN, Bani Walid a ...
Lire la suite...
Déclaration du Mouvement Populaire du 22 mars suite à la mise en place du Gouvernement présidé par le Dr Cheick Modibo Diarra.
Le mouvement Populaire du 22 mars (MP22) a pris connaissance à travers les medias de la mise en place ce 25 avril 2012, d’un Gouvernement conduit par Dr Cheick Modibo ...
Lire la suite...
Interview avec Tiziana Gamannossi à Tripoli, par Smaïn
Le silence médiatique sur la Côte d’Ivoire n’est
Délégation Syro-italienne : Hôpital de Damas, entre les
Qui cherche à détourner l’attention des services de
l’Un et l’Autre
Un libyen risque d’être torturé et executé après
Alerte info sur la guerre en Libye Samedi
L’Occident continue ses menaces mais l’Iran ne cèdera
Nouvelles de Libye [19-10-2011]
Déclaration du Mouvement Populaire du 22 mars suite

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Plus d’histoires deAfghanistan

About LVO