Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

18/03/2019

Un million de dirhams pour tout cheikh saoudien qui accepte d’aller en Syrie!


La participation de jeunes saoudiens dans le conflit syrien provoque une polémique dans les rangs des penseurs et des journalistes du pays.

Un million de dirhams au cheikh qui accepte d’aller en Syrie !

amad_hawsani

Un activiste émirati s’est dit prêt à offrir un million de dirhams aux fameux cheikhs qui appellent au jihad en Syrie, s’ils acceptent de partir eux-mêmes vers ce pays. Dans un tweet, Hamad el Hosani, a adressé une demande aux cheikhs Mohammad al-Oreyfi, Salmane al-Oda, et Mohsen al-Awaji d’aller en Syrie, « de prendre juste la décision de partir, sans participer toutefois à l’action armée ».

Daoud Cheryan : « Les héros  de l’illumination doivent être jugés »

Auparavant, le journaliste et écrivain saoudien Daoud Cheryan a mené une dure offensive contre certains prédicateurs saoudiens qui entraine « nos jeunes dans la guerre en Syrie », les qualifiant de « héros de l’illumination ». Citant les noms de Mohammad al-Oreyfi, Salmane al-Oda, et Saad el Breik, Cheryan les a accusés « de tromper nos fils ».

« Vous devez être jugés et la société doit vous juger », a-t-il lancé. « Ayez pitié de nous, aucun de vos fils n’est parti en guerre. Ne dites-vous pas que c’est le paradis ? Allez-y au paradis et nous irons de suite », a ironisé ce journaliste de la MBC.

Et d’ajouter : « Lorsque cheikh Saleh el Fawzane a dit que la guerre syrienne est une source de discorde, Mohammad al-Oreyfi, Salmane al-Oda, Saad el Breik, et Mohsen el Awaji se sont tus. Vous devez être jugés parce que vous incitez nos fils à prendre part à des guerres impies depuis la guerre afghane ».
Et de conclure : « Nous n’allons pas nous taire tant que nos fils meurent dans une guerre impie ».

Des cheikhs saoudiens critiquent l’opposant à la fatwa du jihad

Un nombre de cheikhs saoudiens ont réagi aux propos du journaliste et de l’activiste précités : « C’est un présentateur qui cherche juste à toucher son salaire », ont dit Mohsen al-Awaji, Saad el Breik et Mohammad al-Oreyfi sur la chaine de télévision Dalil.

« Il veut porter atteinte aux prédicateurs qu’il a cités », ont-ils martelé, avant de poursuivre : « Nul besoin d’aller combattre en Syrie parce que les combattants sur le terrain ont assuré ne pas avoir besoin d’éléments supplémentaires. Ils ont seulement besoin de l’argent et de nos prières », ont ajouté ces cheikhs !

« Le fait de parler du départ des Saoudiens en Syrie est une tentative de provoquer la discorde interne, et porter atteinte à des prédicateurs reconnus dans la société provoque une division non voulue », ont insisté ces prédicateurs dans leurs interventions.

« Nos jeunes sont soit fanatiques soit athées »

Au sujet de la participation de Saoudiens dans les combats en Syrie, le penseur et chercheur saoudien Abdallah Farraj Charif estime que la société saoudienne souffre du chômage, du manque de développement, et de la crise identitaire, appelant à trouver des remèdes à ces problèmes pour éviter leurs répercussions dangereuses.

Dans une interview télévisée accordée à la chaine de télévision Sabaq, Charif répartit les jeunes saoudiens en deux catégorises : Les jeunes qui suivent les oulémas fanatiques et extrémistes – qui interdisent tout ce qui est toléré en religion- et ceux qui ont dévié et qui ont cru que ce fanatisme représente la religion, et par la suite ils sont devenus des athées ou des mécréants.
Selon lui, « les groupes islamistes sont des déviants, ils commettent le pire des péchés après l’association à Dieu, qui est le meurtre prémédité et injustifié des gens ».

« Le fait de comprendre correctement l’islam contribue à renforcer la religion. Ce que font ces groupes terroristes, dont la pensée est puisée de la pensée des kharijites, a un impact négatif sur les musulmans. Les raisons des guerres terroristes dans la région islamique sont dues malheureusement à l’expansion de l’esprit des kharijites qui apostasie la nation et tolère l’effusion du sang. Cet esprit possède aujourd’hui des défenseurs qui manipulent les esprits des adolescents et font d’eux l’outil de cette guerre en cours », a-t-il déploré.

 

Source : Al Manar

A lire aussi
Nouveau coup d’État militaire en Guinée-Bissau
 Les Militaires de Guinée-Bissau arrêtent des responsables politiques Les  Militaires de Guinée-Bissau ont arrêté jeudi soir le président par intérim Raimundo Pereira et l’ex-Premier ministre Carlos Domingos Gomes Junior, principal challenger ...
Lire la suite...
طولوا بالكم معاي يا سيد على زيدان لأنكم ستجدون الحل الذي أعرضه عليكم  في نهاية هذه المشاركة من ضابط بحار لأخراجكم من الورطة . أحيي أصحاب هذه الصحيفة الديموقراطية وكل من ...
Lire la suite...
« Nous sommes les moudjahidines ! » ( + Audio)
Par Ali-excelso 9 septembre 2013, 14:34 « Nous sommes les moudjahidines ! ». La tension était à son maximum, les frères n'ont pas lâché le morceau, ils ont lutté comme des lions ! ...
Lire la suite...
NEWS SYRIE : Al-Safireh / Arrestation et exécution de l’Emir de l’EIIL avec 7 de ses confrères.
Les forces de l’Armée Arabe Syrienne en opération d’envergure aux secteurs ouest de la localité d’Al-Safireh (sud-est d’Alep), ont procédé l’après-midi d’aujourd’hui, 17 Octobre 2013, à l’arrestation de "l'Émir" de ...
Lire la suite...
Qui cherche à détourner l’attention des services de sécurité algériens en les orientant sur de fausses pistes ?
Trois franco-algériens arrêtés en Bosnie en possession d’armes à destination de l’Algérie International (LVO) : Selon l'agence d'information Algérie1, citant des sources diplomatiques, ce serait trois jeunes franco-algériens qui auraient été arrêtés hier ...
Lire la suite...
Smaïn Bédrouni : « mettre fin à ce conflit planifié par un ennemi qui refuse lâchement de dévoiler son véritable visage et préfère prendre l’apparence de « sanguinaires arabes soit disant musulmans »… »
" Je viens de regarder une ancienne vidéo ou l'on voit des civiles Syriens se faire égorger comme des moutons en train de se débattre et crier de douleurs. Je comprends ...
Lire la suite...
Bani Walid, Libye occupée (LVO) : Depuis que les milices et les bandes armées sont entrées dans la ville de Bani Walid, les jours et les nuits se ressemblaient. Les ...
Lire la suite...
Par Ghaleb Kandil Les efforts s’intensifient en vue de provoquer un conflit communautaire et sectaire dans la région arabo-musulmane, dans le but de la déchirer. Les Israéliens prévoient déjà le morcellement ...
Lire la suite...
Il n’y a pas de meilleure business que celui de la guerre
Par Pepe Escobar -  Les privatiseurs de l'eau. Peu de gens dans l'Ouest savent peut-être que la Libye - ainsi que l'Egypte - se trouve sur le système aquifère nubien, ...
Lire la suite...
George Galloway, ex-député britannique, dénonce les manoeuvres de l’entité sioniste !
George Galloway, ex-député britanniqueGeorge Galloway, ex-député britannique, dénonce les manoeuvres de l’entité sioniste ! L’ex-député britannique et penseur politique George Galloway, a déclaré au cours d’un entretien avec le site internet d’information ...
Lire la suite...
Nouveau coup d’État militaire en Guinée-Bissau
جهاز عسكري جديد للثوار تصريح للسيد علي زيدان
« Nous sommes les moudjahidines ! » (
NEWS SYRIE : Al-Safireh / Arrestation et exécution
Qui cherche à détourner l’attention des services de
Smaïn Bédrouni : « mettre fin à ce conflit
Les bandes armées chassées de Bani Walid
La tendance au Liban : Les sunnites patriotes,
Il n’y a pas de meilleure business que
George Galloway, ex-député britannique, dénonce les manoeuvres de

Plus d’histoires deAfghanistan

About LVO