Aller à…

La Voix Des Opprimés

Le journal des incorruptibles

RSS Feed

29/09/2020

La Stampa craint que l'Armée populaire libyenne marche sur l'Ital


La Stampa craint que l’Armée populaire libyenne marche sur l’Italie
 
   Rome (lvo) : Alors que l’avocat parisien, Me Philippe Missamou travaille  d’arrache pied afin de poursuivre en Justice l’OTAN pour "crimes de guerre et crimes contre l’humanité", les médias menteurs comme par exemple la Stampa, en Italie, continuent de polluer l’opinion publique de fausses informations concernant la situation en Libye, en titrant par exemple aujourd’hui  11.05.2011 : "La fin de Kadhafi approche" et publiant de véritables délires qui semblent sortir de l’imagination de journalistes, cocaïnomanes en manque, qui écrivaient le 11 mai 2011 : " L’OTAN a procédé dans la nuit de lundi à mardi à de lourdes frappes aériennes contre les centres de commandement du dirigeant Mouammar Kadhafi à Tripoli."  Cliquez ici pour savoir ce que la Stampa qualifie de "centres de commandements du dirigeant Mouammar Kadhafi à Tripoli " .

   L’auteur de l’article poursuit ainsi : "Mais plus encore que les attaques de l’OTAN, ce sont les nouvelles de tribus passant à la cause des rebelles qui font espérer une fin prochaine du conflit
Cliquez ici pour en savoir plus http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=article&sid=6064
ainsi que http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=article&sid=6058 

   L’article continue en ces termes : " En ce moment se produit peut-être le tournant déterminant qui mènera à l’effondrement du régime de Mouammar Kadhafi. Car c’est maintenant la Tripolitaine qui se soulève. ..."

   La réalité est que les Tripolitains, en apprenant le bombardement de la maison du fils du guide libyen, Mouammar Kadhafi, sont descendus dans les rues et s’en sont pris à des ambassades et au bureau de l’ONU. Selon la BBC, l’ambassade britannique, à Tripoli, a été détruite, et le bureau de l’ONU a lui aussi été attaqué. Les ambassades, italienne, française et américaine, ont été assaillies et ont subi des dégâts.

   Les libyens se sont rendus devant les ambassades d’Italie et de Grande-Bretagne afin de dénoncer les crimes des croisés. Des «actes de vandalisme» ont été commis contre «plusieurs ambassades étrangères à Tripoli dont celles d’Italie», a dénoncé dimanche le ministère italien des Affaires étrangères. Le Royaume Uni a également dénoncé "des attaques" perpétrées contre ses missions diplomatiques, à Tripoli. 
Voir ici : http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=article&sid=6057

   Les médias avaient relayé l’intox que "c’est l’armée de Kadhafi qui a attaqué les ambassades à Tripoli". Pourtant, des témoins oculaires se trouvant sur les lieux ont rapporté que malgré l’intervention des services de sécurité libyens, personne n’a pu empêcher les civils furieux de s’en prendre aux représentations diplomatiques des pays agresseurs. En effet, les forces de sécurité n’ont pas pu empêcher les civils de peur d’être accusés une nouvelle fois de s’en prendre à la population. 
Voir ici : http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=article&sid=6060

   La télévision libyenne par satellite étant censurée par l’occident démocratique, ces médias occidentaux se payent le luxe de mentir sans vergogne oubliant que la chaîne Al-Jamahiriya télévision est aussi accessible sur internet aux adresses www.ljbc.net  et www.stcom.net  .

   Alors que la télévision libyenne montre chaque jour, depuis des semaines, des images des populations civiles de tout le pays, à qui le gouvernement a fourni des armes, en train de s’entraîner pour combattre l’envahisseur croisé, l’article de la Stampa affirme que "Pour la première fois, des armes venant d’une caserne de la capitale sont passées aux rebelles. Le pouvoir du régime commence donc à se déliter. Il faut voir maintenant si le soulèvement de l’arrière-pays gagnera la capitale. Ce qui est sûr, c’est que les Berbères qui vivent dans les montagnes entre Tripoli et la frontière tunisienne se sont ralliés aux rebelles. … Ils ont une armée convenable, peut-être la meilleure dont disposent les insurgés. "

   Ces propos totalement fantasmagoriques illustrent à eux seuls le niveau de mensonge de la propagande de guerre de l’OTAN contre la Libye. 

   Et "le grand journaliste et analyste paranoïaque" de la Stampa, se voulant encore plus rassurant, conclut en disant que : " Dès que le moment sera venu, cette armée pourra rapidement marcher sur Tripoli." 

   Vous l’aurez compris, la grande crainte des Italiens actuellement,  en voyant les libyens unis et solidaires, refusant toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures du pays, est que " Dès que le moment sera venu, cette armée pourra rapidement marcher sur l’Italie."

   Hassan Alliby www.stcom.net

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Plus d’histoires deAfrique